Dans les systèmes de stabulation particulièrement respectueux des animaux, les porcs peuvent sortir à l’air libre quand ils veulent.

Bien-être des porcs Naturafarm

Engagement Le respect des animaux est primordial pour Coop. Un gage de qualité pour les œufs comme pour la viande de production suisse. Surtout pour la viande de porc.

La viande de porc est de loin la plus demandée par les consommateurs suisses. D’où la nécessité d’accorder une grande importance au bien-être de ces animaux.
Sous le label de qualité Naturafarm, Coop propose uniquement de la viande de porc dont les animaux bénéficient de conditions de détention nettement meilleures que celles d’élevages conventionnels. Ces modes de détention s’inscrivent parfaitement dans l’objectif des deux programmes suisses de bien-être des animaux: systèmes de stabulation particulièrement respectueux des animaux (SST) et sorties régulières en plein air (SRPA).

Abonnez-vous ici à la newsletter pour suivre l'actualité de Coopération

Parcours en plein air obligatoire

Dans les élevages avec parcours en plein air, les animaux sont libres à tout moment de rester à l’étable ou de sortir à l’air libre quand ils en ont envie.
De plus, les porcs Naturafarm disposent de deux à presque trois fois plus de place que les animaux élevés de façon conventionnelle. Toutes les litières sont couvertes de paille et clairement séparées des auges.
En outre, en tant que membre fondateur du Réseau suisse pour le soja, Coop exige dans ses directives sur le fourrage Naturafarm des standards élevés pour cette légumineuse. Elle doit provenir de cultures durables, correspondre à des standards sociaux minimaux et être exempte d’organismes génétiquement modifiés (OGM).
Pour que ces exigences strictes en matière d’élevage et de nourrissage soient respectées, la Protection suisse des animaux (PSA) effectue régulièrement des contrôles inopinés. Chaque exploitation agricole est inspectée à l’improviste et contrôlée au moins une fois par an.

PSA partout vigilante

Mais la PSA n’est pas active uniquement dans les fermes. L’organisation de protection des animaux contrôle aussi la totalité du processus de production, du transport aux abattoirs, et s’investit pour que les porcs ne soient pas trop stressés.

Commentaires (0)

Merci pour votre commentaire

Ce commentaire comprend-il des contenus douteux?

Le texte va être contrôlé et éventuellement adapté ou bloqué.

Votre commentaire

Vous n'avez pas encore écrit de commentaire!

Ce champ doit être complété. Merci.

Champ obligatoire
Ce champ doit être complété. Merci.





Veuillez recopier le code de sécurité:

$springMacroRequestContext.getMessage($code, $text)






Merci de prendre connaissance de notre charte et ne manquez de respect à personne!

Markus Kohler
Photo:
Fabian Henzmann
Publication:
lundi 06.06.2016, 13:57 heure



Login mit Coopzeitung-Profil

Fermer
Fehlertext für Eingabe

Fehlertext für Eingabe

Mot de passe oublié?