Werner Müller et Andrea Funk de l’ASPO/BirdLife Suisse observent des oiseaux depuis un observatoire à faune du Neeracherried (ZH).

BirdLife: pour que vivent les oiseaux

L’ASPO/BirdLife Suisse encourage la biodiversité dans les zones urbanisées. Ce qui est de bon augure car si merles, grives, pinsons et étourneaux s’y sentent heureux, les hommes aussi.

A une demi-heure à peine de Zurich, s’étend le Neeracherried. Si le nom n’invite pas spontanément à la balade, l’endroit est fascinant: il s’agit d’un des derniers grands marais de Suisse. L’association ASPO/BirdLife Suisse y a créé un centre-nature qui abrite une faune et une flore exceptionnelles.
Dans cette nature sauvage, intacte, toutes sortes d’oiseaux viennent nicher en toute quiétude. Un vrai paradis pour merles, grives, pinsons, étourneaux, bécassines, vanneaux, martins-pêcheurs, milans royaux, canards sauvages et bien d’autres encore – comme les oiseaux du Nord qui font une halte au cours de leur migration vers le sud. Les endroits de ce genre sont de plus en plus rares dans notre pays.

On a beau tendre l’oreille, on n’entend pas le moindre chant d’oiseau. Auraient-ils déjà mis le cap vers le sud? Werner Müller, directeur de l’ASPO/BirdLife Suisse, esquisse un sourire. «Venez.» Nous le suivons sur une passerelle en bois qui borde le marais. Soudain, comme par enchantement, les oiseaux semblent revenus.
«Si l’on veut qu’ils se sentent à l’aise en milieu  urbanisé, il faut d’une part éviter de détruire leurs biotopes, et, d’autre part, les protéger», souligne Werner Müller. Autrement dit, aménager des prairies sèches fleuries en lieu et place de gazons égalisés aux ciseaux à ongles; des murs de pierres sèches au lieu de blocs de béton; des surfaces de graviers au lieu de places goudronnées… Avec, en prime, des nichoirs de pierre et des gîtes pour abeilles sauvages.

Une grande aigrette en pleine contemplation.

Pour se faire une idée de l’aspect d’un tel environnement, il suffit de parcourir le chemin d’accès au centre-nature de Neerach. C’est une succession de plantes, de buissons, d’arbustes à baies, d’amas de branches et d’arbres qui sont autant de refuges, de sources de nourriture et de sites de nidification pour les oiseaux et bien d’autres animaux.
Règle essentielle: l’utilisation exclusive d’espèces indigènes. «Elles seules offrent aux oiseaux et aux autres animaux l’habitat dont ils ont besoin», explique Andrea Funk qui travaille pour le centre-nature ASPO de Neerach.

L’ASPO/BirdLife Suisse lutte pour que le quotidien de nos descendants soit peuplé de chants d’oiseaux. Mais chacun peut participer à cet effort. A cet égard, Werner Müller est heureux de pouvoir compter sur Coop brico+loisirs: «Cette grande enseigne de distribution n’est pas seulement un représentant crédible et un vecteur de nos idées. Elle va encore renforcer son assortiment de produits destinés aux oiseaux dans ses points de vente. Produits qui portent le label de qualité Recommandé par ASPO/BirdLife Suisse.

«Nous faisons visiter des jardins naturels aux clients»

A sa manière, Coop brico+loisirs veut favoriser la biodiversité et se fait conseiller par des experts d’ASPO/BirdLife Suisse.

Coopération. La protection des oiseaux n’est pas le premier souci d’un grand distributeur…
Christoph Theler, responsable marketing chez Coop brico+loisirs. C’est faux. Coop s’engage depuis des années en faveur de l’environnement. Il est donc tout à fait logique qu’elle cherche à orienter son département bricolage vers plus d’écologie. Une zone urbaine accueillante pour les oiseaux en fait naturellement partie.

Qu’apporte cette collaboration?
Nous avons les mêmes objectifs: encourager la biodiversité au jardin et sur le balcon. Les experts de l’ASPO/BirdLife Suisse soutiennent activement Coop dans le développement et le perfectionnement de mangeoires, de nichoirs, de plantes et d’arbustes indigènes ainsi que d’aliments adaptés aux oiseaux.

Que fait Coop exactement?
En collaboration avec l’ASPO/BirdLife Suisse, nous allons sensibiliser la population aux thèmes de la biodiversité et des jardins naturels. Nous faisons visiter des jardins naturels aux clients et leur faisons découvrir le monde fascinant de nos oiseaux. Nous prévoyons en outre pour nos clients des journées découvertes dans des centres de protection de la nature.

ASPO/BirdLife Suisse: pour la nature et les oiseaux

L’Association suisse pour la protection des oiseaux compte 63 000 membres. Elle est très active non seulement dans le domaine de la protection des oiseaux, mais aussi dans celui de la préservation de la nature en général. Elle mène des campagnes en faveur du maintien de la biodiversité, organise des sorties ornithologiques, élabore des programmes de sauvegarde des espèces et gère les centres-nature de Neerach (ZH) et de La Sauge (VD). L’une des grandes préoccupations de BirdLife est la biodiversité dans les zones urbanisées. Pour plus de renseignements:

www.birdlife.ch
www.bricoetloisirs.ch/birdlife