1 von 12


La famille Revaz au bord des pistes de Vercorin (de g. à dr.): Mathieu, Roxanne, Marion, Isabelle et Frédéric.











Bon appétit sur la neige!

Plein air Pique-niquer au bord des pistes rime avec liberté et convivialité. Escapade avec la famille Revaz sur les hauts de Vercorin (VS).

Le paysage est merveilleux aujourd’hui», s’exclame Isabelle. Sur le Crêt-du-Midi (2336 m), au-dessus de Vercorin (VS), un cirque de montagnes baignées dans un ciel bleu éblouissant accueille la famille Revaz. Comme chaque dimanche de la saison froide, le ski est roi et le pique-nique sur les pistes un rendez-vous incontournable si les conditions météo le permettent. Il est 13 h. Isabelle (44 ans), Frédéric (42 ans), Mathieu (14 ans), Roxanne (11 ans) et Marion (8 ans) plantent leurs skis dans la neige et s’asseyent en demi-cercle pour faire ripaille, le sourire aux lèvres. La neige abondante tombée la veille donne des airs idylliques au repas dominical.

Pour Roxanne et Marion, la fin du pique-nique annonce le début des jeux de neige!

Son petit coin à soi

Saucisse sèche du terroir, jambon, fromage d’alpage, pain de seigle, baguette, tomates cerises, œufs durs et chips sont étalés au milieu de la joyeuse troupe. «Ce que je préfère, c’est les œufs, sourit Marion. Et faire la bataille d’œufs. On ne peut pas faire ça au restaurant. C’est souvent maman qui gagne. Mais si je gagne, maman doit taper son œuf sur la chaussure de papa!» Grande rigolade. «Il y a aussi une autre façon», lance Frédéric en se tapant un œuf dur sur la tête. Oui, on est bien. Le thé chaud des thermos est le bienvenu. Fruits et chocolat feront un succulent dessert. «Quand on pique-nique sur les pistes, on a plus de vue, constate Mathieu. C’est plus tranquille et il y a moins de monde.» Le luxe se cache dans la simplicité. «Il n’y a pas de plaques de glace, renchérit Roxanne, évoquant l’entrée souvent glissante du restaurant de piste. On est libre. On peut faire ce qu’on veut, se lever quand on veut. Il y a aussi un beau paysage.» Et Isabelle d’ajouter: «Si on va au restaurant, il y a souvent beaucoup de monde et on a de la peine à trouver une place. Il y a du bruit et de l’agitation. On n’arrive plus à se parler!»
Trouver un endroit calme et se faire son petit coin à soi, rien de tel pour profiter pleinement du grand air et ressentir la nature. Pas de file d’attente, pas de bousculade, pas de stress: le pique-nique recèle des vertus qui décuplent le plaisir d’une journée de ski. Côté pratique, Isabelle évite les salades pour le pique-nique. «Il faut la porter et ce n’est pas pratique dans le sac.» Et Frédéric, pragmatique, de plaisanter: «Si tu tombes, tout peut être écrasé. Il faut donc aussi des choses qui s’aplatissent!» Toutefois, il leur arrive d’emporter un petit réchaud à gaz pour faire une soupe ou le café.

La liberté, le jeu et l’aventure

Marion et Roxanne commencent à jouer dans la neige. Mathieu, lui, est déjà reparti tracer une piste. «Ce côté liberté…vous voyez, décoche Isabelle. Dès que les enfants ont fini de dîner, il peuvent s’amuser, alors que dans un restaurant, c’est: quand est-ce qu’on y va?»
Roulades dans la neige, sculptures de neige, bataille de boules de neige: que de belles choses à réaliser dans l’or blanc. «Il y a un côté authentique, remarque Isabelle. Un côté un petit peu aventurier de se trouver un petit coin à nous! Mais il faut tout de même faire attention, parce qu’il y a des endroits avec des risques d’avalanche. On évite certaines places. Mais parfois, on sort un peu des pistes… on sort un petit peu des sentiers battus tout en restant prudent.»
Le couple a bien sûr une connaissance de la montagne depuis l’enfance. «Dès que tu es en dessus des forêts, il faut déjà vraiment faire attention, prévient Frédéric, en passionné de ski de randonnée. Là-bas, il y a un très beau coin, mais on sait qu’on ne peut pas y aller parce que les avalanches descendent!»
La famille Revaz est à nouveau au complet. De leur passage de pique-niqueurs, il ne reste que de la neige tassée. Les déchets sont dans les sacs à dos: tout a été rangé. Chacun enfourche ses skis. L’appel des pistes ne restera pas sans écho. Les glisseurs s’en donnent à cœur joie. Avec du style. «C’est notre univers, on y est bien», disait Isabelle. Et cela se voit! Allez, bonnes pistes et bon appétit!

Après le pique-nique, la famille Revaz repart tracer les pistes de Vercorin.

Pique-nique dans la neige

Les conseils d’un pro

Voici quelques recommandations de Bruno Hasler, guide de montagne et responsable Formation au Club alpin suisse.

Conseil n° 1
Ne prenez que la nourriture que vous aimez!

Conseil n° 2
Optez pour des aliments que vous pouvez manger sans avoir besoin d’ôter vos gants.

Conseil n° 3
Pique-niquez si possible au soleil et à l’abri du vent. Évitez les pistes de ski et les zones dangereuses présentant un risque d’avalanche, de chute de pierres ou de glace!

Conseil n° 4
Ne vous asseyez pas à même la neige, mais sur un tapis de sol ou sur votre sac à dos.

Conseil n° 5
En matière d’habillement, préférez plusieurs couches de vêtements superposés à une seule veste très chaude. Pour garder vos pieds bien au chaud, utilisez une housse isolante ou des semelles chauffantes.

Conseil n° 6
Ne laissez pas le froid vous gagner et restez le plus possible en mouvement. Faites immédiatement demi-tour dès que vous commencez à ne plus sentir vos mains ou vos pieds.

En-cas des neiges à faire soi-même

Trois recettes de notre diététicienne Sabine Clever pour vous restaurer sur les pistes

Double sandwich

Ingrédients (4 personnes)

  • 12 tranches de pain de mie Roggen
  • 80 g de beurre
  • 2 petites barquettes de cresson
  • 2 pommes
  • 8 tranches de jambon cru / poitrine de dinde ou viande séchée
  • 4 feuilles de salade
  • 4 tranches de fromage
  • Moutarde
  • Raifort
  • Ketchup
  • Rémoulade

Tartinez le pain de mie avec les ¾ du beurre. Répartissez le cresson ciselé sur quatre tranches de pain de mie. Pelez les pommes et coupez-les en quartiers, ôtez le trognon et émincez-les en tranches fines que vous déposerez sur le cresson. Ajoutez par-dessus 2 tranches de jambon et recouvrez les quatre tranches avec quatre autres tranches, face beurrée vers le bas. Tartinez ces tranches avec le beurre restant. Ajoutez une feuille de salade et une tranche de fromage. Recouvrir à nouveau avec les tranches restantes, face beurrée vers le bas. Coupez ces doubles sandwiches en diagonale pour former des triangles et emballez-les dans un film alimentaire. Dégustez votre en-cas accompagné de moutarde, de raifort, de ketchup ou de rémoulade.

Barres de céréales maison

Ingrédients (4 portions)

  • 150 g de fruits secs (abricots, ananas, mangue)
  • 150 g de miel
  • 50 g de sucre brun
  • 60 g de beurre
  • 300 g de flocons d’avoine fins
  • 40 g de graines de tournesol
  • 30 g de graines de sésame

Préparation Coupez les fruits en petits dés. Faites fondre le miel, le sucre et le beurre dans une casserole, jusqu’à ébullition, puis ajoutez les fruits, les flocons d’avoine, les graines de tournesol et de sésame et laissez cuire 1 min en remuant constamment. Déposez aussitôt la préparation sur une plaque à four à bord haut, revêtue d’un papier de cuisson. Laissez refroidir. Découpez ensuite en portions et dégustez.

Salade de pâtes au jambon, à la roquette et aux tomates

Ingrédients (4 personne)

  • 300 g de nouilles
  • sel
  • 250 g de roquette
  • 300 g de tomates cerises
  • 80 g de jambon cuit (en tranches)
  • ½ citron
  • 4 cs de vinaigre balsamique blanc
  • 5 cs d’huile d’olive
  • 1 pincée de sucre brun
  • poivre

Préparation Faites cuire les nouilles al dente dans l’eau salée. Pendant ce temps, lavez, égouttez et coupez les feuilles de roquette à votre goût. Lavez les tomates et coupez-les en deux. Découpez les tranches de jambon en lanières. Pressez le demi-citron. Égouttez les nouilles, passez-les sous l’eau froide et laissez-les encore s’égoutter.

Commentaires (0)

Merci pour votre commentaire

Ce commentaire comprend-il des contenus douteux?

Le texte va être contrôlé et éventuellement adapté ou bloqué.

Votre commentaire

Vous n'avez pas encore écrit de commentaire!

Ce champ doit être complété. Merci.

Champ obligatoire
Ce champ doit être complété. Merci.





Veuillez recopier le code de sécurité:

$springMacroRequestContext.getMessage($code, $text)






Merci de prendre connaissance de notre charte et ne manquez de respect à personne!

Alain Wey

Rédacteur

Photo:
Sedrik Nemeth, Heiner H. Schmitt
Publication:
lundi 02.02.2015, 15:30 heure



Login mit Coopzeitung-Profil

Fermer
Fehlertext für Eingabe

Fehlertext für Eingabe

Mot de passe oublié?