1 von 3


«Nous avons géré l’année 2014 avec succès», se réjouit Joos Sutter.


Bon résultat pour Coop

Bilan Coop 2014 Avec un chiffre d’affaires global de 28,2 milliards de francs, et en dépit d’un environnement difficile, le groupe Coop a géré l’année dernière avec succès. Les raisons: de nombreuses innovations comme «Ma région» et Mondovino, mais aussi l’attachement à des valeurs telles que développement durable, qualité et diversité.

Une année passionnante, que le groupe Coop a gérée avec succès: c’est ainsi que le chef du détaillant, Joos Sutter, qualifie 2014.  «Le tourisme d’achat dans les pays voisins, les prix en hausse de certaines matières premières ainsi que la chute des prix dans le domaine non alimentaire ont été parmi les plus gros défis à relever», déclare Joos Sutter. Le président de la Direction générale de Coop se réjouit d’autant plus du succès du groupe: «Nous avons pu dans une large mesure atteindre nos objectifs et réaliser un bon résultat avec un chiffre d’affaires global de 28,2 milliards de francs.» De nombreuses innovations, l’extension du commerce en ligne et l’attachement à des valeurs telles que développement durable, qualité et diversité, sont autant de raisons qui expliquent ce résultat positif.

«

Nous sommes leader sur le marché du bio»

Joos Sutter, président de la Direction générale de Coop

Deux grands anniversaires

L’année 2014 a démarré avec deux grands anniversaires: les 150 ans de la coopérative et les 100 ans de la marque Coop. «En 1864, l’industriel du textile Jean Jenny-Ryffel a créé à Schwanden (GL) la première coopérative suisse de consommation», raconte Joos Sutter. D’autres coopératives ont suivi, ont fusionné et se sont regroupées finalement en 1890 pour former l’Union suisse des coopératives de consommation (USC). Douze ans plus tard, en 1902, a paru pour la première fois le Genossenschaftliches Volksblatt, ancêtre de l’actuel journal Coopération. La création du premier laboratoire privé de qualité en 1905 – un nouveau labo est actuellement en construction à Pratteln (BL) – et bien entendu le lancement de la marque propre Coop, en 1914, ont constitué d’autres jalons de cette riche histoire. «À l’occasion du 100e anniversaire, nous avons lancé à la fin de l’été divers produits dans le look rétro de l’époque, rappelle Joos Sutter. Suite à cela, j’ai reçu quantité de lettres d’anciennes clientes et d’anciens clients qui avaient acheté ces articles il y a 70 ou 80 ans et qui s’en souvenaient avec bonheur.» En 1969, enfin, l’ex-USC est devenue Coop Suisse. Aujourd’hui, c’est une coopérative nationale avec quatre régions de vente.

Région et vin

«Nous sommes encore et toujours fidèles à nos racines coopératives», assure Joos Sutter. Ce que prouvent la proximité au client et l’ancrage régional de Coop. C’est ainsi que l’année 2014 a été placée sous le signe de la région. «Coop dispose depuis toujours d’un vaste assortiment de produits régionaux et locaux», souligne le chef de Coop. Cet assortiment a été considérablement enrichi et mieux mis en évidence avec le lancement du nouveau label de qualité Ma région. Il comprend actuellement quelque 2200 produits – dont 450 vins, un autre point fort. Au printemps, Coop a lancé le club des amateurs de vin Mondovino avec le site web homonyme. «Ainsi, nous avons pu étoffer notre offre et notre compétence en matière de conseils en tant que plus grand négociant en vins de Suisse, se réjouit Joos Sutter. Mondovino a démarré de façon très réjouissante: à fin 2014, le club comptait déjà plus de 66 000 membres!» Et la tendance est à la hausse.

Succès durable

Cette tendance à la hausse se vérifie également dans d’autres domaines. Notamment celui des produits bio, écologiques et Fairtrade. «Dans le segment des marques propres durables et des labels de qualité, nous avons de nouveau enregistré une progression en 2014, de 4% à 2,3 milliards de francs», relève le chef de Coop. À noter que dans ce domaine, la part du lion revient indiscutablement à la ligne bio Naturaplan: «Avec le nouveau chiffre d’affaires record de 1,1 milliard de francs, nous sommes clairement leader sur le marché bio», déclare Joos Sutter. Un autre point qui mérite d’être mentionné est le passage progressif mais systématique de tout l’assortiment Coop aux produits Fairtrade (Max Havelaar). Par exemple les tablettes de chocolat et le riz asiatique, deux domaines où les chiffres d’affaires ont progressé de 19% à plus de 260 millions de francs.
Coop peut aussi se réjouir d’un succès durable de son assortiment non alimentaire. Lancée en 1989, la marque propre Oecoplan est considérée comme la première ligne de produits écologiques du commerce de détail suisse. Cette année, Naturaline fête ses 20 ans d’existence. La ligne de textiles en coton bio négocié équitablement a été continuellement modernisée. «L’actrice et ambassadrice Naturaline Melanie Winiger a notamment créé pour nous une collection exclusive», s’enthousiasme le président de la Direction générale de Coop.

Plus de parts de marché aussi en ligne

Le chef de Coop tire également un bilan positif des marchés spécialisés. Notamment Coop brico + loisirs, Import Parfumerie, Fust, Interdiscount et Microspot.ch. L’année dernière, ils ont majoritairement gagné des parts de marché et renforcé leur position de leaders. Les investissements consentis en 2014 montrent aussi à quel point les marchés spécialisés sont importants pour le groupe Coop. Et son chef d’évoquer, d’une part, le passage à de nouveaux concepts modernes de magasins et, d’autre part, le rachat par le groupe Coop de RS Vertriebs AG avec les marques Nettoshop.ch et Schubiger. But de ce rachat: étoffer davantage le commerce en ligne qui ne cesse de prendre de l’importance. La progression du chiffre d’affaires de plus de 50% prouve que le groupe Coop grandit dans le commerce de détail avec ses actuels 19 commerces en ligne.

«

Le chiffre dʼaffaires de nos commerces de détail en ligne a augmenté de plus de 50% »

Joos Sutter, chef de Coop

Grandir de manière responsable

Les exploitations de production Coop devront, elles aussi, grandir durablement. C’est le cas pour différents projets de grands chantiers dans toute la Suisse. L’exemple le plus actuel est le nouveau centre de production et logistique de Pratteln (BL), dont la première pierre a été posée en septembre. D’ici à 2018, il regroupera les firmes Chocolats Halba, Sunray et Cave. Coop continue en outre d’investir dans des projets durables: «Depuis l’été 2014, Chocolats Halba, par exemple, n’achète plus que des fèves de cacao certifiées Fairtrade», indique Joos Sutter. Mais d’autres acteurs progressent également. Notamment Reismühle Brunnen qui a réussi à accroître de plus d’un tiers la part de son assortiment en produits bio et Fairtrade. Ou encore Bell, qui fait avancer un projet de production de viande de dinde et de poulet à l’étranger selon les critères suisses de protection des animaux.

Perspectives 2015: des paroles aux actes

Quid de la suite? Selon Joos Sutter, l’euro faible est sans doute le plus grand défi qu’ont actuellement à relever le groupe Coop et le commerce de détail suisse. Parallèlement, le chef de Coop y voit cependant aussi des avantages pour les clients: «Nous avons été le premier détaillant suisse à baisser jusqu’à 20% les prix de quelque 200 produits quelques jours seulement après la suppression du taux plancher, souligne-t-il. Aujourd’hui, déjà plus de 2300 produits sont plus avantageux.»
Pour l’année en cours, deux autres choses tiennent à cœur à Joos Sutter. Premièrement: Coop et le WWF sont désormais des partenaires stratégiques. La collaboration existant depuis 2006 est ainsi approfondie et l’engagement de longue date de Coop pour une consommation durable renforcé. Cela transparaît notamment par le fait que des produits de la marque propre Coop Oecoplan sont recommandés par le WWF et qu’ils peuvent désormais porter le logo de l’organisation écologiste.
Deuxièmement: Des paroles aux actes. «Sous ce slogan, nous résumons toutes les mesures que nous prenons en faveur des hommes, des animaux et de la nature», explique Joos Sutter. Plus de 250 mesures du genre, respectivement d’actes, sont désormais téléchargeables sur www.des-paroles-aux-actes.ch. «Nous continuerons de nous investir avec force pour une consommation durable», insiste le chef de Coop.

Le marché de l’avenir

«Microspot.ch est le fournisseur d’électronique en ligne le plus avantageux de Suisse», souligne Daniel Stucker, responsable de la Direction Trading chez Coop.

 

Internet Le groupe Coop investit depuis de nombreuses années dans le commerce en ligne. Les affaires sur la Toile progressent très fortement.

Le chiffre est impressionnant: 52,4%. Telle est l’extraordinaire progression du chiffre d’affaires de l’année dernière des 19 magasins en ligne du groupe Coop. Les acquisitions de Nettoshop.ch et de Schubiger y ont fortement contribué. Leur chiffre d’affaires s’est élevé à 448 millions de francs au total.
«La croissance est particulièrement marquée dans le domaine des marchés spécialisés en électronique domestique, constate Daniel Stucker, membre de la Direction de Coop et responsable de la Direction Trading.
Entre 2007 et 2014, Microspot.ch a progressé en moyenne de 51% par année.» Le magasin en ligne d’Interdiscount a même enregistré l’année dernière un plus mirobolant de 128%.
Des assortiments de plus de 100 000 articles, des show-rooms, des stations pick-up et la possibilité de pouvoir chercher le jour même ou le lendemain des commandes passées en ligne, augmentent encore l’attractivité. «Selon la plateforme de comparaison Preisbarometer.ch, Microspot.ch est le fournisseur d’électronique en ligne le plus avantageux de Suisse et de la plupart des pays voisins», souligne Daniel Stucker.

Unique et innovant

Coop brico + loisirs dispose du premier magasin en ligne avec service de livraison à domicile, de prise en charge, de montage et de coupe de bois sur mesure. De plus, les clients peuvent savoir en temps réel quel produit est disponible dans quel magasin.
Le supermarché en ligne Coop@home offre également au client de pouvoir venir chercher lui-même la marchandise commandée. Outre les stations «Drive In» à Zurich, à Bachenbülach (ZH) et à Allaman (VD), les clients peuvent aussi profiter de ce service à l’aéroport de Zurich. Sinon, Coop@home livre la marchandise comme d’habitude par service de livraison interposé ou par la Poste.
«Nous sommes actuellement les premiers et uniques en Suisse à tester un nouveau véhicule de livraison léger, fabriqué en partie en carbone, affirme Daniel Stucker. Nous pouvons ainsi livrer plus de clients par tournée, économiser du carburant et diminuer les émissions de CO2
Ce prototype, dont Coop a soutenu le développement, a reçu en novembre dernier le prix hambourgeois du «Zukunftspreis Logistik» (prix «logistique d’avenir»).
Le responsable Trading a aussi le regard tourné vers l’avenir. «Nous construisons actuellement un centre moderne de logistique en ligne à Jegenstorf (BE) et créerons ainsi quelque 170 postes de travail», ajoute-t-il.

Coop repose sur des bases solides

Bilan 2014 Des projets porteurs, de nouvelles offres et l’engagement de tous les collaborateurs ont contribué à faire de 2014 une bonne année commerciale pour Coop.

Selon Joos Sutter, le groupe Coop «repose sur des bases financières solides. Ce qui lui assure d’excellentes conditions pour son développement futur.» Le chiffre d’affaires global a progressé, après correction des effets de change, de 1,4% à 28,2 milliards de francs et le produit net du commerce de détail de 2% à 17,7 milliards. Un résultat réjouissant compte tenu de la forte baisse des prix allant jusqu’à 5,2% dans certains formats spécialisés. À noter qu’en 2014, le produit net des magasins en ligne Commerce de détail a progressé de 52,4% au total à 448 millions de francs.
Bons résultats aussi pour le marché de gros et la production avec 11,2 milliards de francs.

Le groupe Coop en quelques chiffres

Entreprises du groupe Coop en 2014

Source Coop – Valeurs de l’an dernier revalorisées; toutes les valeurs arrondies à l’unité

Commentaires (0)

Merci pour votre commentaire

Ce commentaire comprend-il des contenus douteux?

Le texte va être contrôlé et éventuellement adapté ou bloqué.

Votre commentaire

Vous n'avez pas encore écrit de commentaire!

Ce champ doit être complété. Merci.

Champ obligatoire
Ce champ doit être complété. Merci.





Veuillez recopier le code de sécurité:

$springMacroRequestContext.getMessage($code, $text)






Merci de prendre connaissance de notre charte et ne manquez de respect à personne!

René Schulte

Rédacteur

Photo:
Heiner H. Schmitt, SP
Publication:
mardi 17.02.2015, 11:24 heure



Login mit Coopzeitung-Profil

Fermer
Fehlertext für Eingabe

Fehlertext für Eingabe

Mot de passe oublié?