Au Bed and Breakfast «Castel de Daval», à Sierre (VS), les voyageurs sont plongés dans une ambiance médiévale.

Boom des B&B

À tester En plein essor, Bed and Breakfast Switzerland propose des hébergements originaux dans tout le pays. Un excellent moyen pour découvrir la Suisse et faire des rencontres.

L’hospitalité compte au nombre des plus anciennes vertus de l’humanité. Dans les temps anciens, le code de bonne conduite voulait déjà que l’on offre aux voyageurs de passage à boire et à manger. Nous appelons aujourd’hui cette forme d’accueil «Bed and Breakfast» (littéralement: lit et petit-déjeuner). Il s’agit d’un hébergement chez des particuliers, où le caractère personnel de l’accueil figure en tête de l’échelle des valeurs. L’inverse en quelque sorte des halls de réception anonymes des hôtels. Il semble que la formule B & B réponde à un vrai besoin des voyageurs, puisque le segment connaît un véritable boom, y compris en Suisse. Depuis la création de Bed and Breakfast Switzerland (www.bnb.ch) en 1996, le nombre de foyers proposant ce type d’hébergement a augmenté à une vitesse fulgurante, passant de 49 à près de 1000.

Abonnez-vous ici à la newsletter pour suivre l'actualité de Coopération

De belles histoires

Jennifer Provoost dirige depuis 2014 l’entreprise aux côtés de sa mère, Dorette Provoost (58 ans), qui en est aussi la propriétaire. Jennifer explique ainsi ce boom: «Fini le temps de l’anonymat. L’hospitalité rend le séjour unique. Nos hébergeurs possèdent non seulement une adresse e-mail mais aussi un vrai visage.»
Et à en croire la jeune femme de 25 ans, ils sont toujours ravis de donner de bons tuyaux aux voyageurs et de leur servir le petit-déjeuner. Ainsi s’applique ici l’adage: «Vous arrivez comme un étranger, vous repartez comme un ami.»
De belles histoires naissent et restent gravées dans le cœur de ceux qui les ont vécues. Ainsi il est arrivé qu’un couple d’hébergeurs endosse subitement le rôle de témoins de mariage. Dans un autre B & B, un voyageur, faute de trouver de quoi écrire, a rédigé ses remerciements sur du papier toilette! «Nous connaissons beaucoup de belles histoires de ce genre», commente Jennifer Provoost. L’offre va de la simple habitation familiale à l’hébergement luxueux en passant par les lieux d’accueil les plus insolites (voir photos), répertoriés comme tels sur le site de l’entreprise. «Nous avons également créé de nouvelles gammes destinées aux motards, aux vététistes, aux amateurs de sport d’hiver et aux familles avec enfants en bas âge.»

À Baldegg (LU), les amoureux pourront passer la nuit sur un lit douillet installé dans… un tonneau de cidre!

Petit-déjeuner toujours inclus

Les deux femmes s’inquiètent toutefois de la concurrence d’Airbnb. «Lorsque cette formule est apparue en 2008, le nombre de membres affiliés à Bed and Breakfast Suisse a connu une baisse de courte durée, mais l’équilibre est aujourd’hui rétabli. La grande différence avec Airbnb, c’est que les membres de Bed and Breakfast Suisse ne paient pas de frais de service sur leurs réservations et que le petit-déjeuner est toujours inclus dans le prix. Et puis, chez notre concurrent américain, les voyageurs ne font que rarement connaissance avec leurs hôtes.»
Un point négatif selon Jennifer Provoost: «La chaleureuse hospitalité des hébergeurs fait partie intégrante de l’esprit B & B. Et nous attachons beaucoup d’importance à cette tradition.»

Commentaires (6)

Merci pour votre commentaire

Ce commentaire comprend-il des contenus douteux?

Le texte va être contrôlé et éventuellement adapté ou bloqué.

Votre commentaire

Vous n'avez pas encore écrit de commentaire!

Ce champ doit être complété. Merci.

Champ obligatoire
Ce champ doit être complété. Merci.





Veuillez recopier le code de sécurité:

$springMacroRequestContext.getMessage($code, $text)






Merci de prendre connaissance de notre charte et ne manquez de respect à personne!

Andreas Eugster
Photo:
DR
Publication:
lundi 18.07.2016, 14:15 heure



Login mit Coopzeitung-Profil

Fermer
Fehlertext für Eingabe

Fehlertext für Eingabe

Mot de passe oublié?