toolbar

Anne Carrard
écrit le 04.12.2017


Carton rouge

Lorsque vous allez dans un Coop brico+loisirs chercher un panneau de carton d’une certaine taille pour un décor de théâtre (eh oui, il faut savoir tout faire dans ce monde) et que lors de la découpe, le vendeur perplexe vous demande quel type de voiture vous avez, cela laisse présager quelques futurs problèmes au moment de glisser ledit carton dans votre coffre.

Ça m’est arrivé il y a deux jours. À la caisse, l’encombrant panneau qui m’écartelait les bras semblait de plus en plus grand. Devant ma voiture, il paraissait avoir pris encore plus de volume et lorsque je voulus le mettre dans le coffre, il était devenu gigantesque! Le verdict tomba très vite, il n’entrait pas. Le carton avait dix centimètres de trop, dix bons centimètres qui me laissèrent songeuse en m’offrant deux solutions. La première: retourner enlever soigneusement ces centimètres au moyen d’outils professionnels, la deuxième: claquer le coffre de toutes mes forces! J’optais pour la deuxième. Le carton se plia en deux au centre. Devenu inutile, il finit à la déchetterie. Je retournai donc deux jours plus tard en acheter un nouveau, plus petit et avec une voiture plus grande! Eh oui, ce «carton rouge» avait fait son effet!


Article précédent Elle bouillonne

 

Commentaires (0)

Merci pour votre commentaire

Ce commentaire comprend-il des contenus douteux?

Le texte va être contrôlé et éventuellement adapté ou bloqué.

Votre commentaire

Vous n'avez pas encore écrit de commentaire!

Ce champ doit être complété. Merci.

Champ obligatoire
Ce champ doit être complété. Merci.










Merci de prendre connaissance de notre charte et ne manquez de respect à personne!


S'abonner à ce blog:

S'abonner par mail:
Veuillez corriger votre adresse e-mail


Confirmer