Lumières d'ailleurs

Céline et Xavier Pasche

Céline Pasche et Xavier Pasche ont décidé de rejoindre la Nouvelle-Zélande à vélo en 2010. Ensemble depuis une année avant leur départ - leur nom commun n'est dû qu'au hasard, les deux Vaudois sont partis "autonomes". Leur matériel comprend tente, matelas, réchaud, casserole, quelques outils, un téléphone satellite, une sacoche d’habits... Soit trente kilos par personne. Ils sont devenus parents pendant leur voyage.

Céline Pasche, œil d’anthropologue

Céline Pasche est née le 19 février 1982. Après des études en anthropologie à l’Université de Lausanne, elle a collaboré à un projet international visant à organiser des cours d’informatique dans les pays du Sahel. Grande sportive, elle a créé une petite entreprise d’accompagnement en montagne et de développement personnel. Elle a notament voyagé en Alaska et Australie, sac au dos.

Xavier Pasche, voyages en photos

Xavier Pasche est né le 25 novembre 1980. Avant de partir en voyage, il habitait à Ropraz (VD) avec Céline. Il est dessinateur en bâtiment.
Passionné de photo (quelques expositions à son actif) et féru de montagne (randonnées, escalades, peau de phoque), il a pris part durant six ans au championnat suisse de vélo trial.
Une première expédition en Australie lui a donné le virus du voyage. Il a aussi exploré le Népal et une partie de l’Asie.

Derniers 5 articles de Céline et Xavier Pasche

Céline et Xavier Pasche
écrit le 23.03.2017 dans Japon
Blog: «Lumières d'ailleurs»


Labourer un chemin vers le ciel

Un homme nous fait de grands signes. Saiki Toshio nous attendait. Il a eu écho de notre passage dans la préfecture de Ehime et nous accueille chaleureusement le long de la route. Il est jovial, enthousiaste et dynamique. Il nous accompagne vers la prochaine ville et nous emmène dans une maison traditionnelle japonaise.


Lire la suite

Céline et Xavier Pasche
écrit le 20.03.2017 dans Japon
Blog: «Lumières d'ailleurs»


Le démon de Kihoku

Longeant les méandres de la rivière Shimanto et ses fabuleux paysages, nous rejoignons la petite ville de Kihoku et sommes accueillis par son démon. Assis, il attend patiemment avec son air féroce et son gourdin. Il a le corps rouge et les muscles saillants. Ses cornes, ses longues dents et ses griffes accompagnent son regard sévère. C'est le gardien de la ville, le protecteur. Son air terrible est nécessaire pour faire fuir les démons maléfiques. Et suivant le mythe de la région, la statue de sa mère a aussi été édifiée. Sensuelle, elle contraste avec l'image de son fils.


Lire la suite

Céline et Xavier Pasche
écrit le 17.03.2017 dans Japon
Blog: «Lumières d'ailleurs»


Les archers japonais

Nous pénétrons dans le dojo, le lieu d'entrainement, ici c'est dans une école. Une quinzaine d'élèves sont alignés. Ils portent tous les vêtements des archers, un dogi, une sorte de kimono blanc ; un hakama noir, les pantalons amples ; et les tabi, des chaussettes blanches. Le silence règne dans la pièce et la concentration se lit sur tous les visages. Ils sont à l'écoute du Maître.


Lire la suite

Céline et Xavier Pasche
écrit le 13.03.2017 dans Japon
Blog: «Lumières d'ailleurs»


Shimanto

C'est la fin de l'après-midi, il fait déjà nuit noire. Céline lit un livre à Nayla dans la tente. Les nuits sont longues et rendent notre cheminement plus difficile. C'est surtout le froid qui fait à nouveau son entrée. L'hiver nous a rattrapés et il gèle à nouveau. L'air est glacial et l'humidité est telle qu'elle condense en goutte d'eau. Tout est détrempé, y compris notre sac de couchage au petit matin. Nayla commence à être fatiguée du froid. Elle rechigne à se lever et reste le plus longtemps possible confinée dans la douce chaleur de son sac de couchage.


Lire la suite

Céline et Xavier Pasche
écrit le 10.03.2017 dans Japon
Blog: «Lumières d'ailleurs»


37ème Temple Sacré

Un col nous emmène au-delà des monts boisés. Au sommet, une vue plongeante sur l'océan et la côte se dégage. L'océan est face à nous. Puis la route sinueuse poursuit son cheminement dans les rizières jaunes, passages entre les montagnes. Les petits villages aux maisons traditionnelles sont paisibles. Une douceur émane de ce lieu. Loin des intempéries de l'océan, une énergie cristalline et légère nous emmène.


Lire la suite