Lumières d'ailleurs

Céline et Xavier Pasche

Céline Pasche et Xavier Pasche ont décidé de rejoindre la Nouvelle-Zélande à vélo en 2010. Ensemble depuis une année avant leur départ - leur nom commun n'est dû qu'au hasard, les deux Vaudois sont partis "autonomes". Leur matériel comprend tente, matelas, réchaud, casserole, quelques outils, un téléphone satellite, une sacoche d’habits... Soit trente kilos par personne. Ils sont devenus parents pendant leur voyage.

Céline Pasche, œil d’anthropologue

Céline Pasche est née le 19 février 1982. Après des études en anthropologie à l’Université de Lausanne, elle a collaboré à un projet international visant à organiser des cours d’informatique dans les pays du Sahel. Grande sportive, elle a créé une petite entreprise d’accompagnement en montagne et de développement personnel. Elle a notament voyagé en Alaska et Australie, sac au dos.

Xavier Pasche, voyages en photos

Xavier Pasche est né le 25 novembre 1980. Avant de partir en voyage, il habitait à Ropraz (VD) avec Céline. Il est dessinateur en bâtiment.
Passionné de photo (quelques expositions à son actif) et féru de montagne (randonnées, escalades, peau de phoque), il a pris part durant six ans au championnat suisse de vélo trial.
Une première expédition en Australie lui a donné le virus du voyage. Il a aussi exploré le Népal et une partie de l’Asie.

Derniers 5 articles de Céline et Xavier Pasche

Céline et Xavier Pasche
écrit le 17.08.2017 dans Taiwan
Blog: «Lumières d'ailleurs»


Les rizières de l'Est

Les rizières dans la East Rift Valley sont impressionnantes. Vert pur et intenses, elles créent un paysage époustouflant. Avec un rayon du soleil qui les illumine, elles vibrent d'une radiance exceptionnelle. Elles sont les liens entre la superbe nature qui nous entoure et la population. Cela fait des générations que le riz est planté dans cette région. Une connexion entre la terre et les hommes.


Lire la suite

Céline et Xavier Pasche
écrit le 14.08.2017 dans Taiwan
Blog: «Lumières d'ailleurs»


Côte Est

Nous sommes sur la côte est de Taiwan. Elle est absolument grandiose. Les hautes montagnes recouvertes de forêts denses ont des lignes superbes, qui plongent des cumulus à l’océan. La mer est bleu azur puis indigo. Elle est puissante, elle porte en elle la force du Pacifique. Il n’y a «rien» à des milliers de kilomètres. Les vagues forment alors des gros rouleaux qui s’échouent sur les plages de sable noir et de cailloux. Parfois, elle fait chanter les petits galets qui roulent et c’est une profonde méditation. Bien sûr, Nayla joue avec les vagues et nous finissons par être totalement mouillés. Pourtant, c'est impossible de se baigner, les courants sont ici trop dangereux.


Lire la suite

Céline et Xavier Pasche
écrit le 10.08.2017 dans Taiwan
Blog: «Lumières d'ailleurs»


Où donner naissance ?

Cette question a été le leitmotiv des derniers mois. Nous avons besoin d’un petit cocon dans un pays où nous nous sentirons bien. Alors où est-il?


Lire la suite

Céline et Xavier Pasche
écrit le 05.08.2017 dans Taiwan
Blog: «Lumières d'ailleurs»


Un vélo 16 pouces pour Nayla

Nous sommes au 5ème étage du théâtre national de Taichung. La baie vitrée nous offre une vue privilégiée sur le centre-ville. Un parc vert s'ouvre sur des bâtiments neufs qui donnent une impression de grandeur. Il y a de l'espace et de l'élégance, dont tant de quartiers et villes de Taiwan sont dépourvus. Le théâtre national est aussi impressionnant. Son architecture est avant-gardiste. Tous les murs intérieurs ont été construits en arc de cercle et donnent une impression de rondeur et d'ouverture. L'extérieur est carré et joue avec des façades en verre. Les jets d'eau qui marquent son entrée apportent une touche de légèreté et de grâce.


Lire la suite

Céline et Xavier Pasche
écrit le 01.08.2017 dans Taiwan
Blog: «Lumières d'ailleurs»


École à la maison

Nayla a aujourd’hui 4 ans et depuis sa naissance, elle est nomade à vélo. Déjà 25'000 km à la rencontre des populations locales et de leurs coutumes. Tout est une excuse pour apprendre à travers les pays que nous traversons. En plus, nous allons à la rencontre des Enfants du Monde, du coup elle découvre de nouveaux instruments, de nouveaux sports, les activités d’autres enfants.


Lire la suite