Chapeau, le fruit!

Melon. En mini cubes ou en tranches généreuses, ce fruit juteux et sucré s’invite sur toutes les tables estivales.

Le melon se distingue d’abord par son parfum. Avant de l’acheter, humons donc ce fruit subtil et retenons que, plus il sera sucré moins il faudra attendre pour le manger. Il est permis de le tâter, de le soupeser (plus il est lourd, davantage il sera sucré) voire même de le tapoter, doucement, et d’accorder une importance particulière à sa queue qui, si elle est prête à se détacher, indique un état de maturité avancé.
A l’apéritif, le melon se grignote en cubes menus, piqués de cure-dents,  en guise de rafraîchissement et pour contrebalancer l’acidité du coup de blanc. En entrée, les carnivores l’accompagnent de jambon cru; les amateurs de crustacés en enrichissent leur cocktail de crevettes. Cette cucurbitacée prête à fondre dans la bouche plaît aussi consommée en toute simplicité, coupée en quartiers, comme en-cas ou, pour le dessert, à pleines dents, telle une pomme déjà pelée. En version civilisée, le melon se marie bien avec du porto ou, sans alcool, arrosé d’un sirop de fruits rouges.

Commentaires (0)

Merci pour votre commentaire

Ce commentaire comprend-il des contenus douteux?

Le texte va être contrôlé et éventuellement adapté ou bloqué.

Votre commentaire

Vous n'avez pas encore écrit de commentaire!

Ce champ doit être complété. Merci.

Champ obligatoire
Ce champ doit être complété. Merci.





Veuillez recopier le code de sécurité:

$springMacroRequestContext.getMessage($code, $text)






Merci de prendre connaissance de notre charte et ne manquez de respect à personne!

Marie-Thérèse Page Pinto

Rédactrice

Photo:
Ferdinando Godenzi, Beatrice Thommen-Stöckli
Styling:
Marianne Ettlin
Publication:
lundi 24.06.2013, 00:00 heure


Login mit Coopzeitung-Profil

Fermer
Fehlertext für Eingabe

Fehlertext für Eingabe

Mot de passe oublié?