Chaque Genevois peut donner son avis

C’est une première en Suisse. Et même en Europe. Les Genevois ont la primeur de pouvoir s’exprimer – jusqu’au 30 septembre – sur le devenir de leur mobilité. Car à l’initiative du Département de
l’environnement, des transports et de l’agriculture, des États généraux des transports sont mis en place; il en découlera la nouvelle loi sur la mobilité. En effet, les choses pressent du côté de Genève, les chiffres parlent d’eux-mêmes (voir ci-contre). La Cité de Calvin sature, il faut trouver des solutions. De fait, le département concerné invite les habitants du canton à répondre au questionnaire des États généraux: soit sur www.ge.ch/notre-mobilite, soit dans l’une des cinq permanences.
Piétons, cyclistes, motocyclistes, voitures, taxis, bus, train, la liste des mobilités est vaste. Or, chacun doit trouver sa place dans le trafic genevois. La deuxième étape des États généraux invitera les Genevois, au printemps 2015, à se prononcer sur la réorganisation des transports publics autour du Réseau express du Grand Genève (CEVA).
Fin 2015, la troisième étape réunira autorités et population pour imaginer ensemble des solutions pour une mobilité propice à chacun.

Trafic plus intense

  • +66% de voyageurs sur Unireso entre 2004 et 2012;
  • +100% de voyageurs entre Genève et Lausanne entre 2000 et 2010;
  • +128% de cyclistes franchissant les ponts du Rhône entre 2001 et 2010;
  • +200 000 habitants dans le Grand Genève (agglomération franco-valdo-genevoise) entre 2010 et 2030;
  • 550 000 déplacements par jour entre la France et Vaud en 2010;
  • 14,4 millions de passagers à l’aéroport de Genève en 2013 (7,8 millions en 2000).

CityCargo Genève

Coop a misé sur les rails

Depuis l’été 2013, Coop Suisse romande a troqué la route contre le rail du côté de Genève. Plus exactement, entre Aclens (VD) – lieu d’implantation de la centrale logistique Coop – et Genève, un des axes les plus engorgés du pays.

Propriétaire de RailCare depuis 2010, Coop livre 41 points de vente dans le canton. Une solution unique en Europe nommée CityCargo Genève qui permet aux trois convois journaliers d’acheminer en moyenne 80 caisses mobiles par jour. Autant de camions en moins sur les 67 km reliant l’ouest lausannois à Genève.

Du côté de la logistique de Coop: ça roule sur les rails!

Au total, une réduction de 1,4 million de km parcourus en camion pour 500 tonnes d’émissions de CO2 en moins. Seul le «dernier kilomètre» est effectué en camion depuis le terminal ferroviaire de La Praille pour livrer les magasins.

Etats généraux des transports à Genève

Commentaires (0)

Merci pour votre commentaire

Ce commentaire comprend-il des contenus douteux?

Le texte va être contrôlé et éventuellement adapté ou bloqué.

Votre commentaire

Vous n'avez pas encore écrit de commentaire!

Ce champ doit être complété. Merci.

Champ obligatoire
Ce champ doit être complété. Merci.





Veuillez recopier le code de sécurité:

$springMacroRequestContext.getMessage($code, $text)






Merci de prendre connaissance de notre charte et ne manquez de respect à personne!

Photo:
Getty Images / Corinne Aeberhard / SP
Publication:
lundi 15.09.2014, 16:00 heure



Login mit Coopzeitung-Profil

Fermer
Fehlertext für Eingabe

Fehlertext für Eingabe

Mot de passe oublié?