1 von 8


Mazda CX-3 2,0 l, 88 kW/120 ch







Clan familial: trois SUV sous la loupe

Tendance En version deux roues motrices déjà, les petits SUV constituent une alternative pratique et efficace aux modèles compacts normaux. D’autant plus que les clients apprécient la position de conduite rehaussée.

Les petits SUV, compacts et légers, permettent de faire l’impasse sur la traction intégrale, gourmande en énergie. Avec de bons pneus d’hiver, tant le Renegade de Jeep que le Mazda CX-3 et l’Opel Mokka peuvent faire l’affaire en version deux roues motrices.

Abonnez-vous ici à la newsletter pour suivre l'actualité de Coopération

À l’extérieur

Le Jeep Renegade semble plus destiné à la cordillère des Andes qu’à la ville. Amusant: la croix des feux arrière s’inspire des vieux jerrycans à essence. Des angles et des arêtes, une calandre typique, des phares ronds, la ressemblance avec la classique Jeep Willys n’est pas due au hasard. Le Renegade fait beaucoup plus mastoc que le Mazda CX-3, dont le design japonais raffiné ne se paie pas au prix fort. Entre les deux, l’Opel Mokka incarne l’énergie et le dynamisme des SUV modernes.

À l’intérieur

Les différences de caractère de ces trois modèles se retrouvent dans l’habitacle. Dans le Renegade, on n’a pas l’impression de commettre un sacrilège en portant des souliers de montagne. Les gros boutons de commande de la climatisation et de l’éclairage, la poignée au-dessus de la boîte à gants permettant au passager de s’agripper pour monter à bord, l’écran tactile central à garniture caoutchouc, tout paraît lavable au Kärcher. Cela étant, l’habitabilité est bonne et la forme carrée du pavillon favorise une bonne garde au toit.
Le CX-3 propose un habitacle élégant. Même les plastiques invisibles de prime abord ont bonne façon. Le système de navigation ressemble à une tablette; un indicateur de vitesse numérique est intégré au compte-tours et la version la mieux équipée propose un affichage tête haute projetant les principales informations de conduite sur une plaque de plexiglas au-dessus de la planche de bord. La panoplie d’aides à la conduite, comprenant l’alarme d’angle mort, l’assistance au freinage d’urgence, l’alarme de franchissement involontaire de ligne et la détection de trafic transversal arrière, est en option.
Le Mokka semble avoir pris de l’âge. Pourtant, on est bien assis dans le petit SUV d’Opel. L’habitabilité est généreuse aussi, malgré une silhouette très ramassée. Côté coffres, les trois modèles sont logés à peu près à la même enseigne: seulement 351 l pour le Renegade, un litre de moins pour le CX-3 et 356 l dans le Mokka, le moins «ristrette» des trois. Et quand les sièges arrière sont rabattus, le SUV d’Opel offre une capacité de charge de 1372 l contre moins de 1300 l pour ceux de Jeep et de Mazda.

Motorisations

Les moteurs suralimentés de faible cylindrée sont dans l’air du temps. Jeep et Opel ont chacun recours à un groupe 1,4 l turbo essence de 140 ch.
Mazda a fait un choix différent et propose sur le CX-3 un moteur 2 l atmosphérique de 120 ch qui pourrait paraître anachronique, mais n’en est pas moins innovant. Grâce à son taux de compression très élevé, il consomme même en théorie 0,1 l/100 km de moins que ses concurrents.

Au volant

Les acheteurs de petits SUV apprécient la position de conduite rehaussée du Mokka et du Renegade. À quoi s’ajoutent des suspensions équilibrées et une direction pas trop réactive. Sur ce point, le Renegade est plus souple que le Mokka. Le CX-3 se veut presque sportif, assez haut pour faciliter l’accès à bord, mais suffisamment bas pour donner l’impression qu’on est au volant d’une voiture.

Conclusion

Côté tarif, Opel et Jeep sont équivalents et les moteurs turbo ne font pas partie de la dotation de base. Si le Mazda paraît meilleur marché, c’est parce qu’il est nettement moins bien équipé. Même si le 2 l de 120 ch est ici la motorisation de base.

Mazda CX-3 2,0 l, 88 kW/120 ch dès 22 000 francs

***     Habitabilité
****   Confort
***** Coût/utilité

Opel Mokka 1,4 l turbo, 103 kW/140 ch dès 28 900 francs

**** Habitabilité
**** Confort
**** Coût/utilité



Jeep Renegade 1,4 l turbo, 103 kW/140 ch dès 29 600 francs

**** Habitabilité
**** Confort
***   Coût/utilité

«Les autocollants»

Anne Carrard, comédienne-animatrice

Anne Carrard, comédienne-animatrice
Anne Carrard, comédienne-animatrice

Voilà un chapitre passionnant dans le monde de la voiture: les autocollants humoristiques! Il y en a pour tous les goûts avec, me semble-t-il, une certaine préférence pour le mauvais. Cette petite touche de fantaisie va aussi très bien avec certains accessoires «porte-bonheur», qui décorent le véhicule comme la fameuse queue de lapin, les dés en velours, le chien dont la tête dodeline, etc.
Concernant les autocollants, la liste est longue avec, en tête d’affiche, les «Bébés à bord», «Si tu lis ça, tu es trop près» (oui, le tutoiement est toujours de rigueur), puis s’ensuit une riche palette de vulgarité que j’ai pu lire avec consternation, je cite: «Y a un con derrière moi». Je vous passe les meilleurs, mais celui-ci vaut quand même le détour; attention, je n’invente rien, je l’ai croisé récemment alors je n’ai pas pu m’empêcher de le mentionner, tellement il est indélicat: «Main dans la culotte déconcentre le pilote». Eh oui, le pire comme le meilleur!
Avec ça, tout est dit!

Commentaires (0)

Merci pour votre commentaire

Ce commentaire comprend-il des contenus douteux?

Le texte va être contrôlé et éventuellement adapté ou bloqué.

Votre commentaire

Vous n'avez pas encore écrit de commentaire!

Ce champ doit être complété. Merci.

Champ obligatoire
Ce champ doit être complété. Merci.





Veuillez recopier le code de sécurité:

$springMacroRequestContext.getMessage($code, $text)






Merci de prendre connaissance de notre charte et ne manquez de respect à personne!

Texte: Andreas faust

Photo: SP

Publication:
lundi 15.06.2015, 15:30 heure



Login mit Coopzeitung-Profil

Fermer
Fehlertext für Eingabe

Fehlertext für Eingabe

Mot de passe oublié?