Nul besoin d’être œnologue pour plonger dans l’univers des arômes du vin à l’occasion d’une dégustation.

Code secret de la dégustation

Arômes du vin De la violette au champignon, le vin recèle une infinité d’arômes. Laissez-vous prendre au jeu et tentez de les reconnaître!

Chaque vin est unique et seuls quelques spécialistes excellent dans l’art d’en distinguer chaque arôme. On peut pourtant tous prendre plaisir en s’essayant à ce jeu de colin-maillard. Car après tout, si chaque cépage a une typicité aromatique, les vins issus d’un même cépage présentent de grandes différences. Les arômes du vin s’imprègnent de moult choses, des caractéristiques du sol à la vinification, en passant par le climat. À en croire les mauvaises langues, l’humeur du vigneron elle-même influerait sur le vin!

Abonnez-vous ici à la newsletter pour suivre l'actualité de Coopération

Trois catégories d’arômes

Les professionnels tiennent compte de trois catégories d’arômes. Dans leur jargon, les arômes primaires correspondent aux arômes typiques du cépage. Les arômes secondaires, quant à eux, se développent pendant la fermentation du vin. Enfin, quand un œnologue parle des arômes tertiaires, il veut parler des notes aromatiques qui se développent tout au long de la maturation.
De leur côté, les amateurs avertis ont tendance à ne se livrer à une étude aussi approfondie que lorsqu’ils boivent de très grands vins. Les vins de pays bon marché n’affichent pas une très grande variété d’arômes, ce qui ne veut pas dire qu’ils ne sont pas bons…

Soyez patient!

Rappelons ici qu’il n’est nul besoin d’être œnologue pour plonger dans l’univers des arômes du vin à l’occasion d’une dégustation. Il existe dix arômes de base («floral», «minéral», «fruité», «chimique», etc.), décomposés chacun plusieurs fois en différents sous-groupes aromatiques. Cela va jusqu’au moindre détail… Un merlot pourra ainsi être fruité, puis présenter des arômes de fruits à noyau et enfin avoir un parfum de cerise. Ce vin aura aussi un profil minéral, mais sentira l’humus; cela conduit inévitablement aux arômes de champignon. Vous avez suivi? Non? Ne vous en faites pas, après tout, Rome ne s’est pas faite en un jour! Oublions pour le moment qu’un spécialiste reconnaît immédiatement la réglisse, le goudron, le cèdre et, bien sûr, la violette et le cassis dans une syrah.

Même le pétrole a sa place

Car il y a encore toute une variété d’autres arômes, comme le goudron, le plastique, le kérosène, le gazole ou l’essence… Autant d’arômes que recouvre la notion de «pétrole», elle-même une sous-catégorie de la note chimique.
Les œnologues font également la distinction entre le papier humide et le carton dans le même état.
Les apprentis dégustateurs seront aux anges s’ils reconnaissent la cerise plutôt que la framboise dans l’arôme fruité d’un vin. Et il y a de quoi!
Ceux qui souhaitent apprendre à connaître les arômes du vin trouveront, dans les boutiques spécialisées, des coffrets d’arômes à utiliser en parallèle d’une dégustation pour comparaison. Comme toujours, c’est en forgeant qu’on devient forgeron. Il faut d’ailleurs s’en féliciter, car boire du vin est aussi un plaisir – ce qui n’est pas le cas des exercices de flûte à bec!

www.mondovino.ch/les-aromes-du-vin

Un vin plaisant

L’experte

Ce vin affiné dix-huit mois dans des barriques de chêne français et américain est signé Richard Bonvin, un quadragénaire originaire de la commune d’Ayent (VS). Formé à Changins, ce dernier a commencé par travailler en Suisse puis au Brésil.
En 2005, il part en voyage d’affaires à Mendoza au pied des Andes.
Cela devait  durer une semaine. Onze ans plus tard, il y est toujours! Il est entre-temps devenu responsable œnologue dans l’une des plus grandes caves d’Argentine. En humant ce malbec, un cépage français qui a trouvé une terre d’accueil en Amérique du Sud, des senteurs de petits fruits rouges ouvrent le bal. Sa bouche est souple et épicée, soutenue par une pointe d’acidité. C’est un vin plaisant, de corpulence moyenne, idéal pour accompagner du bœuf argentin ou les premières grillades.

Malbec Gran Reserva Mendoza Vineyards, 2012

Prix: 17 fr. 50/75 cl
Origine: Argentine
Région: Mendoza
Cépage: malbec
Teneur en alcool: 14°
Disponible: dans les grands points de vente ou sur:
www.coopathome.ch

.

Stefan Fehlmann

Rédacteur

Photos: Alamy

Publication:
lundi 04.04.2016, 13:15 heure

Retrouvez toutes nos recettes