Comment fonctionne un périscope?

Une question de Kevin (13 ans).

Vision

Le nom «périscope» vient du grec ancien «peri» – qui signifie «autour» – et «skopein» qui signifie «regarder, observer». On désigne donc par ce terme un appareil d’optique permettant de regarder autour de soi. En effet, le périscope permet d’observer quelque chose depuis une position où nos yeux seuls ne suffisent pas ou d’un endroit où l’on n’a pas envie d’être vu.

Abonnez-vous ici à la newsletter pour suivre l'actualité de Coopération

Construction

Un périscope simple et de taille relativement petite est composé de deux miroirs (ou prismes) parallèles, montés à chaque extrémité selon un angle de 45°. On regarde dans le premier miroir, qui permet de regarder dans le second, qui à son tour permet de regarder à l’extérieur.
Plus le périscope est long, plus le nombre de miroirs est élevé et plus sa conception est compliquée.

Utilisation

Les périscopes sont surtout utilisés par les militaires. Les soldats employaient autrefois des périscopes simples qui leur permettaient d’observer les lignes ennemies sans avoir à quitter la protection de la tranchée. Plus tard, ils les ont utilisés dans les tanks, car si ces véhicules garantissent une protection maximale, ils offrent aussi une visibilité quasi nulle vers l’extérieur. Les périscopes rendent également de grands services dans les sous-marins qui peuvent ainsi demeurer invisibles sans perdre de vue les navires qui se déplacent à la surface.

Commentaires (0)

Merci pour votre commentaire

Ce commentaire comprend-il des contenus douteux?

Le texte va être contrôlé et éventuellement adapté ou bloqué.

Votre commentaire

Vous n'avez pas encore écrit de commentaire!

Ce champ doit être complété. Merci.

Champ obligatoire
Ce champ doit être complété. Merci.





Veuillez recopier le code de sécurité:

$springMacroRequestContext.getMessage($code, $text)






Merci de prendre connaissance de notre charte et ne manquez de respect à personne!

Texte: Petra Mürschel-Evans

Illustrations: Sibylle Heusser et Marcus Moser/www.atelier-oculus.ch

Publication:
lundi 01.02.2016, 13:50 heure







Login mit Coopzeitung-Profil

Fermer
Fehlertext für Eingabe

Fehlertext für Eingabe

Mot de passe oublié?