Comment soigner mes lapins?

Me voici désormais, et pour mon grand plaisir, avec un couple de lapins. A quoi dois-je faire particulièrement attention avec eux?

Line Gentsch-Baumberger, médecin vétérinaire à Neuchâtel

Line Gentsch-Baumberger, médecin vétérinaire à Neuchâtel
http://www.cooperation.ch/Comment+soigner+mes+lapins_ Line Gentsch-Baumberger, médecin vétérinaire à Neuchâtel

Tout d’abord, bravo d’avoir adopté deux lapins! La présence d’un compagnon est l’un des aspects essentiels à leur bien-être. Ensemble, ils se toilettent, se rassurent, jouent, explorent et parfois même se querellent gentiment. Cela contribue à diminuer le stress et par conséquent le risque de maladie.

Ensuite, l’alimentation joue un rôle très important car les lapins ont une dentition particulière: leurs dents, incisives et molaires, poussent en continu, d’environ 1 centimètre par mois. Pour qu’elles ne deviennent pas trop longues, le lapin doit manger principalement des aliments fibreux qui permettent une bonne usure. En tête de liste, on trouve le foin, qui doit être bien vert et sans poussière. Les feuillages vert foncé (salades, fanes, céleri-branche, persil, chou vert, herbe, pissenlit) doivent être proposés tous les jours et constituent également un bon apport en eau et vitamines.

Les granulés sont souvent trop riches, ils doivent donc être limités au maximum à 1 cuillère à soupe par jour. On évitera le pain et tous les produits à base de céréales qui ne sont pas adaptés car ils entraînent des problèmes digestifs.

Le lapin cache qu’il ne va pas bien
Chaque mois, effectuez un petit contrôle de votre lapin. Inspectez son nez, ses yeux, ses oreilles et son pelage. Le poil doit être brillant et vous ne devez pas constater d’écoulement nasal ou oculaire. Mettez-le gentiment sur le dos pour examiner ses griffes. Si elles dépassent des poils, c’est qu’il est temps de les couper à l’aide d’un coupe-griffe.

Je vous conseille aussi de le peser. Une perte de poids de plus de 200 g est à prendre au sérieux car elle est souvent l’unique signe visible d’une maladie, les lapins étant les champions pour cacher qu’ils ne vont pas bien. C’est pourquoi, il ne faut pas tarder à consulter si vous constatez le moindre changement dans ses habitudes, en particulier si votre lapin cesse de se nourrir.

Côté vaccin et stérilisation
Enfin, au niveau des soins vétérinaires, je vous recommande de faire vacciner votre lapin contre la maladie hémorragique virale (VHD), une affection mortelle qui sévit dans notre pays. Cette visite annuelle sera l’occasion d’effectuer un check-up de santé complet, notamment au niveau de la dentition.

Dernière recommandation: la castration des mâles et la stérilisation des femelles permettent, outre le contrôle des naissances, une entente durable entre les lapins et d’éliminer les risques de cancer de l’utérus, très fréquent chez les lapines de plus de 5 ans.

 
Une question animalière?

Commentaires (0)

Merci pour votre commentaire

Ce commentaire comprend-il des contenus douteux?

Le texte va être contrôlé et éventuellement adapté ou bloqué.

Votre commentaire

Vous n'avez pas encore écrit de commentaire!

Ce champ doit être complété. Merci.

Champ obligatoire
Ce champ doit être complété. Merci.










Merci de prendre connaissance de notre charte et ne manquez de respect à personne!

Photo:
Illustration Frédéric Michaud
Publication:
mardi 03.04.2018, 05:32 heure



Publicité



Login mit Coopzeitung-Profil

Fermer
Fehlertext für Eingabe

Fehlertext für Eingabe

Mot de passe oublié?