Comment un oiseau sait si une branche va supporter son poids?

Une question de Mirjam (17 ans).

Pas de risque 

Lorsqu’un oiseau choisit une branche qui fléchit sous son poids, il y reste. Peut-être même qu’il apprécie le mouvement, comme un enfant sur sa balançoire. Si la branche casse, l’oiseau reprend son envol dans la seconde.

Abonnez-vous ici à la newsletter pour suivre l'actualité de Coopération

Poids plume

Les oiseaux sont plus légers qu’ils n’en ont l’air: un rouge-gorge pèse environ 20 g, un merle au maximum 100 g et même l’imposant gypaète barbu ne dépasse jamais les 7 kilos.

Leçons

Lorsqu’un jeune oiseau acquiert son autonomie, il observe sur quelles branches ses parents se posent et essaie de les imiter. Mais il doit souvent atterrir là où ses jeunes ailes inexpérimentées le portent.

Expérience

Un oiseau apprend rapidement quelles branches supportent son poids et développe ainsi la conscience qu’il a de son corps. Comme un enfant comprend rapidement qu’il peut s’asseoir sur un tronc d’arbre mais pas sur une fleur.

Vue d’ensemble

Les oiseaux connaissent très bien leur espace vital. Ils choisissent souvent les mêmes arbres, voire
les mêmes branches pour chanter ou surveiller le territoire leur servant de garde-manger. 

Commentaires (0)

Merci pour votre commentaire

Ce commentaire comprend-il des contenus douteux?

Le texte va être contrôlé et éventuellement adapté ou bloqué.

Votre commentaire

Vous n'avez pas encore écrit de commentaire!

Ce champ doit être complété. Merci.

Champ obligatoire
Ce champ doit être complété. Merci.





Veuillez recopier le code de sécurité:

$springMacroRequestContext.getMessage($code, $text)






Merci de prendre connaissance de notre charte et ne manquez de respect à personne!

Texte: Susanne Stettler

Illustrations: Oculus Illustration GmbH/www.atelier-oculus.ch

Publication:
lundi 23.05.2016, 13:50 heure







Login mit Coopzeitung-Profil

Fermer
Fehlertext für Eingabe

Fehlertext für Eingabe

Mot de passe oublié?