Le Languedoc, autrefois une terre de vins rouges, produit aujourd’hui d’excellents blancs.

Découvertes en rouge et blanc

Languedoc Si vous êtes de ceux qui pensent que la plus vaste région viticole de France produit un vin de masse bon marché, il est temps de revoir votre position. Vous ne le regretterez pas!

Devant l’enthousiasme de Rolf Bichsel, expert pour la France du magazine européen du vin Vinum, on n’a qu’une envie: empoigner le tire-bouchon. «Les grands crus de Bordeaux et de Bourgogne, je les aime exclusivement à maturité, une fois qu’ils se sont bonifiés et ont atteint un âge vénérable. Les vins du Languedoc, je les apprécie toujours», révèle-t-il. En effet, de grands changements se sont produits dans le sud de la France ces dernières années et décennies. Des noms comme celui de Gérard Bertrand, reconnu pour ses vins biologiques (onze domaines, dont le Château l’Hospitalet ou le Domaine de l’Aigle), ou encore celui de Thierry Rodriguez (Mas Gabinèle) sont bien la preuve que l’on peut, ici aussi, faire des merveilles.

Abonnez-vous ici à la newsletter pour suivre l'actualité de Coopération

L’arrivée des blancs

Si le Languedoc – plus vaste région viticole de France avec près de 290 000 hectares – était jadis la terre du vin rouge par excellence, on y trouve également aujourd’hui d’excellents vins blancs secs qui renferment toute la minéralité des sols argilo-calcaires, schisteux et granitiques. Et nul besoin de viser directement la cuvée Oro du Domaine Peyre Rose de Marlène Soria (également surnommée la «bonne sorcière du Languedoc») et ses vins haut de gamme. Car ce qui constitue l’un des atouts du Languedoc, c’est que l’on y trouve des vins pour toutes les occasions et dans toutes les gammes de qualité. Et à des prix tout à fait raisonnables.

Peu de fluctuations

Les vins du Languedoc n’ont ainsi aucune raison de craindre la comparaison avec d’autres. Toutefois, il demeure pratiquement impossible de définir cette région viticole. De l’avis même de climatologues renommés, la région est en quelque sorte un concentré de tous les climats de France. Que ce soit sur les hauteurs escarpées ou le long de la côte, le vent et le temps sont souvent imprédictibles. Or c’est justement cette imprévisibilité qui assure une certaine continuité. Ainsi, les fluctuations de qualité entre les différents millésimes sont plutôt faibles.

Conseils du connaisseur

Que pourrait-on conseiller à un novice désireux de découvrir les vins du Languedoc? Rolf Bichsel n’a pas besoin de réfléchir longtemps: il propose de déguster un jeune Corbières. «Un vin dans le style d’un simple Château Pech-Latt ou Etang des Colombes.» À ceux qui préfèrent les vins rouges plus puissants, il conseille plutôt un vin du Minervois ou un Faugères. Quant aux férus de vins blancs, Rolf Bichsel leur recommande «un Pinet ou un Coteaux du Languedoc. Éventuellement aussi un vin IGP, par exemple de Gérard Bertrand, ou encore un crémant de Limoux.» Mais cette liste est loin d’être exhaustive, tant le Languedoc recèle de belles surprises!

Vins du languedoc mûris au soleil

Château de Caraguilhes Rosé Corbières AOC, 2014
Robe saumon clair, notes discrètes de framboise et de fraise, bouche fruitée, équilibré et élégant, un corps souple, rosé aromatique avec une touche légèrement tannique.
Prix action: 6 fr. 95 au lieu de 9 fr. 95/75 cl.

Disponible dans les grands points de vente ou sur: www.mondovino.ch

Faugères AOC Mas Gabinèle, 2012
Pourpre sombre, nez de notes intenses et épicées de baies mûres cuites et de cerises noires, avec de bons tanins et une agréable structure acide homogène, tendre et long en finale. 22 fr. 50/75 cl.

Disponible dans les grands points de vente ou sur: www.mondovino.ch

Un incontournable

L’experte

Marie Linder, spécialiste en vin

Marie Linder, spécialiste en vin
Marie Linder, spécialiste en vin

Accordez-vous un instant de rêveries italiennes, imaginez les douces collines de Toscane, en buvant ce vin au nom incontournable. Doté d’une couleur grenat, il propose un nez intense où se mêlent des notes d’eau-de-vie, d’épices douces et de prunes. Un brunello chaleureux, assez puissant au palais, avec des tanins bien fondus qui contribuent à sa tenue de bouche finale. Il sera volontiers apprécié avec une viande rouge, accompagnée de légumes grillés et d’une galette de polenta. Le brunello est en fait un clone du cépage sangiovese, qu’un certain Ferruccio Biondi-Santi sélectionna vers les années 1870, après avoir observé que ce cépage présentait une résistance accrue au phylloxéra. Son aire de production est le territoire communal de Montalcino, situé dans la province de Sienne.

Brunello di Montalcino DOCG Della Robbia, 2009

Prix: 19 fr. 95/75 cl
Origine:
Italie
Région:
Toscane
Cépage:
sangiovese
Maturité:
2015-2017
Disponible:
dans les grands points de vente ou sur: www.coopathome.ch

.

www.mondovino.ch
Regula Bättig
Photo:
Alamy, Beatrice Thommen-Stöckli, SP
Publication:
lundi 13.04.2015, 14:30 heure

Concours photo:

Bon appétit!

Les gagnants sont connus!

Les votes sont terminés. Félicitations aux gagnants du concours «Bon appétit»!

Vers le concours

Retrouvez toutes nos recettes