Avant de se précipiter chez le médecin, on peut chercher des infos pertinentes sur Internet.

Docteur web: les bons conseils de la toile

Santé Quand on cherche un diagnostic, on trouve de tout sur Internet mais aussi des informations pertinentes. Il suffit de savoir comment et surtout sur quelle plateforme les dépister.

Mal de crâne un samedi soir. Comment savoir s’il s’agit d’une migraine, d’une tumeur ou d’une simple gueule de bois, sans déranger inutilement son médecin? Le premier réflexe est d’allumer son ordinateur et de taper «mal de tête» dans un moteur de recherche. Parmi les personnes connectées à Internet (88% de la population en Suisse), 64% affirment avoir déjà utilisé le web pour une question de santé.

Abonnez-vous ici à la newsletter pour suivre l'actualité de Coopération

Une étude française de 2013 a détaillé la raison de ces recherches. Avant un rendez-vous chez un spécialiste, pour 63% des personnes interrogées, il s’agit de se préparer pour «mieux comprendre ce que le médecin va dire». 53% veulent «pouvoir discuter avec lui du traitement» et 42% «poser de meilleures questions».
Pour ceux qui consultent Docteur web après la visite chez leur médecin traitant, il s’agit de «chercher des informations complémentaires sur la maladie» dans 72% des cas, ou pour «des informations sur les médicaments et les traitements» (44% des requêtes).

«

Le patient est celui qui connaît le mieux sa santé»

Jean Gabriel Jeannot, médecin généraliste

Choisir le bon mot-clé

«Le principal problème est celui de la qualité de l’information très inégale sur Internet, explique le Dr Jean Gabriel Jeannot, spécialisé en médecine interne, à Neuchâtel. Cela dépend de la complexité de la question. Les mots-clés choisis influenceront vos résultats, vous n’obtiendrez pas les mêmes résultats avec impuissance ou avec dysfonction érectile.»
Et pourtant, selon notre spécialiste, le web, utilisé à bon escient, est utile, voire recommandé. Mais il nécessite quelques précautions: «Premièrement, que le patient ose prendre en charge sa santé, et s’autorise à chercher des renseignements. Deuxièmement, il doit pouvoir accéder à des informations médicales de qualité, adaptées à sa situation. Troisièmement, il faut parler de ses résultats avec un professionnel de la santé quand c’est nécessaire», souligne Jean Gabriel Jeannot.
Malheureusement, précise-t-il, les études montrent que la plupart des patients ne parlent pas de leurs recherches avec leur médecin. Essentiellement car ils ont peur de sa réponse.
Les sources d’information les plus fiables restent les portails médicaux et les sites consacrés à une maladie.
Chacun possède son propre moteur de recherche, grâce auquel on peut taper les termes précis. Pour des questions sur le diabète ou le cancer, il vaut ainsi mieux chercher directement sur les sites spécialisés, comme diabete.ch ou la Ligue contre le cancer. Les Google et Cie vous renvoient vers les sites les plus visités, pas forcément les plus adéquats.

Tests en ligne

L’autre manière de se renseigner sur une maladie consiste à effectuer les tests en ligne. On les retrouve sur les sites des maladies concernées ou sur les sites spécialisés, comme Coop Vitality. Diabète, rhumatisme, tests cardiologiques, mesure de l’indice de masse corporelle… Qu’en pense notre professionnel de la santé? «Plutôt du bien. Cela permet au patient de prendre connaissance lui-même d’une situation, d’un problème. Par exemple un patient qui fume pourra savoir s’il risque d’avoir une bronchite chronique en effectuant un test sur le site de la ligue pulmonaire», indique Jean Gabriel Jeannot. Et de conclure: «Le patient est celui qui connaît le mieux sa santé, le médecin celui qui connaît le mieux les maladies.»

Conseils pour vos recherches santé

  • Prenez en charge votre santé Pour un patient, mieux connaître sa maladie permet d’enrichir la relation avec les soignants.
  • Utilisez Internet La difficulté est de trouver des informations appropriées et pertinentes en fonction des questions que vous vous posez.
  • Internet ne remplace pas une consultation médicale Le web est un outil d’information, pas de diagnostic.
  • Visitez plusieurs sites Pour trouver la réponse à une question que vous vous posez, n’hésitez pas à visiter plusieurs sites afin de comparer leurs résultats.
  • Les sites consacrés à une maladie L’idéal est de vous connecter directement sur un site consacré à votre recherche, à votre maladie.
  • Les sites médicaux Si vous ne connaissez pas un tel site, favorisez pour vos recherches les portails médicaux validés: Planète Santé, Medlineplus, Uptodate patients.
  • Sur un moteur de recherche, tapez «plusieurs mots-clés médicaux précis». «Plusieurs» pour limiter le nombre de résultats, «médicaux» pour retrouver des informations de qualité, «précis» pour que les résultats correspondent vraiment aux besoins du patient.
  • Cherchez dans d’autres langues Si vous maîtrisez une autre langue, renouvelez votre recherche sur un site étranger.
  • Méfiez-vous! Demandez-vous toujours qui édite le site (médecin, patient, laboratoire, assurance, médias, etc.)

* Recommandations édictées par Jean Gabriel Jeannot, sur le site www.medicalinfo.ch

Le rôle du médecin

Face aux patients qui arrivent dans leur cabinet déjà informés, les médecins doivent s’adapter, et même se réinventer. Jean Gabriel Jeannot note deux changements importants. Dans le secret de la consultation, d’abord: «Le médecin jouera un rôle de conseiller. Le but est d’évoluer vers une médecine participative. Le travail du médecin sera plus intéressant, plus humain, plus vivant.»
Le deuxième bouleversement exige des spécialistes d’être davantage proactifs: «Les professionnels de la santé devraient mieux connaître les sites médicaux de qualité pour pouvoir les recommander à leurs patients. Ils devraient aussi publier plus souvent sur Internet, sur Wikipedia par exemple, afin que les informations retrouvées par les patients soient de meilleure qualité.»

Liste de sites

Recensement de sites pour les patients, par thématique
Site à l’attention des patients
L’étude «A la recherche du ePatient»
Sur Coop Vitality, testez votre cœur
Sur Coop Vitality, testez votre indice de masse corporelle

Commentaires (2)

Merci pour votre commentaire

Ce commentaire comprend-il des contenus douteux?

Le texte va être contrôlé et éventuellement adapté ou bloqué.

Votre commentaire

Vous n'avez pas encore écrit de commentaire!

Ce champ doit être complété. Merci.

Champ obligatoire
Ce champ doit être complété. Merci.





Veuillez recopier le code de sécurité:

$springMacroRequestContext.getMessage($code, $text)






Merci de prendre connaissance de notre charte et ne manquez de respect à personne!

Mélanie Haab

Rédactrice

Photo:
Getty Images
Publication:
lundi 30.11.2015, 14:30 heure



Login mit Coopzeitung-Profil

Fermer
Fehlertext für Eingabe

Fehlertext für Eingabe

Mot de passe oublié?