Un rituel avant le coucher est utile pour que l’enfant s’endorme bien.

Dormir tranquille

Aux yeux du pédiatre Philipp Jenny, 
la plupart des enfants qui ont des 
problèmes de sommeil dorment trop…

Coopération.  De combien d’heures de sommeil un enfant a-t-il besoin?
Philipp Jenny.  Ça varie d’un enfant à l’autre. On peut noter sur deux semaines le nombre de quarts d’heure pendant lesquels l’enfant dort, ce qui permet ensuite de calculer la durée moyenne de sommeil par jour.
Selon les cas, il faut intégrer une sieste et adapter le nombre d’heures de sommeil par nuit pour que la durée totale corresponde. Il faut ensuite une dizaine de jours pour que l’enfant s’habitue à ce nouveau rythme de sommeil. La plupart des enfants n’ont aucun problème de sommeil, ils restent simplement plus longtemps que nécessaire au lit.

Que peut-on faire pour qu’un enfant s’endorme plus facilement?
L’instauration d’un rituel avant le coucher peut s’avérer utile: repas, brossage des dents, lecture d’une histoire, endormissement. L’essentiel est que les parents ne lui tiennent pas la main, qu’on ne donne pas le sein ou le biberon si l’enfant ferme les yeux. Si l’on inclut ces gestes au rituel, l’enfant en aura besoin quand il se réveille la nuit. Si ce type d’erreur s’est déjà glissé dans le rituel, il faut la corriger progressivement.

Arrive-t-il qu’un enfant ait un sommeil léger et que du bruit provoque un réveil prématuré?
C’est plutôt rare. Mais beaucoup d’enfants se réveillent la nuit et mettent plus d’une demi-heure pour se rendormir. Il arrive alors qu’ils sucent leur doudou et finissent par se rendormir. Cela se complique quand réveillé, l’enfant ne veut pas rester seul, ou quand il ne peut se passer de ses parents lors du rituel d’endormissement.

Que peut-on faire alors?
Je conseille des solutions pragmatiques. Il suffit parfois de laisser le petit enfant rejoindre ses parents dans le lit pour pouvoir dormir en toute quiétude. Dans le monde, 90% à 95% des enfants ne dorment jamais seuls dans leur chambre. D’un point de vue culturel, nous sommes des animaux grégaires dormant avec leurs congénères.
Chez nous, la règle veut que les enfants s’endorment dans leur chambre pour préserver la vie de couple. Plus tard dans la nuit, ils peuvent rejoindre le lit de leurs parents. En réalité, il est tout à fait normal que les enfants dorment dans le lit des parents jusqu’à la puberté.

Commentaires (1)

Merci pour votre commentaire

Ce commentaire comprend-il des contenus douteux?

Le texte va être contrôlé et éventuellement adapté ou bloqué.

Votre commentaire

Vous n'avez pas encore écrit de commentaire!

Ce champ doit être complété. Merci.

Champ obligatoire
Ce champ doit être complété. Merci.





Veuillez recopier le code de sécurité:

$springMacroRequestContext.getMessage($code, $text)






Merci de prendre connaissance de notre charte et ne manquez de respect à personne!

Thomas Compagno

Rédacteur

Photo:
Getty Images / Beatrice Thommen-Stöckli
Publication:
lundi 19.05.2014, 11:00 heure

Publicité



Login mit Coopzeitung-Profil

Fermer
Fehlertext für Eingabe

Fehlertext für Eingabe

Mot de passe oublié?