Il faut une cabane propre et sèche à cette jeune chèvre.

Elle est aimable mais vive, la biquette!

Bêleuse Intelligente et curieuse, la chèvre fascine petits et grands. Attention tout de même à ne pas prendre un coup d’épaule ou de corne. Cet animal a besoin d’espace, d’un abri et de monticules à escalader.

Bien plus efficaces qu’une tondeuse à gazon, les chèvres ont bon goût: elles aiment indifféremment la mauvaise herbe, les arbustes décoratifs, les rosiers, les jolies fleurs des champs et l’écorce des gros arbres. Pas regardantes! «Ce sont des bêtes adorables, affirme Valérie Jucker, enseignante en soins aux animaux de compagnie (y compris aux nouveaux animaux de compagnie, les NAC), mais il faut choisir: un jardin élégant ou un terrain confié aux chèvres.»
De la famille des bovidés comme les vaches, sous-famille des caprins, les chèvres sont intelligentes, curieuses, et peuvent s’attacher à un maître ou un soigneur. «Attention à toujours accompagner les enfants quand ils sont auprès de la chèvre, souligne Valérie Jucker, elle est aimable, mais vive, un malheureux coup d’épaule ou de corne pourrait blesser.»

Carte d’identité de mise

Certaines chèvres naissent sans cornes (tare génétique qui ne gêne en rien l’existence de la bêleuse); il est aussi possible de l’écorner, tâche réservée au vétérinaire. Celui-ci s’occupe également des vaccins obligatoires et des ongles à couper. Détenir une ou des chèvres exige de les inscrire auprès de Agate (www.agate.ch) et à la Banque de données sur le trafic des animaux (BDTA), qui délivre une carte d’identité de l’animal (marque jaune à l’oreille). Elles sont signalées au vétérinaire cantonal.
Cette petite compagne, qui bientôt batifolera dans votre pré (au minimum 500 m2 pour deux chèvres), a besoin d’un abri, une cabane propre et sèche, protégée des intempéries, dont la porte est dirigée au sud, de 4 m2 pour deux habitantes. L’intérieur est recouvert de paille. On y installe un râtelier de 1,40 m, un bac pour l’eau, foin et paille, des compléments alimentaires pour l’hiver et une pierre à sel. Comme les chèvres adorent grimper et ont le sabot équilibré, leur réserver des endroits de jeu à escalader ou se cacher contribue à leur équilibre. Une chèvre peut vivre quinze ans. Si elle semble apathique, montre un poil hérissé ou ne mange pas, elle est malade.

Vidéo animaux

En route pendant une journée avec la vétérinaire Pauline Grimm (1)

Refuge insolite

Abandonnée à son sort, une chatte tricoline cherchait à remplir son estomac et si possible à s’abriter du froid. C’est qu’à Saint-Pétersbourg, les nuits d’hiver sont glaciales. Reniflant de loin toutes sortes d’odeurs affriolantes, elle se mit en marche à travers la ville et pénétra dans un vaste jardin, où des cris bizarres zébraient l’atmosphère. Curieuse, elle inspecta les lieux, croisa des ours blancs et bruns, des singes, des pingouins, un âne, un porc-épic et tout à coup, se trouva museau à museau avec une très belle grande chatte, Linda, une lynx. Ces deux se reconnurent immédiatement, allez comprendre les félins… Elles se roulèrent l’une dans l’autre, la grande chatte offrant à manger à la petite, tandis qu’elle la léchait. Revenus de leur surprise, les gardiens du zoo la baptisèrent Dusja, et l’adoptèrent, puisque sa nouvelle maman semblait si heureuse d’en prendre soin.

Une question animalière?

Commentaires (0)

Merci pour votre commentaire

Ce commentaire comprend-il des contenus douteux?

Le texte va être contrôlé et éventuellement adapté ou bloqué.

Votre commentaire

Vous n'avez pas encore écrit de commentaire!

Ce champ doit être complété. Merci.

Champ obligatoire
Ce champ doit être complété. Merci.





Veuillez recopier le code de sécurité:

$springMacroRequestContext.getMessage($code, $text)






Merci de prendre connaissance de notre charte et ne manquez de respect à personne!

Bernadette Richard

Journaliste, écrivaine et astrologue

Photo:
Keystone
Publication:
lundi 26.01.2015, 09:00 heure



Publicité



Login mit Coopzeitung-Profil

Fermer
Fehlertext für Eingabe

Fehlertext für Eingabe

Mot de passe oublié?