Elle ne craint pas le froid

Doucette On apprécie ses rosettes dans notre assiette et, peu importe le nom qu’on lui donne, la doucette est notre salade d’hiver préférée.

Sauvage

On la trouve à l’état sauvage dans les terres anciennement labourées et les champs où elle pousse spontanément, surtout en automne.Préparation traditionnelle connue dans de nombreuses régions du monde, elle a été un aliment de choix pour les voyageurs, les explorateurs et les peuples nomades.

Choix de noms

On l’appelle aussi mâche ou rampon dans notre pays. Ailleurs, elle est aussi connue sous les noms de blanchette, boursette, clairette, raiponce, oreillette, oreille-de-lièvre, valérianelle, herbe des chanoines, salade de blé ou encore galinette.

Pas douillette

Son cœur tendre ne l’empêche pas de résister jusqu’à une température de –15° C.

Coupe-faim

Riche en fibres et faible en calories (19 kcal/100 g), la doucette est conseillée dans de nombreux régimes amaigrissants. C’est un excellent coupe-faim.

Conservation

Une fois lavée et essorée, la doucette se conserve plusieurs jours au réfrigérateur, dans un récipient fermé.

L'experte

Un lit de mâche

Sylvia Gabet, auteure et journaliste

Sylvia Gabet, auteure et journaliste
Sylvia Gabet, auteure et journaliste

Originaire du Bassin méditerranéen, cette salade d’hiver doit sa réputation de salade raffinée et précieuse à Léonard de Vinci, qui peignit vers 1513 une certaine Léda, reine déchue épouse du roi de Sparte, alanguie sur… un lit de mâche! De nos jours, on l’utilise uniquement en cuisine!
De toutes les salades, elle est la plus riche en provitamines A, vitamines C, E, B9, oméga 3, fer et oligoéléments.
Du fait de son goût prononcé proche de la noisette, la mâche est une salade de choix pour accompagner les mets riches en goût: sur un lit de mâche, posez avantageusement des foies de volaille, du foie gras ou des fruits de mer par exemple. On peut aussi tout simplement la marier à la pomme, à la betterave, à quelques cerneaux de noix et dés de gruyère pour faire une salade complète, assaisonnée avec une vinaigrette à l’huile de noix, noisette ou courge. Le lard grillé, les croûtons et l’œuf poché lui vont bien également. Et avec une petite sauce hollandaise pour napper des œufs «Benedict», c’est un peu comme si, au saut du lit, on partait bruncher à New York! Mais c’est moins cher!

Anne-Marie Cuttat

Rédactrice

Photo:
Heiner H. Schmitt
Publication:
dimanche 21.12.2014, 16:30 heure

Retrouvez toutes nos recettes