Émilie Villermet-Miserez, 36 ans

Les marais de Sionnet (GE)

«J’ai découvert cet endroit il y a sept ans grâce à mon époux qui est de Thônex. J’y viens au moins une fois par semaine, que ce soit pour marcher ou courir. Je prends d’ailleurs régulièrement des photos de la nature à l’état sauvage, des arbres, des salamandres que l’on peut croiser au détour d’un chemin. Je m’y promenais lorsqu’étais enceinte, et Lily-June, notre fille de 3 ans et demi, a fait ses premiers pas là-bas. Je me sens bien dans les marais de Sionnet. On y aperçoit le Mont-Blanc et le Salève, on y rencontre une faune incroyable et de nombreux oiseaux migrateurs.
C’est un endroit propice au voyage et à la sérénité. À bien y réfléchir, c’est un peu comme mon petit paradis. S’il existe un endroit auquel je suis vraiment attachée, c’est celui-ci.»

Participer à la rubrique

Commentaires (0)

Merci pour votre commentaire

Ce commentaire comprend-il des contenus douteux?

Le texte va être contrôlé et éventuellement adapté ou bloqué.

Votre commentaire

Vous n'avez pas encore écrit de commentaire!

Ce champ doit être complété. Merci.

Champ obligatoire
Ce champ doit être complété. Merci.










Merci de prendre connaissance de notre charte et ne manquez de respect à personne!

Sophie Dürrenmatt
Photo:
Nicolas de neve
Publication:
lundi 05.12.2016, 12:30 heure



Login mit Coopzeitung-Profil

Fermer
Fehlertext für Eingabe

Fehlertext für Eingabe

Mot de passe oublié?