Idéal pour les lecteurs: les e-books peuvent aussi être empruntés 
en bibliothèque.

Emprunter un e-book en ligne

Numérique Dans plus de 300 bibliothèques, livres ou journaux sont disponibles sous 
forme numérique. À tout moment et presque gratuitement.

Si la sensation est différente par rapport à un «vrai» livre, la lecture avec une liseuse, ou «e-reader», est particulièrement pratique. En effet, des centaines de livres électroniques (e-books) peuvent être enregistrés sur cet appareil, qui pèse rarement plus de 100 grammes. Si l’on est à court de lecture lors d’un déplacement, il est possible de rapidement télécharger des e-books via WLAN dans un café ou un hôtel.

La e-bibliomedia

Par ailleurs, l’achat des livres numériques n’est désormais plus la seule option: plus de 300 bibliothèques suisses les proposent gratuitement en prêt sur Internet, ce qui permet à l’emprunteur d’éviter tout déplacement. En Suisse romande, où l’offre des plateformes de prêt est en pleine expansion, les bibliothèques municipales se sont regroupées fin 2014. Elles ont créé la plateforme e-bibliomedia qui regroupe 74 bibliothèques et propose un catalogue en constante progression. De novembre 2014 à aujourd’hui, le nombre total de prêts est de 101  600 livres numériques. D’autres bibliothèques en Suisse romande offrent ce type de service, telles que la BCU de Lausanne ou encore la Médiathèque Valais. Le prêt illimité de médias numériques est généralement compris dans le tarif de base, mais certaines demandent un modique supplément annuel de 20 à 40 francs.

Identifiant nécessaire

Pour effectuer un prêt, il est nécessaire de disposer d’un identifiant Adobe. L’identifiant (ID), disponible gratuitement sur le site web Adobe, identifie l’utilisateur vis-à-vis de la bibliothèque et empêche la diffusion des médias numériques empruntés.
La durée de prêt maximale dépend du type de support et de la bibliothèque: la plupart d’entre elles prêtent les journaux électroniques pour une heure et les magazines pour un jour, les e-books ainsi que les livres et fichiers audio pour un maximum de quatre semaines. La plateforme e-bibliomedia permet d’emprunter 10 titres au maximum par le même utilisateur pour une durée de 28 jours. Les livres numériques possèdent une licence permettant plusieurs accès simultanés et ce nombre d’accès dépend de l’éditeur qui fixe la licence. Cela peut aller de 5 à 20 exemplaires. Si les médias souhaités sont tous empruntés, l’utilisateur peut en outre demander à être informé dès qu’ils seront à nouveau disponibles. Autrement dit, les lecteurs peuvent faire des réservations.

Des appareils adaptés

Les e-book readers de Tolino ou de PocketBook s’avèrent très pratiques lors de déplacements: grâce à un navigateur web intégré, ils permettent en effet de télécharger directement des livres via WLAN.
Pour d’autres modèles, il est nécessaire d’emprunter préalablement les e-books avec un appareil connecté à Internet, de les télécharger, puis de les transférer via un câble USB sur le e-reader. Et pour dévorer un roman sur sa tablette ou son smartphone, on peut utiliser les applications Bluefire Reader ou Aldiko.

Un scannage facile

http://www.cooperation.ch/Emprunter+un+e_book+en+ligne Emprunter un e-book en ligne

Cette caméra ne laisse rien passer: la Logitech Circle 2 étant résistante aux intempéries, elle peut observer ce qui se passe aussi bien à l’extérieur qu’à l’intérieur de la maison, et même sans avoir besoin d’une prise de courant à proximité grâce à la version sans fil avec piles. La caméra offre des images haute définition, une vision nocturne infrarouge jusqu’à une distance de 4,5 m et un champ de vision de 180°, ainsi qu’un haut-parleur. Lorsqu’elle détecte et enregistre un mouvement, la caméra le notifie via Internet sur le smartphone. En option, la caméra sauvegarde les prises de vue pendant plusieurs jours sur le Cloud.

«Logitech Circle 2», disponible chez Fust, 199 fr. 90 (avec fil) et 229 fr. 90 (sans fil)

Conseil appli: un œil vigilant

http://www.cooperation.ch/Emprunter+un+e_book+en+ligne Emprunter un e-book en ligne

Grâce à son appareil photo, le smartphone peut également servir de scanner mobile: l’application gratuite «Adobe Scan» permet de capturer aussi bien des documents sur support papier que les résultats d’une réunion affichés sur un tableau. Elle optimise automatiquement la lisibilité du scan et le convertit en texte éditable. Elle redimensionne le scan, corrige les prises de vue décalées ou supprime les reflets gênants. Le résultat peut être enregistré sous format Word, PDF ou PowerPoint, sur le Cloud.

«Adobe Scan», gratuit pour iOS/Android.

texte:
Andreas Grote, Sylvain Bolt
Photo:
Getty Images, DR
Publication:
lundi 13.11.2017, 13:35 heure