Etienne Jornod (60 ans): «Je suis continuellement en ligne, sauf en famille, pour ne pas montrer le mauvais exemple à mes enfants.»

«Je crois au succès par le travail»

Depuis ce printemps, le Neuchâtelois de Berne Etienne Jornod est président du journal de référence «Neue Zürcher Zeitung» (NZZ). Un défi 
de presse passionnant pour le patron 
du florissant groupe de santé Galenica. Rencontre.

Coopération. Vous avez été nommé président de la NZZ alors que la presse est en pleine mutation à l’ère de l’emprise croissante d’Internet. Vous êtes un homme de pari(s)?
Etienne Jornod. Je crois à certaines valeurs que la NZZ défend. On a pensé que je pouvais être utile. Cela m’a beaucoup touché et j’ai accepté de donner le meilleur de moi-même pour essayer de contribuer à trouver des réponses aux défis auxquels les médias sont confrontés. La NZZ est une tribune que les dirigeants et politiciens de gauche et de droite notamment lisent lorsqu’ils veulent s’informer sur les vrais défis qui se présentent à notre pays. Je ne parie pas (sourire), mais j’ai une certaine notion des valeurs qui sont à mon avis importantes et je crois à des choses simples, le succès par le travail dans une perspective à long terme, ainsi que le respect des personnes, quelles qu’elles soient.

Quel genre de consommateur de médias êtes-vous?
Radio, TV, journaux, digital et print. Je suis continuellement en ligne, sauf quand je suis en famille, car j’ai encore deux enfants en âge de scolarité et c’est un défi que de ne pas leur montrer un trop mauvais exemple…

Les médias que vous lisez, excepté la NZZ?
Je suis abonné au Financial Times, au Temps, au Bund, au Zeit, au Courrier International. Je suis connecté au Spiegel, au New York Times, au Monde, au Huffington Post, ainsi qu’au Matin et au Blick pour le sport, particulièrement le football et le hockey sur glace.

«

La Suisse est un pays de contrastes et c’est ce qui le rend si attractif et attachant!»

Vous êtes le patron de Galenica, un groupe d’entreprises suisses actif sur le marché de la santé. Son essor a été fulgurant ces dernières années. Pourquoi?
Grâce au lancement de la stratégie de transformation du groupe le 1er septembre 1995. Nous étions alors 950 collaborateurs. Nous avons développé quatre domaines d’activité: les médicaments, les chaînes de pharmacies, la logistique et la gestion des données pour le marché de la santé. Nous comptons aujourd’hui 7400 employés – 3300 en Suisse romande, 2900 en Suisse alémanique et 200 au Tessin, ainsi que 1000 en Europe. Sans compter les licenciés dans 100 pays.  

Qu’est-ce qui a permis un tel développement?
Pour parvenir à 3,5 milliards de francs de ventes, une progression de la valeur de l’entreprise de 1800%, une croissance continue pendant dix-huit ans – un cas unique en Suisse –, trois facteurs ont été déterminants: une très bonne stratégie, une équipe de direction et un personnel de grande qualité et extraordinairement motivés; enfin un peu de chance.

Galenica et Coop Vitality sont partenaires. Pourquoi les deux enseignes sont-elles complémentaires?
En 2000, nous avons décidé de créer notre chaîne de pharmacies. Idem pour Coop. Avec le président de la Direction générale d’alors, Hansueli Loosli, nous avons estimé que nous serions plus forts ensemble. Les débuts ont été difficiles, mais nous avons redéfini les priorités, tiré les leçons des problèmes rencontrés et, depuis 2002, nous volons de succès en succès.

Ce qui se traduit par...
Coop Vitality compte bientôt  55 pharmacies et l’objectif est de dépasser la centaine. Coop apporte sa compétence dans le commerce de détail et les emplacements de choix à proximité des magasins Coop, et Galenica l’expertise pharmaceutique, ainsi que l’expérience du plus grand réseau de pharmacies de Suisse – bientôt 500 officines de Coop Vitality, Amavita, Sun Store et les partenaires Winconcept.
Quel type de manager êtes-vous?
Participatif. Nous sommes une équipe, tant à la Direction générale qu’au Conseil d’administration. Nous travaillons ensemble depuis plus de dix-huit ans. Aucune décision ne se prend seul. Transparence et compétence sont essentielles.

Combien d’heures de sommeil vous faut-il par nuit?
En période de travail intense, quatre heures. Dès que je me réveille, je vais travailler. Sinon, six heures me suffisent.
 
Vous qui êtes actif en Suisse romande et en Suisse alémanique, que dites-vous du «Röstigraben»?
Ce débat est très rhétorique. Comparez le Val-de-Travers (NE) avec Genève et vous constaterez qu’il y a davantage de différences qu’entre Bâle et Genève! Nous sommes un pays de contrastes et c’est ce qui le rend si attractif et attachant! De plus, les diverses cultures du pays constituent un formidable atout.

Infatigable

Un grand patron

Bio. Etienne Jornod est né en 1953 à Neuchâtel. Il habite Berne, est marié et père de quatre enfants (dont deux issus d’un premier mariage).

Loisirs. Partir en voyage, s’intéresser à l’histoire, aller à l’opéra et écouter de la musique en général avec son épouse et ses enfants.

Carrière. Depuis 2012, le Romand est président exécutif du Conseil d’administration du groupe Galenica (actif dans le domaine de la santé), qu’il dirige depuis dix-huit ans. Il y a passé l’essentiel de sa vie professionnelle (depuis 1975). Cet infatigable travailleur est aussi membre du Conseil d’administration d’Alliance Boots, à Londres, et de la Vaudoise Assurances et, depuis le printemps dernier, président du Conseil d’administration de la «Neue Zürcher Zeitung» (NZZ), à Zurich.

www.galenica.com
www.nzz.ch

Commentaires (0)

Merci pour votre commentaire

Ce commentaire comprend-il des contenus douteux?

Le texte va être contrôlé et éventuellement adapté ou bloqué.

Votre commentaire

Vous n'avez pas encore écrit de commentaire!

Ce champ doit être complété. Merci.

Champ obligatoire
Ce champ doit être complété. Merci.





Veuillez recopier le code de sécurité:

$springMacroRequestContext.getMessage($code, $text)






Merci de prendre connaissance de notre charte et ne manquez de respect à personne!

Didier Walzer

Rédacteur

Photo:
Charly Rappo/Arkive.ch
Publication:
lundi 19.08.2013, 00:00 heure

Publicité



Login mit Coopzeitung-Profil

Fermer
Fehlertext für Eingabe

Fehlertext für Eingabe

Mot de passe oublié?