1 von 9


Découverte de la splendide côte en vélo électrique à travers des forêts de chênes-lièges.

Le Giverola resort et sa splendide plage.

Un funiculaire transporte les vacanciers.

Il n’y a pas d’âge pour faire du VTT!

Descente en forêt: mieux vaut avoir l’équilibre…

Belle vue sur la mer Méditerranée.

Côte sauvage entre le Giverola resort et Tossa.

Les impressionnantes murailles de Tossa de Mar.

Un bateau au fond de verre.

Évasion sur la Costa Brava: le Sud à vélo

Vacances actives Bikeholiday propose des séjours sportifs sur la côte catalane. Nous les avons testés pour vous!

La Catalogne est célèbre pour Barcelone, son soleil et sa gastronomie. Mais la région offre également un magnifique arrière-pays, des villages charmants et une côte superbe avec des routes idéales pour la pratique du vélo. Les adeptes de VTT peuvent eux s’éclater en pleine forêt. Nous avons testé l’offre de vacances actives du prestataire Bikeholiday, près de Tossa de Mar, à une centaine de kilomètres au nord-est de Barcelone.

Abonnez-vous ici à la newsletter pour suivre l'actualité de Coopération

Chacun pédale à son rythme

Premier jour. Nous testons des vélos électriques avec quatre puissances au choix, très agréables à la montée lorsque la route serpente jusqu’au monastère de Sant Grau d’Ardenya. Le mode turbo est impressionnant avec une réelle poussée mais attention à l’autonomie: celle-ci sera plus importante en restant en mode éco ou tout simplement en suant sans assistance électrique! Le groupe s’enfonce dans la forêt jusqu’au point de vue Puig de Cadiretes, à 518 m d’altitude. Là, on grimpe sur des rochers pour un panorama fantastique sur les forêts de chênes-lièges et de pins au nord et sur la mer turquoise au sud. Un nid d’aigle parfait pour souffler et pique-niquer. «Par temps clair, on peut même voir les Baléares», explique Lukasz Komar, responsable des activités sportives de l’Hôtel Giverola Resort. «Le liège de ces forêts sert à fabriquer les bouchons des bouteilles de vin. Il y a une usine proche d’ici.»

Ce champion de triathlon polonais, polyglotte, souligne que les Catalans sont très sportifs: «Il y a de nombreuses compétitions dans la région, des triathlons, des courses à pied et des tours en vélo. Il y a eu plus de 900 participants au semi-marathon de Tossa de Mar la semaine passée!» Les Suisses sont nombreux à venir pédaler en Catalogne. Plusieurs circuits sont proposés. Pour l’étape reine, les plus entraînés parcourent 175 km en un jour avec 2450 m de dénivelé!

Le Fribourgeois Charly Bérard (63 ans) est venu avec quatre compagnons des Amis cyclistes de Corminbœuf (ACC). Il leur a fait découvrir la Costa Brava: «J’ai beaucoup de plaisir. On associe sport et vacances. Le premier jour, on est arrivé à 8 h. À 11 h, on était sur le vélo! On a roulé 750 km pendant la semaine. En plus, notre groupe était conduit par une splendide monitrice! L’Espagne est magnifique pour rouler, surtout le printemps. Il fait beau mais pas trop chaud. L’hôtel est bien et on peut y pratiquer toutes sortes de sports. C’est très bien organisé et l’ambiance est excellente.» Ces mordus ont profité de leur journée de repos pour… rouler! Après le e-bike, nous découvrons le netball sur le terrain de beach-volley dans une ambiance très relax et en musique.

Descente en forêt et égratignures

Deuxième jour. Après un excellent buffet de petit-déjeuner, nous essayons le mountain bike avec le groupe «débutants» dans le massif de Casiretes. Le guide saint-gallois Anton Bruhin, que tout le monde appelle Toni, a un physique de jeune homme malgré ses 75 ans!

Anton Bruhin, dit «Toni» (75 ans) est un as du VTT et un excellent guide.

Seule femme du groupe de six personnes, Eva pratique le mountain bike trois fois par semaine en Suisse et est enchantée par sa semaine active. On descend en pleine forêt. Il faut même porter le vélo dans certains passages trop raides. Pas facile de garder l’équilibre sur un sentier minuscule avec des rochers, des racines et du sable! «Il faut être conscient de ses limites, ne pas être trop fier. Le plus important: avoir du plaisir!» lance Toni. Il prodigue des conseils bienvenus: «Il faut un peu baisser la selle pour la descente. Doucement, doucement. Ici, sur la gauche c’est mieux. Attention aux pierres avec les pédales!» La vitesse est grisante. Il n’est toutefois pas facile de trouver le bon dosage entre trop de freinage et pas assez...

Après plusieurs heures en selle et quelques frayeurs, on a bien mérité un verre sur une terrasse en bord de mer. Nous avons parcouru une trentaine de km avec environ 800 m de dénivelé. Mon but de la journée? Ne pas tomber! J’ai presque réussi. Une chute au plat heureusement amortie par... des ronces. «J’adore le VTT ici. La région est magnifique!», s’exclame Toni. «Je suis guide depuis dix ans pour Bikeholiday. Je passe cinq semaines par année à Giverola. J’ai appris le vélo ici. J’ai déjà fait cinquante semaines.» Son épouse nous rejoint à Rosamar, à 8 km de Giverola: «Elle a un mountain bike électrique. Avec ça, elle peut me suivre!»

Marche le long de la mer

Troisième jour. Pour se remettre de nos émotions, rien de tel qu’une marche le long de la côte jusqu’à la petite ville de Tossa de Mar en empruntant le sentier Cami de Ronda. Il part de la plage du camping Pola, au pied du Giverola Resort, et longe la Méditerranée. Après une petite heure, on atteint la  plage au pied d’une impressionnante muraille médiévale qui entoure la vieille ville aux charmantes ruelles pavées. Les habitants s’y réfugiaient en cas d’attaque de pirates! La terrasse du phare offre une vue splendide. Excellents tapas avec fruits de mer et jambon ibérique dans un restaurant local. Possibilité de rentrer en bateau avec fond de verre; les enfants adoreront même si ce n’est pas la Grande Barrière de corail…
Après cette excursion, les plus courageux profiteront de plonger dans la mer, les frileux se relaxeront dans une des piscines chauffées de l’hôtel.

Tossa de Mar avec ses imposantes murailles qui surplombent la mer.

Les sportifs pros apprécient Giverola

Le groupe hôtelier Ferien-verein possède quatre hôtels en Suisse, un complexe en Sardaigne ainsi que le Giverola Resort, près de Tossa de Mar (Espagne). Cet hôtel composé de nombreuses habitations avec vue sur la mer propose une multitude de sports. C’est notamment dans cette destination catalane que Ferienverein a développé son produit Bikeholiday, spécialisé depuis plus de vingt ans dans les séjours actifs (vélo de route, VTT, course à pied). Plusieurs équipes sportives professionnelles s’y entraînent: l’équipe suisse de ski débarquait pour une semaine lors de notre séjour.

Certains vacanciers viennent pour la mer, d’autres pour pédaler ou marcher. Des excursions sont proposées pour visiter Barcelone ou Gérone, par exemple. «Bikeholiday marche très fort en Suisse alémanique mais est encore peu connu en Romandie. Environ 10% de notre clientèle est romande. Nous avons un fort potentiel de développement. J’ai été engagé pour renforcer ce marché», précise le Valaisan Maxime Constantin, responsable romand de Bikeholiday. Ce voyage de presse a été organisé par le prestataire de séjours actifs Bikeholiday.

www.bikeholiday.ch
www.giverola-resort.com

Basile Weber

Rédacteur

Photo:
Basile Weber
Publication:
lundi 14.09.2015, 15:35 heure

Basile Weber

Rédacteur

.

Publication:
lundi 14.09.2015, 15:35 heure