Les forêts humides tropicales, comme ici au Brésil, sont particulièrement sous pression.

Éviter la déforestation

Urgent Les forêts sont vitales pour l’homme. Or, d’immenses zones boisées disparaissent chaque année. Une déclaration des Nations Unies veut mettre un terme à la déforestation dans le monde entier.

Air pur, verdure luxuriante, calme interrompu seulement par le chant des oiseaux: c’est la forêt,
espace de détente et de régénération. Pourtant, ce refuge pour l’homme et l’animal est menacé. Selon les chiffres avancés par la FAO, l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture, quelque 129 millions d’hectares boisés ont été détruits au cours de ces 25 dernières années. Soit environ trente fois la surface de la Suisse.
Une déforestation principalement causée par une démographie croissante. Les zones déboisées laissent place à des surfaces agricoles ou urbaines. Près de la moitié des surfaces forestières perdues sont réutilisées pour produire de l’huile de palme, du soja, de la viande de bœuf et du papier.

Abonnez-vous ici à la newsletter pour suivre l'actualité de Coopération

Face à cette situation préoccupante, la «Déclaration de New York sur les Forêts» a été adoptée en septembre 2014, lors du sommet sur le climat. Le document, non contraignant, vise en particulier à
réduire la déforestation à l’échelle mondiale de moitié au moins d’ici à 2020 et à l’enrayer totalement d’ici à 2030. États, gouvernements, mais aussi organisations et entreprises peuvent adhérer aux objectifs de cette déclaration.

Premières mesures

Le 11 juillet 2016, Coop a signé la déclaration, contribuant ainsi à la protection des forêts du monde – ce que le distributeur a déjà concrétisé par de nombreuses mesures. En optant, par exemple, pour des produits certifiés FSC ou recyclés. À la fin 2015, la part de ce type de papier et de bois a atteint 70,8%. En outre, l’entreprise veille à ce que l’huile de palme soit produite selon des critères sociaux décents et respectueux de l’environnement et à ce que plus aucune forêt pluviale ne soit rasée au profit de ce genre de culture. Jusqu’à la fin de l’année dernière, 92,7% de l’huile de palme contenue dans les aliments et plus de la moitié des articles non alimentaires des marques Coop provenaient déjà de cultures durables.
Avec le WWF, Coop s’engage déjà depuis 2004 en faveur d’une culture de soja durable. Aujourd’hui, 90% du soja destiné à l’alimentation animale en Suisse provient d’une agriculture responsable.
La forêt constitue une importante source de nourriture et offre à des millions de personnes un moyen d’existence. Par exemple dans l’industrie forestière et la filière bois. Elle stocke aussi beaucoup de CO2 et produit l’oxygène indispensable à la vie. Elle joue enfin un grand rôle dans le filtrage des eaux souterraines, protège de l’érosion, fait office de pare-vent, de bouclier thermique et de jardin propice à la biodiversité.
Certes, il y a un changement de mentalité dans de nombreux pays et une partie de leurs forêts est placée sous protection. Mais il reste beaucoup à faire; surtout dans les régions tropicales d’Afrique et d’Amérique où, au cours des dernières années, la déforestation a été la plus forte.

Forêts dans le monde: pertes et gains entre 1990 et 2015

Source FAO, 2015; infographie Niki von Almen

Des actes pour le bien-être de tous

www.des-paroles-aux-actes.ch/320
Toutes les paroles aux actes
Markus Kohler
Photo:
Keystone, DR
Publication:
lundi 26.09.2016, 13:20 heure

Retrouvez toutes nos recettes