Faut-il laisser partir mon ado?

Isabel Pérez, conseillère pédagogique, répond à vos questions.

Notre fille (17 ans) veut aller à Londres, en séjour linguistique. Nous sommes réticents. Qu’en pensez-vous? G., 50 ans et L., 46 ans

«En pleine préparation de nos vacances estivales, notre fille de 17 ans dit qu’elle n’a pas envie de partir avec nous. Elle insiste pour faire un séjour linguistique à Londres. Bien que certaines de nos connaissances y aient envoyé leurs enfants, nous sommes réticents. Devons-nous la laisser y aller?»

Un séjour linguistique est souvent une expérience positive et marquante pour les jeunes. C’est évidemment pour eux l’occasion de voler de leurs propres ailes, d’acquérir autonomie et sens des responsabilités… puis de marquer leur volonté de se séparer, en partie au moins, de leurs parents. Certains adolescents ont un réel déclic dans leur apprentissage de la langue étrangère qui devient concrète, ce n’est pas négligeable. Bien entendu, quelques précautions sont à prendre pour s’assurer que le séjour ne tournera pas à la catastrophe.  

Abonnez-vous ici à la newsletter pour suivre l'actualité de Coopération

Discutez sa demande

Demandez à vos connaissances à quels organismes ils se sont adressés. Renseignez-vous quant aux possibilités de changer de famille. Toutes ne sont pas autant investies. Réfléchissez aux attitudes de votre fille lorsqu’elle est sous votre toit. Respecte-t-elle les heures de sorties et de couvre-feu que vous lui imposez? Si elle fait partie des jeunes qui apprécient les soirées festives, comment gère-t-elle la consommation d’alcool ou d’autres substances qu’elle peut y trouver? La sentez-vous capable, en toute objectivité, de se déplacer seule, de demander de l’aide en cas de problème? Les séjours à l’étranger sont coûteux, votre fille serait-elle prête à y contribuer, même de façon symbolique?

Aussi, si vous craignez qu’elle soit dans une grande métropole, envisagez peut-être d’autres destinations plus rassurantes pour vous. Le risque zéro n’existe pas et il est peut-être intéressant d’entrer en matière par rapport à la demande de votre fille. Ce qui est important c’est que vous fassiez le maximum pour qu’en cas de problème lors de son séjour, elle retombe vite sur ses pattes.

Donnez vos exigences

Et puis, si elle veut couper le cordon, n’oubliez pas que les ondes vous permettront d’avoir régulièrement de ses nouvelles. Cela se prépare. Sans être intrusifs ni reporter vos angoisses sur votre fille, vous pourriez évoquer comment les uns et les autres gérerez l’éloignement et quelles sont vos exigences en matière de nouvelles qu’elle vous donnera.

Ce séjour ne vous permettra-t-il pas aussi de vivre de votre côté des vacances différentes? D’envisager un séjour auquel vous n’auriez pas pensé sans votre fille, parce que cette première expérience n’est sans doute qu’un début pour elle, et pour vous!

-

Vous avez des questions

Notre pédagogue vous répond

Vous êtes parents et vous vous posez des questions sur l’attitude ou le comportement de votre enfant, que ce soit à l’école, à la maison, durant ses loisirs, avec ses camarades? Vous aimeriez avoir l’avis ou le conseil d’une spécialiste? Envoyez-nous vos questions! Notre spécialiste Isabel Pérez, conseillère en pédagogie, répond aux questions des lecteurs de «Coopération» dans sa chronique. Vous pouvez nous les faire parvenir directement grâce au lien ci-dessous.

La pédagogue répond à vos questions

_

Commentaires (1)

Merci pour votre commentaire

Ce commentaire comprend-il des contenus douteux?

Le texte va être contrôlé et éventuellement adapté ou bloqué.

Votre commentaire

Vous n'avez pas encore écrit de commentaire!

Ce champ doit être complété. Merci.

Champ obligatoire
Ce champ doit être complété. Merci.










Merci de prendre connaissance de notre charte et ne manquez de respect à personne!

.

texte:
Isabel Pérez
Publication:
lundi 18.06.2018, 12:50 heure





Login mit Coopzeitung-Profil

Fermer
Fehlertext für Eingabe

Fehlertext für Eingabe

Mot de passe oublié?