Margarita Häfliger coupe les fleurs dans les champs sous le regard de son fils Daniel.

Fête fleurie

Passion Une entreprise familiale riche d’une longue tradition en floriculture compose des bouquets du 1er Août en exclusivité pour Coop.

Roses d’un rouge profond, majestueux lys roses, gueules-de-loup au velours violet, dahlias d’un blanc éblouissant ou tournesols jaune d’or: entre les cantons de Lucerne et d’Argovie, sur la frontière cantonale de loin la plus colorée du pays, s’étendent sur cinq hectares les plus beaux champs de fleurs coupées.
La famille Häfliger exploite son commerce de Reitnau (AG) depuis 1785! L’entreprise familiale est aujourd’hui la propriété de Martin Häfliger (36 ans). Et si son père Samuel (71 ans) s’était spécialisé dans les semences de fleurs sauvages, il y a quant à lui ajouté les fleurs coupées et les herbes aromatiques. Toute la famille nourrit une véritable passion pour la pépinière ancestrale et se dévoue corps et âme à la tâche. «Nous vivons pour les fleurs», affirme fièrement Martin Häfliger.
La famille Häfliger réalise pour quasiment chaque saison de superbes compositions florales mariant roses et dahlias, des bouquets de Pentecôte multicolores, ainsi que des assemblages campagnards et d’automne. Mais cette année, Martin Häfliger veut innover: «L’an dernier, j’ai eu l’idée de créer des bouquets du 1er Août pour Coop.» Un concept qui voit désormais le jour à sa plus grande joie.

Martin Häfliger, propriétaire de l’entreprise familiale de Reitnau (AG), avec sa femme Margarita, leurs enfants et les parents de Martin, Samuel et Katharina (à g.).

Pour l’œil et l’odorat

Le magnifique bouquet est intégralement composé de fleurs rouges et blanches telles que dahlias, gueules-de-loup, gomphrenas, célosies, millepertuis, limonium, immortelles et graminées, sans oublier bien sûr un petit drapeau suisse. Les différentes touches aux couleurs nationales ne sont pas uniquement là pour le plaisir de l’œil, mais aussi pour celui du nez. «Pour parachever le bouquet, nous y incorporons un brin de menthe pour une senteur particulièrement fraîche et estivale», nous confie Martin Häfliger.

http://www.cooperation.ch/Fete+fleurie Fête fleurie

Le temps presse, car le 1er Août est aux portes. «Pour la fête nationale, nous confectionnons 10 000 bouquets.» Pour ce faire, la famille ne dispose que de six jours! Si les bouquets sont liés trop tôt, ils faneront avant d’être mis en vente. «Cette grosse commande de Coop constitue vraiment l’un de nos projets les plus importants», explique Martin Häfliger. La météo reste une grande inconnue. Rien ne garantit en effet qu’au moment voulu, toutes les variétés aient fleuri dans les champs. Il ne doit faire ni trop chaud, ni trop froid. Et s’il fait trop sec, les champs doivent être arrosés. «S’il pleut sans arrêt, en revanche, les choses se compliquent; c’est impossible d’enlever de l’eau!» Néanmoins, Martin Häfliger reste confiant: «Nous avons commencé à semer à la mi-avril et depuis, la météo a heureusement été de notre côté: les fleurs éclosent.» En outre, les champs de fleurs possèdent un atout supplémentaire. Et cette fois, c’est pour la nature elle-même: «La diversité des plantes est si grande que nous représentons une véritable oasis pour les insectes et les lièvres», affirme-t-il avec conviction.

Margarita Häfliger et Julien Fäs assemblent les fleurs en de superbes bouquets.

À chacun son bouquet

Lorsque Martin Häfliger ne travaille pas dans ses champs de fleurs coupées, il s’occupe du contrôle des insectes, du désherbage, de l’arrosage, des plantations, ou bien encore des tâches administratives. Sa femme Margarita (25 ans) et le jardinier Julien Fäs (27 ans) préparent les magnifiques bouquets avec l’aide de 18 employés. «Dans l’idéal, nous coupons les plantes le matin, lorsqu’elles sont sèches. Si nous les prélevons humides du champ, toute la production est retardée», nous explique Julien Fäs.
Puis retour à l’atelier pour le tri et l’assemblage au sein d’un véritable océan de fleurs. Margarita Häfliger affirme avec enthousiasme mettre tout son cœur dans la confection de chaque bouquet. Ce que ne dément pas son beau-père: «Elle adore cette profusion florale et ne cesse de créer de nouvelles compositions qu’elle dispose ici et là.» Ainsi chez les Häfliger aussi, la maison sera décorée le 1er Août d’un superbe bouquet. Rouge et blanc, bien entendu.

http://www.cooperation.ch/Fete+fleurie Fête fleurie
«

Je réalise chaque bouquet avec mon cœur»

Margarita Häfliger (25 ans), compositrice de bouquets

Pour que le bouquet dure plus longtemps

L’engrais pour fleurs coupées prolonge la durée de vie du bouquet.

L’engrais pour fleurs coupées prolonge la durée de vie du bouquet.
http://www.cooperation.ch/Fete+fleurie L’engrais pour fleurs coupées prolonge la durée de vie du bouquet.
  • Retirez le papier du bouquet, enlevez l’élastique retenant les tiges et raccourcissez un peu celles-ci.
  • Placez le bouquet dans de l’eau tiède et ajoutez-y le produit nutritif.
  • Ajoutez si besoin un peu d’eau. Important: si l’eau devient trouble, nettoyez rapidement le vase et remplissez-le à nouveau d’eau fraîche.

Commentaires (0)

Merci pour votre commentaire

Ce commentaire comprend-il des contenus douteux?

Le texte va être contrôlé et éventuellement adapté ou bloqué.

Votre commentaire

Vous n'avez pas encore écrit de commentaire!

Ce champ doit être complété. Merci.

Champ obligatoire
Ce champ doit être complété. Merci.










Merci de prendre connaissance de notre charte et ne manquez de respect à personne!

texte:
Sophie Hollenstein
Photo:
Patrick Lüthy
Publication:
lundi 24.07.2017, 13:15 heure



Login mit Coopzeitung-Profil

Fermer
Fehlertext für Eingabe

Fehlertext für Eingabe

Mot de passe oublié?