1 von 17


Un char à fondue tout confort qui allie plaisirs de la table et découverte d’une région à un rythme agréable.

Un char à fondue tout confort qui allie plaisirs de la table et découverte d’une région à un rythme agréable.















Fondue au petit trot dans le Jura

Original Rarement fondue aura été savourée dans un cadre plus original: un char tiré par deux chevaux! Ça se passe en Ajoie, à un galop de Porrentruy (JU). Embarquez, il n’y a plus qu’à déguster.

Un sourire jusqu’aux oreilles. C’est le visage lumineux qu’affichent les enfants en arrivant à la ferme de David Protti, à Courtedoux, village situé à deux pas de la médiévale Porrentruy, ancien siège des princes-évêques de Bâle. Et il y a de quoi se réjouir: le char à fondue, auquel deux chevaux de la race Franches-Montagnes sont attelés, est tout prêt à les accueillir. Le trio de jeunes pousses se précipite à bord, suivi des trois adultes qui les accompagnent.

Abonnez-vous ici à la newsletter pour suivre l'actualité de Coopération

Le confort est absolu. Les banquettes en bois sont recouvertes d’une peau de mouton et le véhicule abrité par une bâche en plastique. Indispensable en cas de froid polaire. Comble du luxe, l’on peut tempérer cet «intérieur» douillet grâce à une chaufferette. «Le thermomètre atteint aisément 18-20 °C», souligne notre hôte et cocher, David Protti. Pour les mélomanes, un haut-parleur suspendu permet d’écouter tout type de musique en branchant simplement son smartphone.
La promenade de deux heures (11 km) est réglée comme du papier à musique. «Durant la première demi-heure, c’est l’apéro, lance David Protti. Ensuite, place au plat de résistance!» Tout le monde sourit. En ouvrant le thermos, le fumet du thé à la cannelle ravit les narines. Les grands, eux, s’attaquent à la glacière où se côtoient vins rouge et blanc et, indispensable pour le coup du milieu, le kirsch!
Le paysage défile. Nous nous promenons en rase campagne, partagés entre le vert des pâturages et, à l’ombre ainsi qu’en lisière de forêt, des étendues de neige, résistant tant bien que mal aux températures de mi-journée qui grimpent.    Nous venons de passer sous les viaducs du Creugenat de l’autoroute Transjurane. «C’est là-bas, dans ces buissons – à quelques dizaines de mètres devant l’index qu’il pointe –, que le Creugenat prend sa source», indique David Protti. Il s’agit d’une rivière éphémère qui se forme lors de crues et qui longe la plaine de Courtedoux pour se jeter dans l’Allaine, à Porrentruy.

En attendant les bulles

Ne perdons pas de vue l’essentiel: la fondue. Les deux caquelons sont immobilisés dans des réchauds fixés à la table en bois. Très pratique. David Protti donne les instructions pour la mise à feu. Et l’on peut commencer à remuer «jusqu’à ce qu’il y ait des bulles», précise l’orfèvre, qui propose ces balades depuis dix ans. Alors que nous entrons dans le village de Chevenez, l’heure est à la dégustation. La fondue, mélange de gruyère, de vacherin, d’emmental et de fromage à raclette, est succulente. Pour éviter que les assiettes et verres ne glissent, la table est équipée de trous pour les retenir.
L’atmosphère est excellente, les plaisanteries fusent, les petits sont aux anges. David Protti, attentif au bien-être de ses passagers, raconte sa région qu’il connaît comme sa poche. Nous venons de franchir un bois où la neige s’accroche et amorçons la descente vers Courtedoux. La promenade touche à sa fin. C’est peu de dire que l’on n’a pas vu le temps passer.

Balades diversifiées

Un char équipé pour les handicapés

Si le parcours du char à fondue (environ 40 fr./personne) est toujours identique, «car il est relativement plat et permet la dégustation dans des conditions optimales», relève David Protti, le postillon propose d’autres excursions pour les familles, les entreprises, les sociétés, les écoles, les anniversaires, etc. Des prestations à la carte sont également dévolues aux personnes à mobilité réduite grâce à un char équipé en conséquence. L’Ajoulot s’est également spécialisé dans les promenades à roulotte (il dispense une petite formation avant de laisser les clients partir à l’aventure). On rejoint aisément Cour-tedoux par la route (Trans-jurane) des quatre coins de la Suisse.

www.tourismequestre.net

Commentaires (2)

Merci pour votre commentaire

Ce commentaire comprend-il des contenus douteux?

Le texte va être contrôlé et éventuellement adapté ou bloqué.

Votre commentaire

Vous n'avez pas encore écrit de commentaire!

Ce champ doit être complété. Merci.

Champ obligatoire
Ce champ doit être complété. Merci.





Veuillez recopier le code de sécurité:

$springMacroRequestContext.getMessage($code, $text)






Merci de prendre connaissance de notre charte et ne manquez de respect à personne!

Didier Walzer

Rédacteur

Photo:
Nicolas de neve
Publication:
lundi 01.02.2016, 13:30 heure



Login mit Coopzeitung-Profil

Fermer
Fehlertext für Eingabe

Fehlertext für Eingabe

Mot de passe oublié?