Gigot d’agneau: tradition pascale

Agneau en Suisse, cabri en Italie ou mouton dans le Maghreb figurent sur les tables des pratiquants des trois religions du Livre.

A l’origine, l’ovin pascal rappelle la soumission d'Abraham, prêt à sacrifier l’un de ses fils sur ordre divin mais épargné par l’archange Gabriel qui lui substitua un agneau.
La viande d’agneau possède une saveur complexe, à nulle autre comparable. Elle est tendre et juteuse, riche en protéines, en fer et en zinc. Le morceau le plus prisé est incontestablement le gigot (la cuisse), une viande particulièrement tendre et juteuse, traditionnellement consommée à Pâques. Le gigot, qu’on trouve frais à cette période de l’année, se cuisine avec ou sans os, avec de l’ail et du romarin.

Commentaires (3)

Merci pour votre commentaire

Ce commentaire comprend-il des contenus douteux?

Le texte va être contrôlé et éventuellement adapté ou bloqué.

Votre commentaire

Vous n'avez pas encore écrit de commentaire!

Ce champ doit être complété. Merci.

Champ obligatoire
Ce champ doit être complété. Merci.





Veuillez recopier le code de sécurité:

$springMacroRequestContext.getMessage($code, $text)






Merci de prendre connaissance de notre charte et ne manquez de respect à personne!

Publicité



Login mit Coopzeitung-Profil

Fermer
Fehlertext für Eingabe

Fehlertext für Eingabe

Mot de passe oublié?