Peter Pfeiffer devant l’église de Wassen (UR). L’employé CFF aura plein d’anecdotes à raconter sur le Gothard et ses tunnels.

Gottardino: au cœur de la Suisse

Train spécial Coop organise un voyage à travers le tunnel de base, avec un arrêt en plein milieu, et le retour par l’ancien tracé. Gagnez votre place!

Gottardino: c’est le nom du train spécial qui permettra cet automne de visiter le tunnel de base plusieurs fois par semaine. C’est la dernière chance de faire partie du 0,5% de la population suisse à prendre «une bouffée d’oxygène» dans le plus long tunnel du monde: dès le 11 décembre, les trains circuleront selon les horaires normaux. «Au fond, ce n’est jamais qu’un trou», s’amuse Peter Pfeiffer, responsable de l’offre Gottardino des CFF. «Et pourtant, c’est un projet fort pour l’identité de notre pays. Il suscite beaucoup d’émotions. Le Gothard continue de fasciner. Du sentier muletier à la diligence, de l’ouverture en 1882 au tunnel routier de 1980 en passant par le Réduit national, nombreux sont ceux qui l’ont traversé. Pour moi, le Gothard c’est le cœur de la Suisse.»

Abonnez-vous ici à la newsletter pour suivre l'actualité de Coopération

Contact direct avec le tunnel

Le Gottardino vous emmènera à l’intérieur de cette «montagne des émotions». Peter Pfeiffer dévoile un aperçu du programme exclusif pour les lecteurs de Coopération: «Le train affrété par Coop démarrera à Arth-Goldau (SZ) et s’approchera à un rythme volontairement lent de l’entrée du tunnel de base. Après 25 km, il s’arrêtera à la station multifonction de Sedrun (GR). Là, à 1000 m sous la Surselva, les passagers descendront.» Pendant près d’une heure, ils pourront découvrir les spécificités du tunnel, comme la température de près de 30 °C. Le tunnel, bien éclairé dans ce tronçon, se présente sous la forme d’une galerie fonçant tout droit vers le sud et marquant un léger virage vers le nord. Les amateurs de trains ne manqueront pas de prendre un selfie à côté de la loco. Une présentation audiovisuelle en quatre langues retracera les principales étapes de l’ouvrage du siècle.
Pendant cette escale, l’accès aux wagons restera ouvert pour permettre aux voyageurs d’aller chercher quelque chose à boire ou d’utiliser les toilettes. Lors de la suite du trajet, le train passera également devant la station multifonctionnelle de Faido (TI). Il circulera l’après-midi, afin que les CFF puissent poursuivre les tests le matin et la nuit. «Un tel ouvrage fait penser à Notre-Dame de Paris: à peine achevé, il faut déjà effectuer des travaux d’entretien!»
Le trajet du Gottardino s’achève normalement à Biasca (TI), mais ce voyage concocté par Coop réserve encore des surprises: le train spécial retourne à Arth-Goldau par la vieille ligne. «Je resterai en contact avec le conducteur pour lui demander de ralentir devant les points forts du trajet. Ainsi, les passagers pourront profiter des anecdotes sur Giornico, la Biaschina, l’église de Wassen, etc.», annonce Peter Pfeiffer. Le train spécial mettra quinze minutes de plus pour arriver à Airolo (TI) avant de poursuivre vers le nord. «C’était un sacré défi d’intégrer le Gottardino à l’horaire des 250 trains réguliers quotidiens.»
À l’approche d’Arth-Goldau, notre guide citera aussi Guillaume Tell, tant celui de Schiller que celui de Rossini. Mais gardons une part de mystère…

14 jours jusqu’à l’inauguration officielle

Offre CFF

J’y étais

Emil (83 ans), cabarettiste

Emil (83 ans), cabarettiste
Emil (83 ans), cabarettiste

Sur scène: avec un imperméable et un chapeau, je m’installe sur une chaise, je fais le gros dos, puis je montre un visage naïf et curieux. Tout de suite, le public éclate de rire. Je sais alors que l’homme qui joue, qui voyage avec sa femme et son fils imaginaires en train direction Göschenen, est bien accepté. Je peux alors jouer mon sketch «La petite église de Wassen», en allemand ou en français.  
Dans la vie: j’étais assis un jour dans le train direction Gothard quand un père et son fils se sont installés à proximité. L’homme essayait d’expliquer à son enfant que sur ce tronçon, on pouvait apercevoir trois fois la même église. Je me cachais un peu pour ne pas qu’on me reconnaisse, afin de suivre leur conversation. Le fils, incrédule, écoutait son père parler de changements d’altitude, d’adhésion au rail et de tunnels miraculeux. L’arrivée du minibar a interrompu leur discussion. L’homme n’a pas repris son explication. À l’inverse, plus le brouillard augmentait, plus il devenait silencieux; il avait perdu le sens de l’orientation. Même une prière silencieuse à l’église de Wassen ne pouvait plus l’aider. Il m’a fait de la peine! Mon sketch n’est pas triste, au contraire, il est plutôt tragi-comique!

Voyage exclusif avec Coop

Parcourez l’ouvrage du siècle à bord du train spécial Gottardino de Coop, qui fait étape au cœur du massif montagneux! Coop offre 90 billets spéciaux d’une valeur de 400 francs pour deux personnes, pour ce voyage exclusif le dimanche 25 septembre 2016, d’Arth-Goldau à Biasca. Un panier de spécialités Coop Ma Région est inclus dans l’offre, ainsi que le retour à Arth-Goldau via le tracé de montagne, accompagné d’un expert de l’histoire des chemins de fer (en allemand).

Vous pouvez participer gratuitement jusqu’au lundi 30 mai, 16 h, à l’adresse www.coop.ch/gottardino

Participer au concours
Offre cff

Commentaires (5)

Merci pour votre commentaire

Ce commentaire comprend-il des contenus douteux?

Le texte va être contrôlé et éventuellement adapté ou bloqué.

Votre commentaire

Vous n'avez pas encore écrit de commentaire!

Ce champ doit être complété. Merci.

Champ obligatoire
Ce champ doit être complété. Merci.





Veuillez recopier le code de sécurité:

$springMacroRequestContext.getMessage($code, $text)






Merci de prendre connaissance de notre charte et ne manquez de respect à personne!

Natalia Ferroni
Photo:
Heiner H. Schmitt, Alptransit Gotthard AG, DR
Publication:
lundi 16.05.2016, 14:20 heure



Login mit Coopzeitung-Profil

Fermer
Fehlertext für Eingabe

Fehlertext für Eingabe

Mot de passe oublié?