Anuk Steffen (Heidi) et Bruno Ganz (le grand-père), un formidable duo pour un film qui touchera les petits et les grands.

Heidi: la success story

Film Le voici qui déboule dans les salles romandes: «Heidi» est d’ores et déjà le plus grand succès mondial de l’histoire du cinéma suisse. Retour sur un mythe.

notre Heidi nationale est de retour dans les salles obscures. Le film sorti en Suisse alémanique, en Allemagne et en Autriche le 10 décembre fait déjà un carton avec plus de 1,66 million d’entrées, dont 400 000 en Suisse. Il est d’ores et déjà le plus grand succès mondial de l’histoire du cinéma suisse. Étant donné l’aura d’Heidi et la qualité du long métrage et du casting, il ne fait aucun doute que le succès ne fait que commencer. Le film sortira en France le 10 février, en Italie le 3 mars, puis dans le monde entier (Asie, Amérique du Nord et du Sud, Russie, Afrique). Mais au fait comment Heidi a-t-elle acquis une telle aura mondiale?

«

Un rôle physique et brut comme je les aime»

Bruno Ganz, 75 ans, acteur

Abonnez-vous ici à la newsletter pour suivre l'actualité de Coopération

Manga animé, série télévisée et tourisme suisse

On mesure difficilement l’influence de la petite bergère sur le tourisme de nos contrées. Pourtant, le manga animé japonais de 1974 sorti dans le monde entier avec force détails de Maienfeld et des Grisons a touché des générations de citoyens du monde. Tout comme la série télévisée germano-suisse de 1978. De véritables cartes postales de la Suisse.
Les musiques accompagnant ces petites perles télévisuelles ont aussi eu un formidable impact: «Heidi, Heidi, petite fille de nos montagnes.» Ou encore: «La montagne est tellement jolie, quand on grandit auprès d’elle. Heidi en a fait son amie. Mais loin d’elle, elle s’ennuie.»
Il est vrai que ce succès n’a pas attendu l’essor du petit écran. Traduit en plus de 60 langues, le livre (1880) de la Zurichoise Johanna Spyri a été écoulé à plus de 50 millions d’exemplaires. Pourquoi un tel engouement? C’est tout d’abord une histoire qui parle à tout le monde. Un hymne à la liberté, qui loue les bienfaits de la nature, de l’authenticité! Il y a aussi ce clivage entre ville et campagne, qui ne laisse personne insensible en ces temps de retour à la nature. Et, finalement, viennent s’ajouter la fraîcheur d’Heidi, sa gentillesse et sa générosité. Le film du Zurichois Alain Gsponer est d’ailleurs très proche de l’œuvre originale et dépeint avec justesse la vie rude de la fin du XIXe siècle en Suisse. Beaucoup de scènes sont bluffantes: la caméra filme avec les yeux d’Heidi, comme si on se retrouvait dans la peau de la fillette.
Les spectateurs d’outre-Sarine ont été séduits par la comédienne en herbe Anuk Steffen de même que par le monstre sacré qu’est Bruno Ganz. Il n’a en outre pas hésité à doubler son personnage (le grand-père) en français. «C’est un rôle à nul autre pareil, lance l’acteur. Il faut quasi devenir paysan, traire les vaches, hacher à l’ancienne et gravir des pentes à pic. C’est un rôle physique et brut comme je les aime!»

Connaissez-vous vraiment Heidi?

Qu’est-ce que ce film amène de plus, au final? Eh bien, c’est tout d’abord une œuvre d’aujourd’hui qui touchera des milliers d’enfants qui ne connaissent pas encore l’histoire d’Heidi. Il faut bien sûr aussi avouer que monsieur et madame Tout-le-Monde ne sont plus forcément à la page de la fameuse histoire. Accrochez-vous au fauteuil! Nous n’avons pas seulement ici une œuvre majeure de la culture et du cinéma suisse, mais un réceptacle d’émotions qui font du bien et toucheront chacun différemment! Et qui ne craquerait pas devant le sourire fédérateur de cette nouvelle Heidi?

Concours newsletter

Un casting de haut vol

Êtes-vous prêt à revoir les personnages hauts en couleur de notre bergère grisonne? Peter, le berger qui ne veut pas apprendre à lire, le grand-père que les gens du village prennent pour un assassin, la grand-mère aveugle, la grand-mère de Francfort pleine de bon sens et d’empathie, Clara l’amie handicapée d’Heidi? Nous vous faisons gagner 20 × 2 billets de cinéma pour aller voir «Heidi» (sortie le 3 février). Pour participer, allez sur notre site, remplissez le formulaire adéquat et abonnez-vous à la newsletter de «Coopération».

Participez au concours du 1er au 8 février 16h

Générique de la série animée japonaise de 1974

Générique de la série germano-suisse de 1978

Commentaires (0)

Merci pour votre commentaire

Ce commentaire comprend-il des contenus douteux?

Le texte va être contrôlé et éventuellement adapté ou bloqué.

Votre commentaire

Vous n'avez pas encore écrit de commentaire!

Ce champ doit être complété. Merci.

Champ obligatoire
Ce champ doit être complété. Merci.





Veuillez recopier le code de sécurité:

$springMacroRequestContext.getMessage($code, $text)






Merci de prendre connaissance de notre charte et ne manquez de respect à personne!

Alain Wey

Rédacteur

Photo:
SP
Publication:
lundi 01.02.2016, 13:20 heure



Login mit Coopzeitung-Profil

Fermer
Fehlertext für Eingabe

Fehlertext für Eingabe

Mot de passe oublié?