Une oliveraie de Tonda Iblea sur les monts Hybléens, au sud-est de la Sicile.

Huile d’olive primée

Distinction Le panel suisse d’experts en huile d’olive récompense chaque année les meilleures huiles de la catégorie «extra vierge». Ce printemps, 124 huiles d’olive de sept pays ont concouru. Une médaille d’or distingue l’huile d’olive Primo D.O.P. Monti Iblei. Interview avec la responsable du panel.

Annette Bongartz (48 ans), responsable du panel suisse d’experts en huile d’olive

Annette Bongartz (48 ans), responsable du panel suisse d’experts en huile d’olive
Annette Bongartz (48 ans), responsable du panel suisse d’experts en huile d’olive

L’huile d’olive Primo D.O.P. Monti Iblei a reçu cette année la médaille d’or dans le cadre de l’Olive Oil Award. En quoi cette huile d’olive est-elle si particulière?
Son élaboration d’abord. Il y a aussi le fait que l’huile se compose d’une seule variété d’olives, appelée Tonda Iblea, qui est uniquement cultivée dans la région des monts Hybléens, en Sicile. Elle exhale surtout des arômes d’herbe fraîche, de noix, de tomates vertes et d’herbettes. En résumé, une huile très complexe et harmonieuse.

Avec quels plats cette huile s’accorde-t-elle spécialement bien?
Je la dégusterais pure en faisant tremper un morceau de pain dedans, ou sur une salade tomates-mozzarella. Mais on peut aussi l’utiliser pour y faire revenir un morceau de viande ou de poisson. Elle fait même des merveilles dans une mousse au chocolat! Si! si! Essayez!

Selon quels critères les huiles sont-elles récompensées?
Pour pouvoir prendre part à l’Olive Oil Award, les huiles doivent appartenir à la catégorie «extra vierge». Outre l’évaluation de l’amertume et du piquant, le caractère fruité est très important. La présence, la pureté et la complexité des arômes, combinées aux attributs de goût relatifs à l’amertume et au piquant, permettent de juger l’harmonie, paramètre de la qualité.

Médaillée d’or, cette huile exhale des arômes d’herbe fraîche, de noix, de tomates vertes et d’herbettes.

Comment l’huile d’olive est-elle réellement dégustée?
La dégustation d’huile d’olive est très similaire à celle du vin. Toutefois, avant de sentir l’huile d’olive, celle-ci est d’abord amenée à une température de 28 °C et agitée dans un verre couvert. Puis, on prend une petite gorgée. La dégustation permet de distinguer et de décrire aussi bien les caractéristiques gustatives que l’arôme.

Comment le consommateur fait pour savoir si une huile d’olive a été coupée?
Il peut examiner l’étiquette. La plupart du temps, les variétés utilisées sont indiquées. Certaines huiles ne sont produites qu’à partir d’une seule variété d’olives, c’est pourquoi elles sont très harmonieuses.

Les huiles coupées, c’est-à-dire composées de différentes variétés, sont-elles toujours mauvaises?
Absolument pas. L’association de plusieurs variétés n’est pas un défaut en soi, au contraire. Dans de nombreuses régions, en Toscane notamment, ce procédé est même tout à fait typique et positif d’un point de vue sensoriel.

Huile d’olive Primo D.O.P. Monti Iblei, 14 fr. 95/250 ml, dans les plus grands points de vente Coop.

Commentaires (0)

Merci pour votre commentaire

Ce commentaire comprend-il des contenus douteux?

Le texte va être contrôlé et éventuellement adapté ou bloqué.

Votre commentaire

Vous n'avez pas encore écrit de commentaire!

Ce champ doit être complété. Merci.

Champ obligatoire
Ce champ doit être complété. Merci.





Veuillez recopier le code de sécurité:

$springMacroRequestContext.getMessage($code, $text)






Merci de prendre connaissance de notre charte et ne manquez de respect à personne!

texte:
Deborah Lacourrège
Photo:
Heiner H. Schmitt, frantoi cutrera.it, DR
Publication:
lundi 01.08.2016, 13:35 heure



Login mit Coopzeitung-Profil

Fermer
Fehlertext für Eingabe

Fehlertext für Eingabe

Mot de passe oublié?