Le San Daniele développe des saveurs de noisette et de châtaigne.

Incomparable

Jambon San Daniele AOP. Toutes conditionnées dans un village du Frioul, ces cuisses de porc sont l’un des fleurons de la gastronomie italienne.

Couleur marbre rouge d’Alicante, ce jambon cru n’est cependant pas ibérique. Il nous vient de San Daniele, une commune sise sur le flanc d’une colline de la province italienne d’Udine, où vivent moins de 10 000 habitants. Contrairement à Parme, qui prête aussi son nom à un succulent jambon, San Daniele est l’unique lieu de transformation d’une spécialité mondialement appréciée. Sous la chair du San Daniele, même tranchée millimétrée, on devine une fermeté que le Parme ne possède probablement pas. En bouche, le San Daniele développe des saveurs de noisette et de châtaigne mais aussi de baies rouges et noires. Avant de régaler, au milieu du XVIe siècle, les participants au Concile de Trente, puis au XVIIe siècle la cour de Hongrie, le San Daniele avait déjà acquis une solide renommée. Son secret, et la raison de sa préparation en un lieu unique, réside dans l’air frais qui balaie San Daniele. A savourer avec du pain ou des grissini.

Commentaires (0)

Merci pour votre commentaire

Ce commentaire comprend-il des contenus douteux?

Le texte va être contrôlé et éventuellement adapté ou bloqué.

Votre commentaire

Vous n'avez pas encore écrit de commentaire!

Ce champ doit être complété. Merci.

Champ obligatoire
Ce champ doit être complété. Merci.





Veuillez recopier le code de sécurité:

$springMacroRequestContext.getMessage($code, $text)






Merci de prendre connaissance de notre charte et ne manquez de respect à personne!

Marie-Thérèse Page Pinto

Rédactrice

Photo:
Ferdinando Godenzi, Beatrice Thommen-Stöckli
Styling:
Marianne Ettlin
Publication:
lundi 08.07.2013, 00:00 heure


Login mit Coopzeitung-Profil

Fermer
Fehlertext für Eingabe

Fehlertext für Eingabe

Mot de passe oublié?