Isabelle Zinzi, 42 ans

La Tine de Conflens (VD)

«Un jour de course d’école avec mes élèves, la météo était très capricieuse. Nous avons tout de même décidé de pousser jusqu’à la Tine de Conflens. Ce fut un moment unique, presque éthéré. La pluie ruisselante rendait le lieu magique. Les enfants jouaient dans l’eau, nous étions entourés de grenouilles, tout était parfait comme dans un rêve. J’y suis retournée cet été, et là aussi des choses incroyables se sont produites. Nous avons croisé des gens improbables comme des promeneurs de lamas, ou encore un homme méditant sereinement sur une pierre au milieu de l’eau. L’ambiance est calme et conviviale; et tout le monde discute sans a priori. Je crois que le lieu inspire tout cela. Comme une sorte d’Éden hors de portée des vicissitudes de la vie.»

Participer à la rubrique

Commentaires (0)

Merci pour votre commentaire

Ce commentaire comprend-il des contenus douteux?

Le texte va être contrôlé et éventuellement adapté ou bloqué.

Votre commentaire

Vous n'avez pas encore écrit de commentaire!

Ce champ doit être complété. Merci.

Champ obligatoire
Ce champ doit être complété. Merci.





Veuillez recopier le code de sécurité:

$springMacroRequestContext.getMessage($code, $text)






Merci de prendre connaissance de notre charte et ne manquez de respect à personne!

Sophie Dürrenmatt
Photo:
Nicolas de neve
Publication:
lundi 03.10.2016, 13:05 heure



Login mit Coopzeitung-Profil

Fermer
Fehlertext für Eingabe

Fehlertext für Eingabe

Mot de passe oublié?