Blogueur

Jacques Wullschleger

Un fou de sport. Et le mot est faible. Jacques Wullschleger (62 ans) a consacré sa carrière au journalisme sportif, d’abord pour la «Feuille d’avis de Lausanne» (devenue «24 heures»)dès 1972, puis au «Matin» dès 1984. Son palmarès parle pour lui: plusieurs Coupes du monde de football, des Tours de Romandie et d’innombrables championnats de hockey, tennis, natation, patinage artistique… Au final, des milliers d’articles, mais aussi des événements et des rencontres qui ont marqué l’homme.

Derniers 5 articles de Jacques Wullschleger

Jacques Wullschleger
écrit le 19.09.2017 dans Sports de plein air et de nature
Blog: «Les légendes du sport»


Anne Laubscher, cavalière, saut et course

Anne Laubscher : "Avec des passions, on vieillit mieux". Elle est vive, dynamique et son caractère est fort. "Jeune, j'étais déjà comme ça", dit Anne Laubscher, qui soigne un dos bloqué, qui, le week-end d'avant, à Avenches où elle retrouve ses chevaux, avait drivé "Attaline" lors d'un trio attelé (championnat des Indigènes). Pour l'image, elle pose avec, devant un box, à l'Institut Équestre National Avenches (IENA). "Ma passion pour le cheval passe avant tout. Avec des passions on vieillit mieux."


Lire la suite

Jacques Wullschleger
écrit le 12.09.2017 dans Sports de plein air et de nature
Blog: «Les légendes du sport»


Caroline Chaverot, championne du monde de Trail 2016

"Un Trail long de 25 heures, c'est l'équivalant de deux semaines de vacances". La voix est douce, posée, les mots sont réfléchis, mais le timbre est soucieux. C'est que Caroline Chaverot, vainqueure il y a une année de l'Ultra Trail du Mont-Blanc, la course mythique du genre qu'il faut gagner une fois (au moins) dans une carrière, a abandonné il y a peu. C'est arrivé quelques jours avant que nous nous rencontrions, chez elle, à quelques kilomètres d'Annecy, dans la nature belle sous le soleil, calme, tellement qu'il faut écouter le silence, si précieux.


Lire la suite

Jacques Wullschleger
écrit le 04.09.2017 dans Sports de plein air et de nature
Blog: «Les légendes du sport»


Michel Pollien, ancien cavalier d'obstacles

Michel Pollien: "Un cavalier sans cheval est un piéton." Depuis son plus jeune âge, Michel Pollien murmure à l'oreille des chevaux et ceux-ci le lui rendent bien. Dans sa carrière, ce grand cavalier, connu et reconnu, a accompli des milliers de parcours ; le sel de sa vie traversée avec talent, humilité et la patience à bout de brides. "L'équitation, c'est un sport d'expérience", souligne-t-il, chez lui, là où il est né, dans le Gros-de-Vaud, belle région encore verte, non loin d'Echallens qui accueillera l'an prochain la Fête du blé et du pain. "On peut monter longtemps ajoute-t-il, il n'y a pas de limite d'âge. Le cavalier décide." Lui, Michel Pollien, a décidé, il y a deux ou trois ans. "Comme entraîneur j'avais assez de travail et puis, annonce-t-il en chuchotant presque, comme pour ne pas raviver la petite douleur, j'avais un peu mal au dos."


Lire la suite

Jacques Wullschleger
écrit le 28.08.2017 dans Sports collectifs
Blog: «Les légendes du sport»


Frédéric Chassot, ancien footballeur

"Au FC Sion, j'ai tout fait, sauf Président et avocat". Dans la discussion, joviale et détendue, à la question de savoir ce qu'il pensait de sa carrière de footballeur, il répond en jonglant avec des nombres: "De 1987 à 2003 j'ai joué 514 matches en Super League (LNA, 1ère division), marqué 117 buts et disputé une soixantaine de matches de Coupe d'Europe. Pas mal pour un type qui, aux yeux de certains, manquait d'hygiène de vie, ou qui n'était qu'un joker. Joker, je ne l'ai été qu'avec NE Xamax." Et encore...


Lire la suite

Jacques Wullschleger
écrit le 22.08.2017 dans Athlétisme
Blog: «Les légendes du sport»


Lea Sprunger, athlète, 400m haies et organisatrice de la Romande Energie Run (10 septembre 2017)

Lea Sprunger: "Quatre centièmes ? C'est rien..." La saison de Lea Sprunger n'est pas terminée. A son menu, il y a encore deux 400m haies : le premier à Zurich (Weltklasse), et le second, le plus important, à Bruxelles le 1er septembre. Là, elle disputera la finale de la Diamond League, pour laquelle elle a obtenu son ticket, marque ô combien logique compte tenu de sa saison, la plus belle sur les obstacles (7e au classement après deux courses estampillées DL. A Zürich, le 400m haies ne le sera pas.)


Lire la suite