Blogueur

Jacques Wullschleger

Un fou de sport. Et le mot est faible. Jacques Wullschleger (62 ans) a consacré sa carrière au journalisme sportif, d’abord pour la «Feuille d’avis de Lausanne» (devenue «24 heures»)dès 1972, puis au «Matin» dès 1984. Son palmarès parle pour lui: plusieurs Coupes du monde de football, des Tours de Romandie et d’innombrables championnats de hockey, tennis, natation, patinage artistique… Au final, des milliers d’articles, mais aussi des événements et des rencontres qui ont marqué l’homme.

Derniers 5 articles de Jacques Wullschleger

Jacques Wullschleger
écrit le 09.07.2018 dans Sports collectifs
Blog: «Les légendes du sport»


Serge Ribordy, ancien footballeur et chanteur

Il chante la vie et enchante. Il n'est pas du genre, Serge Ribordy, 62 ans, conteur et acteur vivant bien dans son époque à faire des pas de côté pour comprendre le monde, mieux l'apprivoiser. Où qu'il atterrisse, il se sent bien, à l'aise. Ses discours sont alertes, sensibles, sentent une grande expérience, née à Genève, alimentée dans le monde sillonné, renforcée en Asie, au Japon, pays du soleil levant où il a vécu une année. Inoubliable. "Là, ma vie a été intense et magnifique", dit-il le regard brillant, reconnaissant. "A Kanazawa, tout le monde m'a aidé. Dans l'équipe, j'étais le seul étranger. On m'a invité partout. On m'a fourni une voiture. Je n'ai pas gagné d'argent mais socialement, tout ce que j'ai vécu là-bas, m'a enrichi. Depuis, le club est devenu pro." À l'ombre de la "Petite Vendée", il ajoute: "J'ai marqué un certain nombre de buts dont un de la tête. C'était si rare que j'en inscrive un du chef, que je m'en rappelle, comme si c'était hier. Bon, j'avais profité de la petite taille des Japonais..." Il rit, Serge Ribordy, de bon cœur.


Lire la suite

Jacques Wullschleger
écrit le 03.07.2018 dans Athlétisme
Blog: «Les légendes du sport»


Michel Patry, ancien champion de saut en hauteur

"Mes patients ont la hantise que j'arrête..." Il n'a esquivé aucune question, il est vrai jamais polémiste, a souvent glissé quelques détails, le regard dans le passé ou admirant le présent, son jardin, parc de verdure où seules bruissent les feuilles par milliers en ce jour de petite bise. Ancien champion de Suisse de saut en hauteur, Michel Patry, 65 ans, médecin interniste généraliste (FMH) se détend dans cet havre de paix oxygénant entre deux permanence de travail. Celle du matin est derrière lui. "Je me lève quotidiennement à 05h00." L'autre concerne les après-midi, réservées surtout aux visites chez des patients âgés qui l'attendent avec impatience. "Ils ont la hantise que j'arrête."


Lire la suite

Jacques Wullschleger
écrit le 26.06.2018
Blog: «Les légendes du sport»


John Gobbi, ancien grand hockeyeur, aujourd'hui directeur au LHC

Des chiffres et des lettres chez John Gobbi. Quand il a rangé ses patins au terme de la saison dernière, John Gobbi, 36 ans, n'a demandé aucune faveur au LHC, son dernier club, qu'il a servi avec toute sa classe d'homme et de hockeyeur. À considérer son parcours et ses atouts intellectuels - il est détenteur d'un Bachelor en gestion d'entreprise et d'un Master (comptabilité et finances), on savait (plus ou moins) qu'il ne quitterait pas Lausanne, que le LHC se positionnerait pour le garder en son sein. Si le joueur était un défenseur, le club, lui, s'est montré offensif, ses dirigeants aussi, avec une vision périphérique de l'avenir.


Lire la suite

Jacques Wullschleger
écrit le 19.06.2018
Blog: «Les légendes du sport»


Joseph Mucaria, ancien champion de boxe

Joseph Mucaria: "Ici, on vit la neige. On ne l'a subit pas". Il choisit ses mots Joseph Mucaria, 62 ans, mais ils défilent avec rythme comme un corps d'armée un jour de parade. Il a été boxeur dans les années 70, avec quelques titres, puis Directeur de la voirie à La Chaux-de-Fonds durant 31 ans. "Pas 31, 32, rectifie-t-il dans la douceur l'intéressé, de 1986 à 2018."


Lire la suite

Jacques Wullschleger
écrit le 12.06.2018
Blog: «Les légendes du sport»


Marco Lorenz, ancien footballeur, aujourd'hui Directeur du Rados à Sion

Marco Lorenz a de la tendresse dans l'âme. Avec quelques camarades, Marco Lorenz, 51 ans, a fondé en 2004 le "RADOS" à Sion, foyer pour requérants mineurs non accompagnés (MNA). "On est rattachés au service de l'action sociale du Canton du Valais à Sion au sein duquel se trouve l'Office de l'asile. Y travaille Monsieur Roger Fontannaz, qui assure le lien avec le politique."


Lire la suite