Magali et Dominique Mottet prennent soin de leur jardin, ici avec le chien Plume.

Jardiner avec les énergies 

Dominique et Magali Mottet ont conçu un jardin poétique où les champs magnétiques et les forces énergétiques sont 
respectés selon les principes de la géobiologie. Les plantes, les animaux et les insectes y foisonnent et se portent à merveille.

Est-il possible de créer un espace d’harmonie au milieu de nulle part, entre une zone industrielle, une carrière et une ligne à haute tension? C’est ce qu’ont voulu savoir Dominique et Magali Mottet, lorsqu’ils ont créé le Diable Vert, à Bex, il y a dix ans. «On est parti d’une feuille blanche, c’est un jardin au parfum d’enfance, de rêve, fait de senteurs, de sensations et de simplicité», explique le couple.
La géobiologie sous-tend la conception générale de ce jardin comme une fine toile invisible: ici une plante, une pierre, une dalle, un banc, une inscription runique… Rien n’a été laissé au hasard, on utilise le nombre d’or, les proportions sacrées, les réseaux telluriques, l’âme de la terre, les couleurs et les ondes de forme.

Le Triskèle a été construit à partir de galets et de schistes 
du Rhône, emplis d’énergie.

Dominique Mottet, qui possède une entreprise de jardinage new age, s’est formé à la géobiologie, cette science du vivant et de la terre. Concrètement, à l’aide d’un pendule et de sa propre sensibilité, le spécialiste détecte la présence d’eau, de nœuds énergétiques ainsi que les perturbations du champ magnétique. La terre a une mémoire, tout comme chaque pierre.

Ce savoir ancestral, peut-être druidique, se retrouve aujourd’hui peu à peu, bribes après bribes; on observe, on ressent, on plante ou on construit… Dans les jardins du Diable Vert, l’eau de ruissellement est récupérée pour alimenter l’étang et l’arrosage des massifs. Chaque plante, si possible indigène, est considérée comme un individu à part entière. Des zones sauvages du jardin, riches en biodiversité, sont laissées intactes, les engrais sont exclus à moins d’être fabriqués à base de purin d’ortie, de prêle ou de consoude. «Ce jardin s’inscrit aussi dans une recherche initiatique en proposant au visiteur des thèmes différents, des atmosphères particulières, des points énergétiques précis où l’on se décharge émotionnellement et où l’on se charge énergétiquement, indique Magali Mottet. On laisse un peu de la tension de la vie trépidante au coin d’une haie non taillée.» Ainsi, chacun, selon ses propres besoins, peut se laisser séduire par la roseraie et son énergie féérique, par le Triskèle lié aux éléments, par le petit bois des lutins à l’atmosphère dansante ou par l’étang, repos de l’âme.
Pendant qu’on parle, un renard traverse tranquillement le jardin.

Les grenouilles de l’étang, au centre du jardin, expriment bruyamment leur bonheur.

«A chaque fois qu’on fait quelque chose dans le jardin, il se passe quelque chose au niveau de l’énergie. Il faut rétablir l’équilibre. C’est une science du ressenti», insiste Dominique Mottet. Leur chien, Plume, agit également comme un indicateur. «Là où un chien se couche, l’être humain dormira comme un bienheureux. En revanche, il faut éviter les coins choisis par les chats.»
Dominique et Magali, mariés depuis 22 ans, travaillent sur eux-mêmes, sur leur bout de terre et sur le ressenti de chacun, il n’y a là aucun secret, aucun ésotérisme, «être ouvert à la beauté du monde ou des mondes, c’est tout!»

Infos: Au Diable Vert,Route de Magny 45, 1880 Bex,Téléphone: 024 463 30 38, marawa@bluewin.ch

www.marawa.ch

Chez vous


Créer un jardin 
géobiologique

Pour créer chez soi un tel jardin, il faut faire appel à un spécialiste. Le paysagiste-géobiologiste mesurera le terrain au niveau énergétique, puis il vous soumettra un plan d’intention où il aura reporté les zones perturbées, les failles, les croisements négatifs et les zones positives propices au ressourcement ou à la revitalisation. Il créera dans votre jardin, massifs, lieu de méditation, étang ou cheminements d’énergie en concordance avec vos vœux et vos ressentis. La géobiologie n’étant ni une science exacte, ni une science figée, il faudra rester attentif et ouvert à ces nouvelles données afin que le jardin conserve son harmonie.

Main verte


Des cours proposés

Des cours sont proposés dans les jardins du Diable Vert afin de savoir reconnaître les différentes énergies en utilisant des outils de mesure tels que le pendule, les baguettes, le lobe antenne, etc. Ces cours abordent certains aspects de la géobiologie et de la bioénergie, ils étudient les mesures du champ vital, la création de lieux de méditation, ou le contact avec le monde des élémentaux.

Balades ressourçantes


Lieux géobiologiques

L’office de tourisme Jura & Trois-Lacs publie une brochure proposant dix balades dans des lieux enchanteurs, en collaboration avec la géobiologue Joëlle Chautems, qui a publié «Le Guide des hauts lieux vibratoires de Suisse romande». Les parcours initiatiques permettent de visiter des sanctuaires naturels de la région. Brochure à télécharger.

Commentaires (0)

Merci pour votre commentaire

Ce commentaire comprend-il des contenus douteux?

Le texte va être contrôlé et éventuellement adapté ou bloqué.

Votre commentaire

Vous n'avez pas encore écrit de commentaire!

Ce champ doit être complété. Merci.

Champ obligatoire
Ce champ doit être complété. Merci.





Veuillez recopier le code de sécurité:

$springMacroRequestContext.getMessage($code, $text)






Merci de prendre connaissance de notre charte et ne manquez de respect à personne!

Mélanie Haab

Rédactrice

Photo:
Darrin Vanselow
Publication:
lundi 18.08.2014, 12:29 heure



Login mit Coopzeitung-Profil

Fermer
Fehlertext für Eingabe

Fehlertext für Eingabe

Mot de passe oublié?