1 von 4


Anna Karénine (Keira Knigthley) envoie promener la morale bourgeoise pour vivre sa passion avec le comte Vronski (Aaron Taylor-Johnson).



«A l’école, je visais toujours un 6»

Keira Knigthley prête ses traits à Anna Karénine, la tragique héroïne de Tolstoï, dans un remake cinématographique stylé. Rencontre avec une star ambitieuse et glamour.

Coopération. Comment vous êtes-vous préparée pour ce rôle d’envergure?
Keira Knightley. J’avais lu le livre lorsque j’étais adolescente et dans mes souvenirs il racontait une histoire d’amour incroyablement romantique. En le relisant, juste avant de commencer le tournage, j’ai changé d’avis et été frappée par la noirceur du récit. Anna est une créature très complexe, étrange et double, et notre objectif dans ce film était de ne surtout pas simplifier le personnage.

Anna abandonne tout – mari, enfant, statut social – pour un homme. N’est-elle pas une héroïne romantique?
L’histoire possède des éléments romantiques mais observe aussi l’amour sous toutes ses coutures. Anna se laisse emporter par l’ivresse qu’on ressent au début d’une relation – coup de foudre charnel, passion, appelez ça comme vous voudrez. Elle est incapable de reconnaître les autres étapes de l’amour et c’est cela qui est tragique. Dès que la passion faiblit un peu, elle pense que tout est fini.

Que nous dit Tolstoï à votre avis?
Je pense qu’il condamne les actions d’Anna et les considère moralement inacceptables. Elle est une anti-héroïne. Ma sensibilité et celle de notre époque lui donnent tort. Si l’on est coincé dans une relation ou un mariage qui ne marche pas, il faut en sortir. Mais c’est une conception très moderne des choses.

Vous êtes fiancée depuis peu. Avez-vous trouvé étrange d’incarner une femme pour qui le mariage est une prison?
Non, parce que je n’étais pas encore fiancée pendant le tournage! Quand je joue la comédie, je puise moins dans mon expérience personnelle que dans ma façon d’appréhender la vie. Je peux être heureuse et incarner un personnage terriblement malheureux. Cela ne m’affecte pas.

Qu’est-ce qui vous a motivée à devenir comédienne?
Lorsque j’avais 8 ou 9 ans, j’ai regardé tellement de fois Beaucoup de bruit pour rien – la version de Kenneth Branagh – que j’en connaissais toutes les répliques par cœur. Ensuite, j’ai accroché sur Emma Thompson dont je ne ratais pas un seul film. A l’école, je voulais toujours obtenir un 6 et je n’ai pas changé. Le problème dans ce métier, c’est que même si je décroche un Oscar, il y aura toujours des gens qui vont détester ma prestation.

Vous êtes aussi une égérie de Chanel. Comment est Karl Lagerfeld au boulot?
Je ne travaille pas directement avec lui mais il est très gentil. Il parle des millions de langues, vous tient la main pendant qu’il vous fait la conversation et parle très vite. Encore plus vite que moi!

www.AnnaKareninaFilm.ch

Drame épique: adaptation somptueuse

Dans la Russie de la fin du XIXe siècle, Anna Karénine (Keira Knightley) mène une existence privilégiée. La belle aristocrate est mariée à Karénine (Jude Law, méconnaissable), un haut fonctionnaire du gouvernement, et mère d’un petit garçon. Sa vie bascule lorsqu’elle tombe sous le charme du séduisant comte Vronski (Aaron Taylor-Johnson) et s’abandonne à une relation adultère passionnelle qui scandalise toute l’aristocratie et risque de la détruire. Une adaptation théâtralisée et somptueuse du roman d’amour épique de Léon Tolstoï.

Anna Karénine, en salle le 5 décembre

Fiancée depuis six mois

Enfant de la balle. Keira Knightley est née le 26 mars 1985 à Londres. Sa mère est dramaturge, son père acteur. Elle débute très jeune à la télévision et au cinéma.

Carrière. La comédienne perce à 17 ans en incarnant une mordue de wfoot dans «Joue-la comme Beckham» et devient une star avec la saga «Pirates des Caraïbes». Elle est nommée à l’Oscar pour «Orgueil et Préjugés».

Côté cœur. Elle est fiancée depuis six mois à James Righton, claviériste du groupe rock anglais Klaxons.

Commentaires (0)

Merci pour votre commentaire

Ce commentaire comprend-il des contenus douteux?

Le texte va être contrôlé et éventuellement adapté ou bloqué.

Votre commentaire

Vous n'avez pas encore écrit de commentaire!

Ce champ doit être complété. Merci.

Champ obligatoire
Ce champ doit être complété. Merci.





Veuillez recopier le code de sécurité:

$springMacroRequestContext.getMessage($code, $text)






Merci de prendre connaissance de notre charte et ne manquez de respect à personne!

Miguel Cid

Rédacteur

Photo:
SP
videos:
www.youtube.com
Publication:
lundi 26.11.2012, 11:25 heure

Publicité



Login mit Coopzeitung-Profil

Fermer
Fehlertext für Eingabe

Fehlertext für Eingabe

Mot de passe oublié?