1 von 12



1963

1967

1968

1970

1974

1984

1991

1996

2004

2011

2017

L’histoire d’un chocolat suisse à boire

En coulisse Les Suisses savourent à petites gorgées leur
 Caotina adoré depuis plus de cinquante ans. Mais au fait, pourquoi 
la boisson chocolatée s’appelle-t-elle ainsi?

Ceux qui ont le regard perçant peuvent apercevoir dans le décor d’une des scènes du film suisse «L’ordre divin», une boîte de Caotina rouge, typique de l’époque, posée sur une étagère de la cuisine. «Nous recevons souvent des demandes d’équipes de tournage à la recherche de produits historiques», déclare Michèle Burki (27 ans), de Wander SA. L’entreprise de Neuenegg (BE) produit non seulement la célèbre poudre Ovomaltine mais aussi Caotina.
Cette boisson chocolatée fait partie de l’ADN des Suisses depuis plus de cinquante ans. «Une étude nous a révélé que 92% des consommateurs connaissent notre boisson au chocolat», affirme la responsable marketing. Elle est également appréciée des jeunes: «Près de 65% des 18–29 ans ont bu au moins une fois du Caotina au cours des douze derniers mois». Des chiffres exceptionnels dont Michèle Burki peut être fière. Mais qu’a-t-il donc de si extraordinaire ce chocolat en poudre dans son élégante boîte?

Noble boisson en trois variantes

«Le fait que Caotina, comparativement à d’autres produits, se délaie rapidement aussi bien dans du lait chaud que froid, était, et reste aujourd’hui encore, un facteur de succès, explique Michèle Burki. Nous fabriquons Caotina depuis de nombreuses années selon un processus quasiment inchangé – mais qui reste évidemment secret!» Il a été développé par le patron, Georg Wander, originellement comme alternative à l’extrait de malt d’orge, produit de base de l’Ovomaltine. Celle-ci était déjà sur le marché depuis plusieurs décennies. Le nom Caotina est une association entre une forme abrégée du mot «cacao» et la dernière syllabe de Ovomaltine.
De nos jours, Caotina s’est affirmée comme une boisson chocolatée raffinée. Il n’en existe aucune autre en trois goûts différents: «Original», le classique au chocolat au lait, «noir» pour les amateurs de chocolat noir et «blanc», la variante au goût doux et crémeux du chocolat blanc. Mais quels que soient le goût et la façon de la boire, chaude ou froide, Caotina, même après cinquante ans, ne fait jamais défaut dans les ménages suisses.

Infos et recettes

Caotina: les jalons

Deux tiers
Caotina est très appréciée au petit-déjeuner. Deux tiers des consommateurs la boivent à ce moment-là, le tiers restant comme entre-deux ou le soir.

4,2 millions
Annuellement, quelque 2100 tonnes de Caotina sortent de la fabrique Wander. Cela correspond à environ 4,2 millions de boîte de 500 g.

20
Caotina est exportée dans 20 pays, dont la Colombie, l’Indonésie et le Canada. Les marchés étrangers les plus importants sont toutefois l’Allemagne, l’Autriche, Taïwan,la Belgique et la Corée du Sud.

92
Caotina n’est un mystère pour personne: 92% des Suisses connaissent cette délicieuse boisson chocolatée.

Au cours du temps: Caotina 1963 – 2017

La boisson qui a été créée dans les laboratoires de Wander est arrivée sur le marché avec un emballage carré de carton rouge. Très vite, le contenant s’est arrondi pour redevenir un quadrilatère. Depuis 1984, il est de nouveau rond, mais de couleur brun-chocolat cette fois. (Voir galerie en haut de l'article.)

Commentaires (0)

Merci pour votre commentaire

Ce commentaire comprend-il des contenus douteux?

Le texte va être contrôlé et éventuellement adapté ou bloqué.

Votre commentaire

Vous n'avez pas encore écrit de commentaire!

Ce champ doit être complété. Merci.

Champ obligatoire
Ce champ doit être complété. Merci.










Merci de prendre connaissance de notre charte et ne manquez de respect à personne!

Markus Kohler
Photo:
Heiner H. Schmitt, DR
Publication:
lundi 29.05.2017, 12:00 heure



Login mit Coopzeitung-Profil

Fermer
Fehlertext für Eingabe

Fehlertext für Eingabe

Mot de passe oublié?