Dans ses vignes de Saint-Émilion, Silvio Denz est fier de sa cave signée Mario Botta.

L’homme qui ne s’arrête jamais

Vigneron par passion En général, Silvio Denz ne prend pas de rendez-vous plus de deux semaines à l’avance. Mais il fait volontiers une ou deux exceptions lorsque Elton John ou la Foire aux vins Coop font appel à lui.

«Je suis chaque jour à un endroit différent. C’est la raison pour laquelle je n’ai pas d’assistante», déclare Silvio Denz. Un choix qui lui fait gagner du temps. «Je suis beaucoup plus rapide lorsque je n’ai rien à expliquer», déclare l’homme du Fricktal, qui a fait fortune en vendant la chaîne de parfumeries Alrodo à Marionnaud.

Abonnez-vous ici à la newsletter pour suivre l'actualité de Coopération

Trois grands crus classés

Ce businessman de 58 ans aurait pu depuis longtemps se retirer des affaires et laisser planer son regard sur les sept vignobles qu’il possède en Espagne, en Italie et en France. Mais ce n’est pas un rôle qui lui convient. «Trois jours sans sport et je deviens nerveux», nous déclare le propriétaire du Château Faugères, à Saint-Émilion (département de la Gironde).
Le besoin de bouger n’est cependant pas la seule raison qui le pousse à se retrousser les manches et à arpenter d’un pas rapide les 100 hectares de son vignoble: «Pour moi, c’est important que mon équipe sache que je suis là.»
Il considère son engagement essentiel pour renforcer la motivation et la précision nécessaires à la production de ses trois grands crus classés.
Même s’il est inhabituel dans le Bordelais que le patron participe aux vendanges. Lorsque Silvio Denz s’engage, il le fait à fond. «Sans passion et sans enthousiasme, je ne serais jamais arrivé là où je suis.»
Mais un autre facteur important entre en jeu dans la production de vin: «La patience! Sans elle, nos deux meilleurs vins, le Château Faugères et le Château Péby Faugères n’auraient sûrement jamais été classés parmi les 100 meilleurs bordeaux.»
S’était-il imaginé couler des jours plus tranquilles en tant que vigneron? «Pas forcément. Enfant, j’aidais mon père dans le vignoble, mais ce n’est que l’achat du domaine espagnol du Clos d’Agon qui m’a fait avancer au niveau personnel. Plus tard, à Bordeaux, au cœur de l’univers du vin, notre seule préoccupation était d’améliorer la qualité des vignobles, de les cultiver en biodynamie et de faire naître un second vin plus accessible grâce à une sélection rigoureuse des grappes.»

Émotion au rendez-vous

Son fils Claudio travaille dans l’entreprise. C’est aussi un amateur de vin. «Il y a 27 ans, je lui ai acheté du vin du millésime de sa naissance, mais il ne l’a pas encore bu.»
Cela ne l’étonne pas autrement: «Moi non plus, je n’ai pas touché au vin de mon père. Peut-être parce que je suis superstitieux.»
Avec une collection de 35 000 bouteilles, ce n’est pas vraiment nécessaire d’ouvrir cette caisse. «Récemment, j’ai fait venir 10 000 bouteilles à Wingen-sur-Moder, en Alsace. Je vais y ouvrir un Relais & Châteaux dans l’ancienne villa du fabricant René Lalique, avec le chef Jean-Georges Klein, trois étoiles Michelin.»
En septembre, Silvio Denz devra faire plusieurs fois exception à sa devise de ne jamais prendre de rendez-vous plus de deux semaines à l’avance. «Je le fais lors d’événements importants.» Il fait allusion à sa visite aux Foires aux vins Coop. «En tant que producteur invité, je veux y être aussi présent que possible!»
Le 10 septembre, il devra toutefois s’absenter. «Elton John et moi présenterons l’Ange Lalique en édition limitée. Il sera vendu aux enchères lors de la soirée caritative organisée par le chanteur en février à Los Angeles.»

Foires aux vins coop

Déguster et apprendre

Immersion et découverte. Voilà ce que vous proposent les Foires aux vins Coop. Venez découvrir les régions invitées de la Ribera del Duero et de la Rioja ainsi que les trouvailles du producteur Silvio Denz. Dès septembre, il sera possible de déguster gratuitement jusqu’à 300 vins sur 13 sites en Suisse. Notamment les meilleures bouteilles de l’assortiment, des nouveautés et des classiques triés sur le volet, disponibles en exclusivité pour les Foires aux vins. De plus, les membres du club Mondovino auront la possibilité de déguster des vins rares des vignobles de Silvio Denz.

www.mondovino.ch/deguster/manifestations/foires-aux-vins

Perles suisses

L’experte

Marie Linder, spécialiste en vin

Marie Linder, spécialiste en vin
Marie Linder, spécialiste en vin

Le savoir-faire de la maison Mauler n’est plus à démontrer. Depuis plus de 185 ans, quatre générations élaborent des vins mousseux selon la méthode traditionnelle. Ce brut est un mousseux expressif avec un parfum qui rappelle le cidre et les agrumes. Sa bouche est ronde avec une mousse généreuse qui fond au palais. Un cru en rondeur, bien équilibré, qui n’a pas besoin d’attendre la fin de l’année pour qu’on le serve, car en tout temps, un apéritif de ce genre donne le ton de votre réception, qu’elle soit familiale, champêtre ou distinguée. Les vins Mauler sont vinifiés dans un ancien monastère du Val-de-Travers et si ce n’est pas encore fait, une balade dans cette région bucolique suivie d’une visite des chais en vaut vraiment la peine.

Mauler brut

Prix: 15 fr. 50/75 cl
Origine: Suisse, Neuchâtel
Cépages: pinot noir, chardonnay, chenin     
Maturité: 2 ans après achat
Disponible: dans les grands magasins Coop ou sur:
www.coopathome.ch

.

www.mondovino.ch
Nadine Bauer
Photo:
RDB/SI/Kurt Reichenbach, SP
Publication:
lundi 24.08.2015, 13:50 heure

Concours photo:

Bon appétit!

Les gagnants sont connus!

Les votes sont terminés. Félicitations aux gagnants du concours «Bon appétit»!

Vers le concours

Retrouvez toutes nos recettes