Les bagages entreposés devant l’avion sont ceux de l’équipage – ceux des passagers sont en sûreté dans des containers. Seules exceptions, les valises qui arrivent à la dernière minute rejoignent celles de l’équipage.

L’itinéraire des bagages

Voyage Par où passent les bagages une fois qu’ils ont été enregistrés? Nous avons suivi le trajet d’une valise à l’aéroport de Zurich lors de la première étape de son voyage.

Je vais en Thaïlande dans un hôtel de luxe et j’ai besoin d’habits différents pour chaque occasion», nous confie Pauline Gerber*, de Lausanne, pour justifier les nombreux bagages qui l’entourent. À l’aéroport de Zurich-Kloten, elle se rend au guichet d’enregistrement des bagages de Swiss, la compagnie qui l’emmènera à Bangkok sur le coup de 17 h 40.

Abonnez-vous ici à la newsletter pour suivre l'actualité de Coopération

La jeune femme de 28 ans retire sa carte d’embarquement à l’automate puis se rend au guichet d’enregistrement des bagages avec sa nouvelle valise rouge qui provient de l’offre actuelle Trophée de Coop. Là, elle est accueillie par Nina Iten qui travaille au service passagers de l’entreprise Swissport. «J’entre la réservation de la valise de Mme Gerber dans le système», commente la jeune apprentie de commerce des transports publics. Elle imprime une banderole blanche et la colle autour de la poignée de la valise. Sur ce «tag», on peut lire la combinaison de lettres «BKK» correspondant au code de l’aéroport de Bangkok. «Cette banderole comporte également des données telles que le poids (19,5 kg), le numéro de vol (LX180), les éventuels lieux de changement de vol (aucun en l’occurrence), un code-barres et le nom de la passagère», explique Nina Iten.
Elle presse sur un bouton, le tapis roulant se met en marche et la valise disparaît dans un tunnel. Pauline Gerber est contente d’être débarrassée de son bagage et marche vers le contrôle de sécurité – elle ne reverra sa valise qu’en Thaïlande.
Adieu monde de la lumière, bienvenue dans l’univers souterrain! Sur son tapis roulant, la valise rouge descend quelques étages et arrive dans la «cave» de l’aéroport. Là, dans un entrelacs de tapis roulants de plus de 12 km de long, des centaines de bagages passent à toute vitesse. L’endroit est sombre et bruyant. Le processus est sophistiqué et entièrement automatique – ce qui est compréhensible quand on sait qu’une journée de vacances estivales peut charrier près de 40 000 bagages sur cette installation.
À la première étape, un scanner compare le code-barres du jour aux coordonnées-passager saisies à l’enregistrement des bagages. Neuf scanners, installés sur une sorte d’arche, tentent de lire le code-barres – à 99% avec succès.
Ensuite, le bagage passe au contrôle de sécurité – qu’il est interdit de photographier. Ce sont d’énormes armoires radiographiques à travers lesquelles chaque bagage doit passer. Si le système identifie un élément critique, le bagage passe à la radiographie manuelle: un policier l’examine aux rayons X sous toutes les coutures. Les prises de vues peuvent être agrandies et tournées dans tous les sens. Lorsque, au terme de cette opération, un objet suspect ne peut toujours pas être identifié, le bagage doit être ouvert par la police. Les fonctionnaires trouvent constamment des objets interdits comme des cartouches de camping-gaz ou une tronçonneuse!

Des armoires à glace

La valise rouge a passé avec succès le contrôle de sécurité. Un tapis roulant l’emmène automatiquement vers le dock idoine – en l’occurrence le dock E où est stationné le Boeing 777 de Swiss qui s’envolera vers Bangkok.
Mais l’automatisation et les tapis roulants s’arrêtent là. Plus précisément aux stations de chargement attribuées à chaque vol où la force musculaire entre en jeu. Des hommes forts, de véritables armoires à glace, chargent les bagages dans un container en aluminium – vol long-courrier oblige. Les containers fermés de tailles différentes sont ensuite transportés sur le tarmac jusqu’à l’avion où des plates-formes hydrauliques les hissent à hauteur de soute. Ils disparaissent alors dans le ventre de l’aéronef.
Les bagages de dernière minute ou ceux de vols courts sont entassés par des hommes sur des chariots. Ceux-ci sont amenés près de l’avion ou des agents de rampe les déposent à la main sur de petits tapis roulants qui arrivent également dans la soute. Là, un collaborateur les range un à un manuellement.
Il s’est écoulé moins d’une heure depuis que Pauline Gerber a enregistré ses bagages. Les portes de chargement sont fermées, l’avion peut décoller – pour autant que tous les passagers soient à bord. S’il en manque un, son bagage doit être déchargé – occasionnant du même coup le retard considérable du décollage. Mais on préfère ne pas y penser…

* Nom connu de la rédaction

Boeing 777: plus de confort

Depuis avril, la flotte de Swiss compte un nouvel avion, somptueusement équipé: un Boeing 777-300ER. Ces avions long-courriers offrent une cabine complètement remaniée; une référence en matière d’agrément et de confort: de nouveaux sièges, wifi à bord et un aménagement intérieur généreux garantissent un voyage agréable et détendu. Les passagers de la classe économique disposent désormais de plus de place pour les jambes ainsi que d’un écran de 11 pouces. En classe business, les passagers jouissent d’une plus grande sphère privée et de plus de possibilités de rangement. Le nouvel avion amiral de Swiss est utilisé par des vols longue distance à destination de Bangkok, Hongkong, Los Angeles, San Francisco, Tel Aviv et Singapour.

www.swiss.com/777

En images: le chemin du Check-in à la soute de l’avion

Départ pour Bangkok! Pauline Gerber remet sa valise au check-in.

L’employée du check-in Nina Iten colle le «tag» sur la valise.

La valise disparaît dans la cave de l’aéroport.

Quand les scanners ne suffisent pas, l’employé doit y aller manuellement.

Pour les vols long-courriers, les bagages sont déposés dans des containers à la force du poignet.

Les bagages de dernière minute arrivent dans de plus petits containers.

Les containers sont hissés à hauteur de soute, puis acheminés dans l’avion.

Pour les vols de courte distance, les bagages sont chargés sur des chariots.

Les bagages de dernière minute arrivent par tapis roulant dans la soute.

À gagner: vols long-courriers avec SWISS

Participez à notre concours!
Avec un peu de chance, vous pouvez gagner jusqu’au 22 mai quatre vols pour 2 personnes à Los Angeles et du 23 mai au 16 juillet, trois vols pour 2 personnes à Bangkok – naturellement à bord du nouvel avion amiral de Swiss. En outre, si vous n’avez pas besoin de bagages, vous pouvez transformer les timbres collectionnés en miles du programme «voyageurs fréquents» Miles & More.
Par carte remplie (au maximum 25 par numéro de participant) et pour seulement 34 fr. 90 par carte, vous obtenez 2000 miles.

www.coop.ch/milesandmore
www.coop.ch/trophy

Offre Trophée Coop

Neuf bagages de qualité

De la valise rouge vif à coque rigide au porte-documents, en passant par un sac à dos – l’offre Trophée actuelle comprend neuf bagages différents de la marque de qualité danoise Ellehammer, et ce à des prix imbattables. C’est ainsi que la robuste valise rouge à coque dure (64 l) citée plus haut ne coûte que 79 fr. 95 au lieu de 249 fr. 90 – soit un rabais de 68%. La condition: deux cartes remplies de timbres Trophée. Vous avez droit à 1 timbre par tranche d’achat de 10 francs. Une carte peut contenir au total 28 timbres. Ces derniers seront encore remis aux clients jusqu’au 16 juillet 2016, les cartes pourront être échangées jusqu’au 31 juillet 2016.

www.coop.ch/trophy

Commentaires (0)

Merci pour votre commentaire

Ce commentaire comprend-il des contenus douteux?

Le texte va être contrôlé et éventuellement adapté ou bloqué.

Votre commentaire

Vous n'avez pas encore écrit de commentaire!

Ce champ doit être complété. Merci.

Champ obligatoire
Ce champ doit être complété. Merci.





Veuillez recopier le code de sécurité:

$springMacroRequestContext.getMessage($code, $text)






Merci de prendre connaissance de notre charte et ne manquez de respect à personne!

Markus Kohler
Photo:
Roberto Ceccarelli
Publication:
lundi 16.05.2016, 13:30 heure



Login mit Coopzeitung-Profil

Fermer
Fehlertext für Eingabe

Fehlertext für Eingabe

Mot de passe oublié?