Le nouveau tunnel ferroviaire du Gothard reliera, en 57 km, Erstfeld (UR) à Bodio (TI).

L’ouvrage du siècle

Gothard Dans une année, jour pour jour, s’inaugurera en grande pompe le plus grand tunnel ferroviaire du monde. Il va révolutionner le transit alpin.

Le bout du tunnel de tous les superlatifs, c’est pour bientôt. Le 2 juin de l’an prochain, le nouveau tunnel ferroviaire du Gothard, le plus long du monde avec ses 57 km, sera inauguré officiellement. Les 4 et 5 juin, quelque 100 000 personnes prendront part à une grand fête populaire pour célébrer celui que les CFF qualifient d’«ouvrage du siècle» et qui ouvrira un nouveau chapitre de l’histoire du transport par le rail en Suisse. Suivra une période de tests jusqu’à l’ouverture officielle au trafic, le 11 décembre 2016. 

Abonnez-vous ici à la newsletter pour suivre l'actualité de Coopération


Ce lundi 1er juin à Lucerne, les CFF, la société AlpTransit et la Confédération ont lancé le compte à rebours de cette dernière ligne droite dont Coop est l’un des partenaires principaux. Le nouveau tunnel du Gothard s’inscrit dans le projet global des NLFA (nouvelles liaisons ferroviaires alpines), qui compte également le tunnel du Monte Ceneri prévu pour la fin 2019 et le tube du Lötschberg, ouvert en 2007.

Prouesse technologique

Les NLFA et la galerie du Gothard écrivent une nouvelle page de l’histoire du rail en Suisse et en Europe. Elles augmenteront la capacité et la rapidité du transport marchandises et passagers sur l’axe nord-sud de manière déterminante. Ainsi, une fois le tunnel du Ceneri terminé, le nombre de passagers transportés quotidiennement sera presque doublé, passant à 15 000 personnes.
Avec ses deux tubes, le tunnel de base (appelé ainsi car construit avec un minimum de déclivité) complète efficacement et écologiquement les lignes existantes. Après l’exploit spectaculaire du percement, achevé en 2011, les travaux de finition entrent dans leur dernière ligne droite et révèlent de véritables prouesses technologiques. Au niveau sécurité, rien n’a été laissé au hasard. Les deux tubes sont ainsi reliés par 178 sorties de secours, résistant au feu et à la fumée. Ce vaste réseau de galeries parallèles et de puits forme avec le tunnel, un ensemble de 152 km souterrains!

Le tunnel en chiffres

57 km de long, le plus long du monde

250 km/h, la vitesse maximale des trains passagers dans l’ouvrage (160 km/h pour les trains marchandises)

3900 personnes à l’œuvre pour que tout soit prêt le jour J

46 °C, la température maximale enregistrée à l’intérieur du tunnel

178 sorties de secours (tous les 325 mètres)

2 h 40 pour relier Zurich à Milan en train, soit une heure de moins qu’actuellement

38 mio fr., le coût de l’entretien annuel

10 à 30% d’économie d’énergie pour le transport marchandises et passagers

11 décembre 2016: ouverture au trafic

Commentaires (1)

Merci pour votre commentaire

Ce commentaire comprend-il des contenus douteux?

Le texte va être contrôlé et éventuellement adapté ou bloqué.

Votre commentaire

Vous n'avez pas encore écrit de commentaire!

Ce champ doit être complété. Merci.

Champ obligatoire
Ce champ doit être complété. Merci.





Veuillez recopier le code de sécurité:

$springMacroRequestContext.getMessage($code, $text)






Merci de prendre connaissance de notre charte et ne manquez de respect à personne!

Thierry Délèze

Rédacteur en chef

Photo:
Nicola Demaldi
Publication:
lundi 01.06.2015, 13:00 heure



Login mit Coopzeitung-Profil

Fermer
Fehlertext für Eingabe

Fehlertext für Eingabe

Mot de passe oublié?