1 von 6







Western italien: Fiat 500X

Croisement gagnant Le crossover célèbre l’amitié italo-américaine et réunit le meilleur des deux mondes.

Les Italiens ne reconnaissent plus leur marque nationale depuis que Sergio Marchionne, le grand patron du groupe, a annoncé sa fusion totale avec Chrysler. Comment a-t-on pu se permettre de marier la vieille dame avec ce morveux américain? Mais Fiat ne survit actuellement que grâce aux bénéfices engrangés par Chrysler et peut aussi se servir dans la boîte à outils américaine pour combler ses lacunes en matière de SUV. Car sous la carrosserie de la 500X se cache en réalité une Jeep Renegade.

Abonnez-vous ici à la newsletter pour suivre l'actualité de Coopération

Fiat a pu se concentrer sur le design emprunté à une Cinquecento qui fait un tabac depuis longtemps avec ses rondeurs évoquant le style des années 1950.
La 500X, comme précédemment le monospace 500L, a simplement doublé de volume. Et répond sans doute mieux aux canons esthétiques européens que cette Jeep Renegade aux allures de loubarde.

Aide au freinage d’urgence

Autre grand avantage de cette union transatlantique, la position de conduite de la 500X est enfin adaptée à des conducteurs mesurant plus de 1 m 75. On est bien assis, tout est à portée de main et l’intérieur est assez cossu. De série ou en option selon la ligne d’équipements, la 500X propose l’aide au freinage d’urgence, la commutation automatique des phares, l’alarme d’angle mort, l’aide active au maintien dans la voie de circulation et un régulateur de vitesse adaptatif.
En matière d’infodivertissement, Fiat a remplacé le système Blue & Me, peu pratique et affligé d’une voix de ­dépressif chronique, par un dispositif de nouvelle génération connecté à Internet et donnant accès aux réseaux sociaux par le truchement d’une commande ­intuitive. La capacité du coffre est modulable entre 350 et 1000 l (dossiers arrière rabattus). Configurer une 500X revient à assembler un puzzle.

Système de motricité renforcée

Fiat propose trois motorisations essence et deux turbodiesels pouvant être associés à une boîte manuelle, à une boîte double embrayage à six rapports ou à une automatique en totalisant neuf. Ne portez pas votre choix sur le moteur essence d’entrée de gamme, qui délivre 30 ch de moins et consomme autant que le 1,4 l turbo en deux roues motrices. La version 4x4 la moins chère coûte 30 600 fr., soit 4750 fr. de plus. Il faut ensuite choisir entre les versions City Look ou Off-road Look, dont les différences ne sont qu’esthétiques et qui se déclinent en trois, respectivement deux niveaux d’équipement. Bon à savoir: sur les versions 2WD, le pack Off-road comprend un système de motricité renforcée qui, sans avoir l’efficacité d’un 4x4, peut faire illusion. Pas facile de s’y retrouver, mais c’est aussi le cas de la Jeep ­Renegade, facturée au moins 29 600 fr. en version essence de 140 ch. C’est-à-dire une poignée de dollars en plus. l

Fiat 500X: City Look «Pop Star»

Moteur et transmission
4 cylindres essence, 1,4 l, 103 kW/140 ch, boîte 6 vitesses manuelle, traction avant

Consommation et CO2
6,0 l/100 km, CO2 139 g/km, Euro 6, étiquette énergie D

Prix
dès 25 859 francs

**** Habitabilité
**** Confort
***** Coût/utilité

«Se garer en ville!»

Anne Carrard, comédienne-animatrice

Anne Carrard, comédienne-animatrice
Anne Carrard, comédienne-animatrice

Le samedi après-midi, les parkings sont complets et votre patience limitée. Pour trouver une place de parc, voici un petit tuyau: partant du principe que «les meilleures places sont les plus prisées», je me suis mise à chercher les pires. Et ça marche! Chaque ville a sa rue la plus pentue, étroite, étriquée, inaccessible. Une rue si peu engageante que personne ne s’y risque. À Lausanne, il en existe une, mais je ne vous dirai pas laquelle, ce serait trop facile. Tout ce que je peux vous dire, c’est qu’elle est en pente, serrée, en plein centre avec des voitures garées de part et d’autre et que votre marge de manœuvre n’est pas grande. Au moment de vous garer, la pression monte, car non seulement les badauds vous observent, mais aussi les propriétaires des véhicules attenants et, pire, les habitants du coin. Depuis leurs fenêtres, ils n’hésitent pas à photographier votre exploit vu du ciel, ne manquant pas de le publier sur les réseaux sociaux! Alors, vous voulez la connaître cette rue?

Commentaires (0)

Merci pour votre commentaire

Ce commentaire comprend-il des contenus douteux?

Le texte va être contrôlé et éventuellement adapté ou bloqué.

Votre commentaire

Vous n'avez pas encore écrit de commentaire!

Ce champ doit être complété. Merci.

Champ obligatoire
Ce champ doit être complété. Merci.





Veuillez recopier le code de sécurité:

$springMacroRequestContext.getMessage($code, $text)






Merci de prendre connaissance de notre charte et ne manquez de respect à personne!

Texte: Andreas faust

Photo: SP

Publication:
lundi 13.07.2015, 14:40 heure



Login mit Coopzeitung-Profil

Fermer
Fehlertext für Eingabe

Fehlertext für Eingabe

Mot de passe oublié?