1 von 4


Jaguar XE



La Jaguar XE sous la loupe

Agile Jaguar n’a pas fait les choses à moitié avec la XE. La berline anglaise de milieu de gamme répond aux attentes.

Il y a 80 ans, la marque britannique de tradition construisait sa première berline à quatre portes. En 1935, cela fit presque scandale. Car le fondateur de l’entreprise, William Lyons, n’avait précédemment fabriqué  que des side-cars et quelques voitures de sport. Et maintenant, cet arriviste cassait les prix face aux marques anglaises établies et se permettait même de les surclasser en performances. Shocking!

Abonnez-vous ici à la newsletter pour suivre l'actualité de Coopération

Le cercle historique tend à se refermer, aujourd’hui, avec le lancement par Jaguar d’une berline de milieu de gamme. Jusqu’ici, l’emblème du grand félin était associé à des voitures de sport et autres berlines de luxe. La Jaguar XE cible la classe moyenne. Ce qui ne l’empêche pas de paraître aussi sportive que les modèles positionnés beaucoup plus haut dans l’échelle sociale. On est surpris de constater qu’une carrosserie allégée, contenant 75% d’aluminium, a trouvé place dans le budget de production.
Les suspensions font appel à de nombreuses pièces en alliage léger, raison pour laquelle la XE, qui ne pèse que 1474 kg à vide, est la voiture la moins lourde de la gamme Jaguar.

Convaincant, l’intérieur

L’habitacle de cette berline à cinq places est spacieux. L’espace pour les jambes est suffisant, même pour des passagers de haute stature. On est encore mieux assis à l’arrière qu’à l’avant, où la liberté de mouvement souffre quelque peu de la proximité de la planche de bord et du tunnel central. Tant la qualité des matériaux que celle de la finition ne prêtent pas le flanc à la critique. Le vieux système de navigation de Jaguar – en option – a été modernisé et la XE communique  avec le smartphone de son conducteur. Les ingénieurs Jaguar ont économisé sur la tôle nue de la tablette de coffre ou les tirettes un peu bancales servant à déverrouiller les dossiers arrière rabattables.

Efficace, le turbodiesel

Des économies, on en découvre aussi sous le capot de la XE. Pas en ce qui concerne la puissance, qui culmine à 340 ch (et augmentera encore). Même le nouveau turbodiesel 2 l de 163 ch – Jaguar aussi mise sur le diesel – faisant office de motorisation de base se révèle suffisant, compte tenu du poids raisonnable de la voiture. Il est aussi très économique, 3,8 l/100 km seulement (en théorie) en combinaison avec la boîte 6 vitesses manuelle. La XE obtient l’étiquette énergie A. Dans cette version, elle est très souple, confortable et pas beaucoup moins précise qu’une voiture de sport Jaguar.
Prix d’appel de la XE: 40 800 francs. Le grand félin se transforme en chat d’appartement. Shocking? Pas vraiment.

Jaguar XE: E-Performance Pure

Moteur et transmission
4 cylindres turbodiesel, 2,0 l, 125 kW/163 ch, boîte 6 vitesses manuelle propulsio

Consommation et CO2
3,8 l/100 km, CO2 99 g/km, Euro 6, étiquette énergie A

Prix
dès 40 800 francs

**** Habitabilité
**** Confort
***   Coût/utilité

«Valises, le casse-tête!»

Anne Carrard, comédienne-animatrice

Anne Carrard, comédienne-animatrice
Anne Carrard, comédienne-animatrice

Partir en vacances, c’est merveilleux, mais réussir à caser les valises de toute la famille dans le coffre de sa voiture sans aucun conflit, c’est quasi mission impossible! Il y a donc différentes techniques: soit on laisse l’autre gérer et s’énerver tout seul, soit on s’entraîne sur Tetris pendant trois semaines afin d’être le champion de l’entassement des valises et empiler le tout en quarante secondes chrono! De mon côté, j’ai plutôt tendance à prendre un certain plaisir à regarder l’autre suer, la tête dans le coffre, pester contre les vacances! J’en profite en général pour boire mon café tranquillement tout en observant la scène, me disant qu’à sa place, bien évidemment, je n’aurais jamais commencé par mettre la plus petite des quatre valises au fond. Bah non, bien sûr que non, ça ne marchera jamais comme ça, il fallait commencer par la plus grande! Par contre, un conseil, gardez cette remarque pour vous, si vous ne voulez pas gâcher vos huit heures de route qui seront déjà source de clash, non?!

Commentaires (0)

Merci pour votre commentaire

Ce commentaire comprend-il des contenus douteux?

Le texte va être contrôlé et éventuellement adapté ou bloqué.

Votre commentaire

Vous n'avez pas encore écrit de commentaire!

Ce champ doit être complété. Merci.

Champ obligatoire
Ce champ doit être complété. Merci.





Veuillez recopier le code de sécurité:

$springMacroRequestContext.getMessage($code, $text)






Merci de prendre connaissance de notre charte et ne manquez de respect à personne!

Texte: Andreas faust

Photo: SP

Publication:
lundi 29.06.2015, 10:20 heure



Login mit Coopzeitung-Profil

Fermer
Fehlertext für Eingabe

Fehlertext für Eingabe

Mot de passe oublié?