Très sociable avec les humains, la gerbille est bagarreuse en groupe. Mieux vaut la faire vivre avec un seul autre individu du même sexe.

La championne du grignotage

La gerbille, originaire d’Asie et d’Afrique, est une hyper-
active. Ce rongeur poids plume n’aime pas vivre seul.

Si vous devez absolument détruire des papiers compromettants, assure Laurent à Genève, je vous conseille la gerbille. Beaucoup plus efficace qu’une déchiqueteuse!» Laurent sait de quoi il parle, il a recueilli six gerbilles abandonnées.
C’est que la femelle de cet adorable petit rongeur, originaire d’Asie et d’Afrique, pourra donner naissance six fois par an à une nombreuse famille (entre trois et huit). Monsieur gerbille est un époux attentif et un bon père. «C’est très surprenant à observer», raconte encore le passionné genevois, qui a néanmoins compris qu’il valait mieux imaginer une cage pour deux gerbilles du même sexe: «Les personnes sont vite débordées si elles laissent porter ce muridé très sociable avec les humains. Car des bagarres mortelles entre gerbilles peuvent se produire. Mais comme l’animal n’aime pas vivre seul, deux individus de la même portée s’entendront bien en général.»
De couleur noire, mouchetée, brun doré ou crème selon leur provenance, les gerbilles pèsent entre 85 et 100 g. Elles mesurent 20 à 25 cm de long, queue comprise. Parmi les rongeurs, elles se posent en championnes toutes catégories de la destruction, à tel point qu’elles finiront par mettre en pièces une cage en plastique! Mieux vaut donc prévoir un terrarium en verre, agrémenté d’étages en bois, que la gerbille mordra aussi, naturellement. Elle adore les bouts de tuyau, un pot de fleurs renversé auquel un coin brisé sert de porte, une brique, une tuile arrondie, autant de cachettes potentielles. Pomme de pin, branches, foin et même boîte servant au transport des œufs sont les meilleurs jouets. Cette hyperactive construit son nid, le défait, le refait… une vraie obsédée du déménagement. Elle aime se promener dans la pièce quand son maître est présent, mais alors gare au moindre objet qui traîne: tee-shirt ou plante, soulier ou stylo… tout passe à la moulinette.

www.bvet.ch

Bien soigner les gerbilles

Pour son bien-être, sa cage doit être très propre - il faut la nettoyer deux fois par semaine au minimum. Le sol sera recouvert de copeaux,chanvre, foin, ouate, tissus, laine. Jamais de cèdre, auquel ce rongeur est très allergique. Pas de litière poussiéreuse. Il faut surveiller ses dents qui ne cessent de pousser. Normalement, la gerbille les use en grignotant et mordant. Mais attention, un incident est vite arrivé. Les yeux ne doivent pas couler, le poil doit être beau, brillant. Gare aux allergies et au stress, même si elle aime vivre dans la pièce principale,souvent bruyante. Si elle se frotte le museau qui devient rouge, c’est qu’elle développe une allergie. N’y voyez pas du sang mais une sécrétion nasale. Changez de suite la litière. Pour la nourriture: morceaux de fruits genre pomme (un fruit trop juteux provoque la diarrhée), ou carotte, chou, pissenlit, salade, riz cru, amandes, mélange granulé pour gerbille. Ne pas oublier l’eau. En biberon ou en gamelle, mais elle a tendance à sauter dedans! Retirer tous les jours les fruits et légumes qui traînent.

Commentaires (0)

Merci pour votre commentaire

Ce commentaire comprend-il des contenus douteux?

Le texte va être contrôlé et éventuellement adapté ou bloqué.

Votre commentaire

Vous n'avez pas encore écrit de commentaire!

Ce champ doit être complété. Merci.

Champ obligatoire
Ce champ doit être complété. Merci.





Veuillez recopier le code de sécurité:

$springMacroRequestContext.getMessage($code, $text)






Merci de prendre connaissance de notre charte et ne manquez de respect à personne!

Bernadette Richard

Journaliste, écrivaine et astrologue

Photo:
Imago Stock&People
Publication:
lundi 26.08.2013, 00:00 heure

Publicité



Login mit Coopzeitung-Profil

Fermer
Fehlertext für Eingabe

Fehlertext für Eingabe

Mot de passe oublié?