1 von 7


Une bonne année pour les abricots valaisans: Anibal Ramalho cueille les premiers fruits qui seront vendus en qualité Primagusto.

La «Lilly Cot» est orange clair et peut être récoltée à partir de début juin.

Douce et juteuse: la coloration rouge de la «Magic Cot» indique qu’elle est mûre pour la récolte déjà vers fin mai.

Demi-précoce: La variété «Perle Cot» est bonne pour la récolte à partir de mi-juin.

 Très précoce: de forme ovale, la «Wonder Cot» est mûre déjà vers mi-mai.

Parmi les variétés traditionnelles, le «Luizet» peut aussi être distillé pour obtenir l’abricotine.

Aphrodisiaque (?!): «Bondissez dans ses promenades et gambadez à ses yeux, nourrissez-le d’abricots et de groseilles…» – c’est ainsi que dans la comédie de William Shakespeares, Le Songe d’une nuit d’été, Titania demande à ses elfes d’exciter Bottom en lui donnant des fruits.

La fierté dorée du Valais

Les abricots de la vallée du Rhône sont très appréciés en Suisse. Avant d’atterrir sur les étals Primagusto de Coop, ils ont besoin de soleil et de beaucoup d’attention lors de la récolte.

Virage après virage, la route monte en serpentant de Sion à Nendaz. Arrivés à environ 700 mètres, nous avons atteint notre destination. Du fond de la vallée, on n’apercevait là-haut qu’un coin de verdure chatoyant. Maintenant que nous y sommes, les couleurs les plus inattendues traversent les feuillages alentour, allant du jaune tendre au rouge foncé. Les abricots font presque pâlir le soleil de leur éclat.

A la vue de ces fruits, l’eau nous vient à la bouche. Le gardien de cet éden fruitier, Anibal Ramalho, apparaît soudain. Comme s’il avait compris le message de nos papilles, il nous tend quelques fruits mûrs. Fraîchement cueillis, gorgés de soleil, c’est ainsi qu’ils sont le plus savoureux. «Les abricots ne sont mûrs que lorsque les fourmis arrivent», nous indique-t-il en riant.
Originaire du Portugal, l’homme est établi en Suisse depuis bientôt trente ans. Il connaît chaque arbre de ce verger de 48 hectares de son employeur, Pitteloud-Fruits SA. Il montre un minuscule point à l’extrémité du fruit. «Quand l’abricot est parfaitement mûr, il sort une gouttelette de jus à cet endroit. C’est ce qui attire les fourmis.»
Heureusement, Anibal Ramalho et ses aides – plus d’une vingtaine en cette fin juin et jusqu’à 90 saisonniers au moment culminant de la récolte en juillet – sont plus rapides que les petites bêtes.

Travail manuel: la cueillette des fruits parfaitement mûrs exige beaucoup d’expérience et de doigté.

Avec une infinie précaution, ils cueillent chaque abricot à la main. Une pression un peu trop forte des doigts sur ces fruits parfaitement mûrs suffirait à y faire apparaître une ou plusieurs taches au moment où ils se retrouvent en magasin, prêts à la vente.
Pour satisfaire aux grandes exigences de qualité de Coop Primagusto, les abricots restent aussi longtemps que possible sur l’arbre. Ils ne sont cueillis qu’au tout dernier moment, quelle que soit la variété qui arrive à maturité.
Dans le verger, la diversité des abricots n’a cessé d’augmenter au cours de ces dernières années.
De nos jours, outre le Luizet, considéré comme le classique parmi les abricots valaisans, on y cultive de nombreuses nouvelles variétés. Elles sont en partie plus robustes et plus productives mais elles sont surtout mûres à différents moments. Ce qui a eu comme conséquence de prolonger la saison des abricots indigènes.

Les abricots mûrissent lentement au soleil. Ils ne seront cueillis que lorsqu’ils seront parfaitement mûrs.

Après avoir été cueillis, les fruits doivent être mis au frais aussi rapidement que possible. Nous descendons donc en tracteur, avec les abricots, vers la centrale Pitteloud.
Les fruits y sont entreposés et triés à une température de 18° C. Les abricots prévus pour la vente en qualité Primagusto doivent encore passer un test très particulier.
Lisa Mendes prend une vingtaine de fruits en guise d’échantillons. Avec moult précautions, elle
dispose ensuite chacun d’eux sur un appareil qui pourrait faire partie de l’arsenal de James Bond.
L’abricot est miré, la lumière infrarouge reflétée permettant de déterminer le degré de maturité du fruit.

High-tech: le degré de maturité d’un abricot est déterminé à l’aide d’un spectromètre.

S’ils passent le test, les fruits peuvent prendre place dans la corbeille Primagusto. Ils se retrouveront dans les plus brefs délais dans les magasins Coop. Ce seront les abricots les plus frais et les plus mûrs. Comme s’ils étaient tout juste cueillis de l’arbre. Il suffit de les goûter pour en être convaincu.

En tant que fruits Primagusto, ils arrivent aussi rapidement que possible sur les étals car c’est très frais qu’ils sont le plus savoureux.

www.coop.ch/primagusto
www.pitteloud-fruits.ch

Commentaires (3)

Merci pour votre commentaire

Ce commentaire comprend-il des contenus douteux?

Le texte va être contrôlé et éventuellement adapté ou bloqué.

Votre commentaire

Vous n'avez pas encore écrit de commentaire!

Ce champ doit être complété. Merci.

Champ obligatoire
Ce champ doit être complété. Merci.





Veuillez recopier le code de sécurité:

$springMacroRequestContext.getMessage($code, $text)






Merci de prendre connaissance de notre charte et ne manquez de respect à personne!

Martin Winkel

.

Photo:
Thomas Andermatten
Publication:
lundi 07.07.2014, 14:00 heure



Login mit Coopzeitung-Profil

Fermer
Fehlertext für Eingabe

Fehlertext für Eingabe

Mot de passe oublié?