1 von 16


Un travail de fourmi pour immortaliser la nature et ses merveilles.

Coccinelle à 7 points prenant son envol

Coquelicots dans une jachère florale

Femelle de tarier pâtre sur une cardère, dans une jachère florale












La nature atteint son objectif

Biodiversité Appareil photo en mains, Benoît Renevey convie chacun pour une balade imagée hors normes dans le cadre de la Fête de la nature. Rencontre au pied du Jura vaudois.

«

Les amateurs de photos de la nature se multiplient»

Benoît Renevey, docteur ès sciences et photographe professionnel

Comment reconnaît-on une primevère officinale? C’est la fleur jaune en forme de bouquet de trompettes dont les pétales portent une tache orange à leur base. Facile? Oui, dès lors qu’un passionné transmet son savoir le temps d’une balade.
Benoît Renevey est de ceux-là. Biologiste, docteur ès sciences et photographe professionnel, autant dire que la nature n’a plus de secret pour lui. «Comment ça a commencé? Par un rouge-gorge tenu dans mes mains dans une station de baguage. J’avais 12 ans.»

Abonnez-vous ici à la newsletter pour suivre l'actualité de Coopération

Petit Sphinx de la Vigne sur un mélilot officinal

Expliquer pour préserver

Benoît Renevey explique comment faire des photos macro.

Benoît Renevey explique comment faire des photos macro.
Benoît Renevey explique comment faire des photos macro.

C’est appareil photo en mains que Benoît Renevey convie les personnes intéressées à l’accompagner dans les alentours de Baulmes (VD), une après-midi, dans le cadre de la Fête de la nature (29, 30 et 31 mai). «L’occasion d’expliquer le réglage d’un appareil pour une macro, la gestion de la lumière extérieure avec un petit réflecteur, mais aussi comment se faire discret et de quelle manière se comporter dans la nature. Regarder où l’on marche, éviter de s’allonger – pour ne pas écraser des fleurs – en se munissant d’un viseur d’angle, ne pas s’approcher trop près des nichoirs à oiseaux, etc. Le nombre d’amateurs de photos de la nature se multiplie. Un peu de prévention n’est pas inutile.» Et on en apprend des choses en trois heures. La composition d’une prairie maigre, les cachettes préférées des couleuvres à collier, la pousse de la sauge sauvage, l’identification de la petite oseille, le cri de la mésange nonnette pas contente de notre passage à proximité de son nichoir ou encore la technique d’alarme de la fauvette à tête noire qui nous a déjà repérés à la lisière de la forêt.

À la portée de tous

La transmission de la protection de la diversité pérennise la richesse de notre environnement. De fait, en marge de son métier de photographe, Benoît Renevey apporte sa contribution à plusieurs revues. «Je rédige des vulgarisations scientifiques pour des magazines comme La Salamandre. C’est important que tout le monde soit informé et comprenne ce qui l’entoure.» Tandis que les textes expliquent, la photo immortalise.
Quelles sont les qualités d’un photographe spécialisé dans la faune et la flore? «La patience! Il m’est déjà arrivé d’attendre des heures au petit matin le passage d’un chevreuil dans une brume exceptionnelle recouvrant en partie un champ de coquelicots. Le chevreuil ne s’est jamais montré!», s’amuse notre guide.
Notre balade au pied du Jura vaudois, appareil photo en mains, touche à sa fin. Une vie ne suffira pas pour immortaliser toute la beauté qui nous entoure.

Chicorée sauvage, détail de la fleur.

Benoît Renevey se livre(S)

Avec ses beautés infinies, la nature n’a de cesse d’inspirer Benoît Renevey, biologiste, docteur ès sciences et photographe professionnel. De ses excursions, plusieurs livres sont nés. À l’instar de «L’Or des Roseaux, voyage photographique dans la Grande Cariçaie» et «Jura de combes en crêts» avec 16 propositions de balades (Editions Slatkine).

Quand La nature fait la fête

Les 29, 30 et 31 mai, 95 communes proposent aux Romands plus de 250 activités gratuites pour partir à la découverte de Dame Nature.
La centaine de partenaires (cantons, musées, parcs…) sont rejoints cette année par une vingtaine de particuliers qui ouvrent à tous les portes de leur monde enchanté et enchanteur. Programme complet et inscriptions sur: www.fetedelanature.ch

www.naturecommunication.ch

Commentaires (0)

Merci pour votre commentaire

Ce commentaire comprend-il des contenus douteux?

Le texte va être contrôlé et éventuellement adapté ou bloqué.

Votre commentaire

Vous n'avez pas encore écrit de commentaire!

Ce champ doit être complété. Merci.

Champ obligatoire
Ce champ doit être complété. Merci.





Veuillez recopier le code de sécurité:

$springMacroRequestContext.getMessage($code, $text)






Merci de prendre connaissance de notre charte et ne manquez de respect à personne!

Sophie Dürrenmatt

.

Photo:
Benoît Renevey, Nicolas de neve
Publication:
dimanche 10.05.2015, 23:10 heure



Login mit Coopzeitung-Profil

Fermer
Fehlertext für Eingabe

Fehlertext für Eingabe

Mot de passe oublié?