Avec son quatuor de haut vol, Jonas décochera ses rimes virtuoses et engagées le 31 août aux Francomanias.

La plume affûtée de Jonas

Francomanias Bulle (FR) accueille le festival du 31 août au 3 septembre. Le rappeur, Jonas, ouvrira les festivités sur la place du Marché, mercredi soir.

«Je crois que je suis paumé entre le vieux sage fainéant et l’ignare diplômé.» Des mariages de mots de la sorte, Jonas en bombarde l’auditeur. Le phrasé est tranquille mais engagé. Les paroles dérangent mais charment par leur virtuosité. Le rappeur est toujours fin, jamais vulgaire. «Ma musique n’est pas neutre, elle ne le sera jamais. Elle est un cheval et je ne lui mets pas de harnais…» Derrière les mots, un quatuor de haut vol jongle entre jazz, pop et rock. Son dernier album studio, Oxymore, le Genevois l’a enregistré directement en prises live avec son groupe. «Je voulais cette espèce de communion où on saisit l’instant. Et que la musique ne soit pas qu’un support pour la voix, mais qu’elle soit narrative!» C’est sûr, ici, les amateurs de bon son rock, d’envolées aériennes et de jazz pianistique ne seront pas déçus. Tout comme les amoureux de la langue de Molière!

Carrés de choc façon jazz

Chaque chanson est une claque, un casse-tête. On pense que c’est bien gentil d’écrire un morceau sur les carrés de chocolat et, tac, le monsieur vous plonge dans l’histoire de l’esclavagisme! 

«Depuis tout petit, ma mère me poussait à lire et j’ai grandi en écoutant du Renaud et du Brel», dit cet enseignant-éducateur de 37 ans, qui partage sa vie avec une chanteuse de jazz. Multiple, voilà ce qu’est aussi Jonas. Saviez-vous qu’il fait de la couture? «Je travaille le cuir, la bâche et différentes matières un peu gros calibre. Je confectionne beaucoup de sacs!» Comble de la chose, son premier album, né sur les routes africaines, s’intitule Bagages!

Oui, les treize chansons qui parsèment son dernier opus sont autant d’aventures, où chacun trouvera de quoi nourrir son âme. Oubliez les sempiternels couplets-refrains, accrochez-vous aux valises, car Jonas n’offre pas de l’eau au moulin mais un fleuve pour alimenter un lac. L’écouter sur scène accompagné de ses chevaliers de la note bleue devrait en fasciner plus d’un. «Pour moi, le plus grand succès est de toucher humainement les gens!» Pensez, ce cuisinier passionné décoche dans son morceau La Chance cette musicalité: «On a chacun sa chance, chacun ses choix, mais sache qu’on a tous sa chance en soi»! Rendez-vous à Bulle!

L'album «Oxymore» en écoute et en téléchargement
Concerts et site web de Jonas

Commentaires (0)

Merci pour votre commentaire

Ce commentaire comprend-il des contenus douteux?

Le texte va être contrôlé et éventuellement adapté ou bloqué.

Votre commentaire

Vous n'avez pas encore écrit de commentaire!

Ce champ doit être complété. Merci.

Champ obligatoire
Ce champ doit être complété. Merci.





Veuillez recopier le code de sécurité:

$springMacroRequestContext.getMessage($code, $text)






Merci de prendre connaissance de notre charte et ne manquez de respect à personne!

Alain Wey

Rédacteur

Photo:
Samuel Zeller
Publication:
lundi 22.08.2016, 13:50 heure



Login mit Coopzeitung-Profil

Fermer
Fehlertext für Eingabe

Fehlertext für Eingabe

Mot de passe oublié?