Les lapins ne transpirent pas: par très forte chaleur, cela peut s’avérer mortel.

Lapins à l’heure de la bronzette

Vous avez un animal domestique? Ne sous-estimez pas les dangers de l’été… Le moindre excès de chaleur peut s’ avérer mortel pour lui. Rappel et conseils pratiques.

Après bien des résistances, l’été 2013 a fini par installer ses pénates au-dessus de nos têtes. Pour nos amis lapins, c’est une saison de vrai bonheur, même si de toute façon ils aiment vivre à l’extérieur. A condition que l’humidité ne gâche pas leur plaisir. Mais attention, la chaleur peut gravement les indisposer. Qu’ils profitent du grand air, cela leur convient pleinement. Il suffit de respecter quelques règles élémentaires, comme le rappelle Line Baumberger, vétérinaire des pensionnaires de La Colline aux lapins, en terre neuchâteloise. Dans un jardin protégé, pour éviter  à nos rongeurs bien aimés de s’en aller sans leur petit baluchon, les zones d’ombre sont essentielles à leur santé. La cabane les ravit, ils peuvent s’y réfugier, mais parasols, toile tendue au-dessus de leurs grandes oreilles, contribuent aussi à leur confort, empêchant le soleil de les atteindre de plein fouet. Eviter les abris en métal et en plastique qui condensent la chaleur. Et gare au balcon qui se transforme vite en enfer durant l’été…
En fait, les lapins apprécient un endroit frais à l’intérieur, tel le carrelage. L’eau fraîche, présentée dans de grandes gamelles en céramique, est à disposition, changée plusieurs fois par jour. «Ajouter un peu de jus d’ananas sans sucre à l’eau augmente leur appétence», un petit truc que même les amoureux des lapins ignorent. Et pulvériser de l’eau sur leur fourrure les ravit lors de grande chaleur. Attention, sauf urgence, pas de transport aux heures brûlantes: n’oublions pas que les lapins ne transpirent pas. A plus de 20° C, ils commencent à souffrir. Ne les laissez jamais dans une voiture et si vous devez les transporter, offrez-leur la clim et de la glace dans la caisse, contre laquelle ils peuvent se refroidir. Si la respiration devient difficile, superficielle, bouche ouverte, si l’animal est apathique, couché sur le côté, affichant éventuellement des convulsions, enveloppez-le dans une serviette imbibée d’eau froide et courez au plus vite chez votre vétérinaire.

www.lacollineauxlapins.info

Chien et chat: un tandem pacifique

Pour Isabel et Louis, jeune couple un brin bobo qui venait de s’installer dans un petit manoir digne d’un conte des «Mille et Une Nuits», Mastique, la bleu russe, et Cassiopée, la jack russel, s’entendaient un peu trop bien. Elles menaient de concert des rafles à la cuisine, la nuit, si la porte n’était pas fermée à clé, chassaient dans la forêt voisine, volaient chaussures en cuir, sous-vêtements de madame, déchiraient les revues automobile de monsieur et tout document oublié par mégarde à leur portée. Ravie de vivre dans une vieille bâtisse, Isabel fut agacée de découvrir que les souris elles aussi appréciaient l’âme de la maison. Elle lâcha donc les deux compères au grenier, les meilleurs dératiseurs selon elle. Quelle ne fut pas la surprise du couple, quand un matin en se levant, ils découvrirent sur le tapis du salon Mastique et Cassiopée dormant profondément, des souris tendrement enlacées entre leurs pattes.

Commentaires (2)

Merci pour votre commentaire

Ce commentaire comprend-il des contenus douteux?

Le texte va être contrôlé et éventuellement adapté ou bloqué.

Votre commentaire

Vous n'avez pas encore écrit de commentaire!

Ce champ doit être complété. Merci.

Champ obligatoire
Ce champ doit être complété. Merci.





Veuillez recopier le code de sécurité:

$springMacroRequestContext.getMessage($code, $text)






Merci de prendre connaissance de notre charte et ne manquez de respect à personne!

Bernadette Richard

Journaliste, écrivaine et astrologue

Photo:
Fotolia
Publication:
lundi 05.08.2013, 15:30 heure

Publicité



Login mit Coopzeitung-Profil

Fermer
Fehlertext für Eingabe

Fehlertext für Eingabe

Mot de passe oublié?