Le tri des bouteilles en PET collectées est effectué d’abord par des machines, puis par des collaborateurs de PET-Recycling Schweiz.

Le bon tri

Recyclage L’année passée, les Suisses ont collecté 82% des bouteilles à boisson en PET. Remarquable! Mais en fait, ils ne trient pas toujours correctement.

Une multitude de bouteilles en PET traversent une halle de PET-Recycling Schweiz sur un tapis roulant. Soudain, un «pffft» retentit: un flacon de gel douche est évincé du convoyeur par un puissant jet d’air. Un capteur, qui scanne tout ce qui passe sur le tapis et analyse le matériel en un clin d’œil, a tout de suite reconnu ce faux ami, qui n’a rien à faire parmi les récipients en PET. Il l’a donc éliminé. Les «vraies» bouteilles en PET poursuivent quant à elles leur voyage. Elles sont triées par couleur puis fondues avant de devenir de nouvelles bouteilles.

Abonnez-vous ici à la newsletter pour suivre l'actualité de Coopération

«Il peut arriver qu’un récipient en plastique atterrisse dans le conteneur des bouteilles en PET. Si ce nombre augmente, la situation devient problématique», explique Jean-Claude Würmli. Le directeur de l’entreprise de recyclage établit une analogie avec un entonnoir: plus on y verse de déchets, à savoir de substances étrangères, plus le produit qui ressort est impur.
Depuis sa création il y a 26 ans, l’association PET-Recycling Schweiz travaille  à la collecte du PET. Coop a été dès le début un important partenaire. En 2016, 82% des bouteilles en PET en circulation ont pu être recyclés. «Nous sommes très satisfaits de l’entrain montré par la population», souligne Jean-Claude Würmli.
Pourtant, on constate que de plus en plus de plastique termine sa course dans les conteneurs pour le PET. «Tant que la part de corps étrangers ne dépasse pas 10%, c’est gérable, estime Jean-Claude Würmli. Toutefois, cette proportion se situe actuellement entre 13% et 15%, ce qui est trop. Nous atteignons les limites de la technologie.»

Reconnaître le PET

Des contrôles rigoureux sont par conséquent nécessaires dans les quatre grands centres de tri du pays. Des collaborateurs munis de gants fouillent le flux de matière après son passage au détecteur automatique. Les flacons de lessive ou de shampooing sont facilement repérables en raison de leur taille, contrairement à une fourchette en plastique ou à un gobelet. C’est pourquoi il est crucial que chacun trie ses déchets correctement à la station de recyclage déjà.
Il suffit de répondre à trois simples questions: s’agit-il de PET? Est-ce une bouteille? Contenait-elle une boisson? Si les trois réponses sont positives, on pourra jeter sa bouteille dans le bac prévu à cet effet ou dans le conteneur jaune et bleu.
La production de nouvelles bouteilles en PET est soumise à des directives sévères: «La Confédération prescrit que seules des bouteilles à boisson en PET peuvent être recyclées en nouvelles bouteilles en PET», explique Jean-Claude Würmli. Les emballages de salade ou de shampooing ne conviennent pas à leur fabrication à cause des résidus. C’est pourquoi l’association PET-Recycling Schweiz met l’accent sur un tri minutieux.

Pourcentage des bouteilles PET recyclées en Suisse

Source PET-Recycling Schweiz; infographie Caroline Koella

Des actes pour le bien-être de tous

www.des-paroles-aux-actes.ch/172
Toutes les paroles aux actes
texte:
Carole Gröflin
Photo:
PET-Recycling Schweiz
Publication:
dimanche 30.07.2017, 12:45 heure

Retrouvez toutes nos recettes