1 von 6


Mercedes CLA 180 Shooting Brake





Le compromis: Mercedes CLA 180 Shooting Brake

Style soigné Le break CLA Shooting Brake n’est pas hyper spacieux, mais il joue bien son rôle de Mercedes d’entrée de gamme.

Pour le voisin, une «voiture» ne peut être qu’un engin à quatre roues capable de transporter une famille de six personnes avec tout le nécessaire de camping et la subsistance pour vivre deux semaines en autarcie, tout en tractant une remorque à vélos.
Sachant que même les breaks de grand gabarit ne trouvent pas grâce à ses yeux, on imagine ce qu’il penserait de la Mercedes CLA Shooting Brake, un segment qui a connu une profonde mutation. Les breaks «lifestyle» actuels ciblent des clients sensibles au style et moins regardants sur l’espace intérieur. Au risque de perdre ceux qui déménagent souvent des frigos ou des chambres d’étudiant.

Abonnez-vous ici à la newsletter pour suivre l'actualité de Coopération

Elle en «jette»

Chez Mercedes, on a tiré les conséquences de cette évolution en lançant le break dérivé de la berline CLA. Cette voiture, longue de 4,63 mètres, mise sur l’esthétique. D’une capacité modulable entre 495 et 1354 litres, le compartiment à bagages ne soutient pas la comparaison avec celui de la Skoda Octavia, qui contient presque 300 litres de plus sur une même longueur. En revanche, la CLA Shooting Brake en «jette» bien davantage. Et comme le pavillon du break est bombé dans sa partie postérieure, la garde au toit y est moins chichement comptée que dans la berline. L’accès à la banquette aussi est plus facile, grâce à des portes arrière à la découpe plus généreuse.
La finition intérieure est digne d’une Mercedes. Dans la version automatique, le fait que le sélecteur de vitesses soit placé derrière le volant libère de l’espace sur la console médiane. Inutile, en revanche, de vouloir tapoter sur l’écran. Il ressemble à une tablette, mais ne se commande qu’au moyen de boutons placés entre les sièges.

Elle a mis le turbo

Comme la CLA est une traction avant, elle adopte le comportement d’une compacte. La motorisation de base est créditée de 122 ch et le plus petit des diesels – le 200 CDI – en délivre 136. Mais des déclinaisons bien plus musclées sont également disponibles. Le turbo est utilisé sur l’ensemble de la gamme à l’instar des technologies de réduction des consommations.
Certains clients trouveront la Classe A trop exiguë, la Classe B trop classique et le SUV GLA – techniquement identique – trop massif. Pour eux, la CLA Shooting Brake constitue le moyen le plus économique de rouler dans une Mercedes de praticité acceptable. D’autant plus que le break ne coûte que 800 francs de plus que la berline, alors que le supplément idoine est de 1300 francs chez Skoda.

Mercedes CLA 180 Shooting Brake

Moteur et transmission
4 cylindres essence avec turbo, 1,6 litre, 90 kW/122 ch, boîte 6 vitesses manuelle, traction avant

Consommation et CO2
5,5 l/100 km, CO2 128 g/km, Euro 6, Étiquette énergie C

Prix
à partir de 41 200 francs

***   Habitabilité
**** Confort
**** Coût/utilité

«L’espionne»

Anne Carrard, comédienne-animatrice

Anne Carrard, comédienne-animatrice
Anne Carrard, comédienne-animatrice

Au volant, j’aime observer les gens, les autres conducteurs. J’aime imaginer ce qu’ils se disent et où ils vont. Parfois, on surprend des couples qui s’engueulent, qui s’aiment, des parents énervés, des sourires, des enfants qui boudent, ceux qui rêvent, qui écoutent de la musique. Je m’amuse à tourner les boutons de ma chaîne pour me caler sur leurs choix musicaux. En observant les mouvements de tête, pour autant qu’ils aient le sens du rythme, on trouve facilement la bonne fréquence.  
Aux feux, j’essaie de lire sur les lèvres et je me glisse dans l’intimité de mes voisins de route. C’est fou comme on peut entrer dans la vie des autres en une fraction de seconde. J’en ai surpris plus d’un, se croyant invisible, dans de drôles de postures! Pas vous?
Chers conducteurs, méfiez-vous des espions qui roulent à vos côtés! Gardez vos gestes intimes pour votre salle de bain et soyez discrets. À tout moment quelqu’un peut vous surprendre et même vous entendre! Croyez-moi, je sais de quoi je parle!

Commentaires (0)

Merci pour votre commentaire

Ce commentaire comprend-il des contenus douteux?

Le texte va être contrôlé et éventuellement adapté ou bloqué.

Votre commentaire

Vous n'avez pas encore écrit de commentaire!

Ce champ doit être complété. Merci.

Champ obligatoire
Ce champ doit être complété. Merci.





Veuillez recopier le code de sécurité:

$springMacroRequestContext.getMessage($code, $text)






Merci de prendre connaissance de notre charte et ne manquez de respect à personne!

Texte: Andreas faust

Photo: SP

Publication:
lundi 04.05.2015, 15:30 heure



Login mit Coopzeitung-Profil

Fermer
Fehlertext für Eingabe

Fehlertext für Eingabe

Mot de passe oublié?