Une autorisation est nécessaire pour détenir un furet.

Le furet? Un animal hyperactif et hypermalin

Compagnon original Pas facile de vivre avec un furet au quotidien! Nos conseils pour les maîtres tentés par cette drôle d’aventure!

Indépendant et têtu, vif comme un éclair dans un ciel serein, le furet fait partie des nouveaux animaux de compagnie (NAC). Il jouit d’un succès grandissant auprès des familles, pour son malheur: la vie quotidienne en sa folle compagnie est une aventure qui exige beaucoup de temps – il a besoin de trottiner et de fureter dans l’appartement plusieurs heures par jour, il n’est pas toujours propre – et il grignote tout ce qui se présente à lui. Son odeur musquée rebute bien des individus et il n’est pas destiné aux enfants, mais alors pas du tout, car il mord, parfois très fort… par jeu. À défaut d’avoir sa chambre à lui, où il sème la zizanie comme il l’entend, il exige une très grande cage (4 m2 au sol, minimum selon la loi). La loi, parlons-en: il est considéré comme animal sauvage, les propriétaires doivent donc demander une autorisation de détention auprès du vétérinaire cantonal avec des cours à l’appui.

Abonnez-vous ici à la newsletter pour suivre l'actualité de Coopération

Un trublion fugueur

Les furettes sont stérilisées sous peine de subir une persistance des chaleurs qui provoque des maladies entraînant la mort. Afin d’éviter les gingivites, les dents restent sous haute surveillance, de même que les griffes qui doivent être coupées une fois par mois et les oreilles régulièrement nettoyées. En prime, sachez que le défi préféré du furet est de fuguer!
Si une famille est prête à aimer ce trublion très intelligent, alors courage, il est fascinant. L’éducation se fera en douceur et en patience; il peut parfaitement se plier à un minimum de règles. S’il ne veut rien comprendre, on l’attrape par le cou, on le regarde dans les yeux… quand il se met à bailler, c’est qu’il dépose les armes. Si sa petite tête refuse de plier… hop deux secondes sous l’eau froide. Carnivore, il apprécie les croquettes qui lui sont destinées, mais le must reste la viande crue. Peu de fibres et de glucides. Eau fraîche. De multiples coins pour jouer: il aime les coussins confortables, les tunnels, les échelles. Plusieurs litières favorisent la propreté de cet hyperactif.

www.association-furet.ch

Line Gentsch-Baumberger, médecin vétérinaire à Neuchâtel

Line Gentsch-Baumberger, médecin vétérinaire à Neuchâtel
Line Gentsch-Baumberger, médecin vétérinaire à Neuchâtel

«Comment nourrir mon furet?»

Le furet, comme son cousin sauvage le putois, est un carnivore strict. Il se nourrit surtout de petits rongeurs et d’oiseaux, parfois de grenouilles. En captivité, nous avons remplacé cette nourriture fraîche par des croquettes pour chaton ou pour furet, relativement riches en protéines.
Malheureusement, cette alimentation contient une grande proportion d’amidon, néfaste pour le furet car il favorise de nombreuses maladies. Donner des animaux vivants étant difficile et peu éthique, la solution la plus appropriée pour le furet reste la ration ménagère que l’on cuisine soi-même: un mélange de viande (environ 100 g par jour), d’huile, de son de blé et d’un complément minéral et vitaminé pour équilibrer les apports nutritionnels. Les portions peuvent être préparées à l’avance et congelées. Cette option demande certes un minimum d’organisation, mais elle permet de respecter les besoins physiologiques de votre furet.

 
Une question animalière?

Commentaires (4)

Merci pour votre commentaire

Ce commentaire comprend-il des contenus douteux?

Le texte va être contrôlé et éventuellement adapté ou bloqué.

Votre commentaire

Vous n'avez pas encore écrit de commentaire!

Ce champ doit être complété. Merci.

Champ obligatoire
Ce champ doit être complété. Merci.





Veuillez recopier le code de sécurité:

$springMacroRequestContext.getMessage($code, $text)






Merci de prendre connaissance de notre charte et ne manquez de respect à personne!

Bernadette Richard

Journaliste, écrivaine et astrologue

Photo:
Alamy
Publication:
dimanche 20.12.2015, 13:25 heure



Publicité



Login mit Coopzeitung-Profil

Fermer
Fehlertext für Eingabe

Fehlertext für Eingabe

Mot de passe oublié?